AccueilEconomie sociale et solidaire et Europe : quel avenir ?

*  *  *

Publié le mercredi 28 septembre 2005 par Natalie Petiteau

Résumé

6èmes rencontres du Réseau Interuniversitaire de l’Economie Sociale et Solidaire : colloque international organisé par l’Institut d’Etudes Politiques de Grenoble, sur le thème : Economie sociale et solidaire et Europe : Quel Avenir ?

Annonce

VIèmes Rencontres internationales du Réseau Interuniversitaire de l’Economie Sociale et Solidaire Grenoble, 1-2 juin 2006

Institut d’Etudes Politiques - GRENOBLE

Spécialité « Développement et Expertise de l’Economie sociale »

Master « Politiques Publiques et Changement social »

APPEL A COMMUNICATION

Le Réseau Interuniversitaire de l’Economie Sociale et Solidaire lance un appel à communication pour la participation au colloque international organisé par l’Institut d’Etudes Politiques de Grenoble, sur le thème :

"Economie sociale et solidaire et Europe : quel avenir ?"

Thématique

L’internationalisation des échanges interroge les fondements des organisations régionales, telles que l’Union Européenne. Dans ce cadre, la participation des organisations d’économie sociale et solidaire à la promotion d’un développement démocratique et solidaire européen est soumise à de fortes tensions, entre la perspective de promouvoir un autre modèle de production et d’échange, la pression concurrentielle du marché, et le risque d’instrumentalisation palliative. Comment ces organisations réagissent-elles face à ces pressions et aux courants dominants qui les portent ? : Quelle conscience ont-elles des enjeux européens ? Quelles conceptions de la solidarité européenne promeuvent-elles ? Quelles modalités d’intervention, au niveau européen, subissent-elles, anticipent-elles ou infléchissent-elles du point de vue socio-politique (place de la « société civile », droits fondamentaux…) comme socio-économique (services d’intérêt général, mutualisation…). De même, comment l’Union Européenne et les différentes instances européennes (Commission, Conseil, Parlement, Conseil Economique et Social, Cour de Justice, Conseil de l’Europe…) abordent-elles l’Economie sociale et solidaire (ESS), à la fois dans les directives, les statuts, les traités, les sommets, les fonds structurels… ?

Ce colloque vise à faire le point sur l’état d’appréhension de la question européenne par les organisations d’ESS comme de l’ESS par les instances européennes. Peut on parler d’une réelle dynamique européenne de l’ESS ? Le niveau européen à 25 est-il pertinent aujourd’hui pour le champ de l’ESS ? Les divergences des pratiques et des conceptions nationales sont elles trop fortes pour pouvoir parler d’une européanisation de l’ESS ? ou bien des rapprochements sont-ils à l’œuvre dans cette direction ?

A travers la compréhension et l’analyse critique des modes d’appréhension des relations entre ESS et Europe, les communications devront permettre de déceler les processus à l’œuvre, les blocages… pour alimenter les débats nécessaires à une meilleure intégration de l’ESS dans le processus européen.

Les mutations économiques et institutionnelles que connaissent tous les pays européens depuis une vingtaine d'années (pression à la libéralisation, écarts nationaux de développement, augmentation des inégalités…), combinées aux difficultés de la construction européenne comme niveau pertinent de solidarité et de développement, posent sous un jour nouveau la question des relations entre ESS et Europe. Comment, dans ce nouveau contexte, penser l’européanisation de l’ESS ainsi que la reconnaissance et le soutien de l’ESS par les instances européennes ? Cette problématique se pose avec plus d’acuité dans le contexte de l’élargissement de l’Europe à 25, qui accentue les écarts de développement et multiplie les modèles de références.

Le colloque s'inscrit dans la perspective de mieux éclairer les différents éléments du débat : historiques et culturels, juridiques et politiques, sociaux et économiques. Il entend contribuer à la réflexion sur les réponses de l’ESS aux besoins et aux aspirations des citoyens européens, ainsi que sur les modalités d’intégration de cette (ou ces) ESS dans une dynamique européenne. A travers l'examen critique des expériences des différents pays, des coopérations infra communautaires existantes ou en projet, ainsi que des différentes mesures prises à l’échelon européen, il vise à porter une appréciation sur les conceptions, les démarches, les instruments,… mobilisés pour la promotion et l’adaptation des structures d’ESS. Ce colloque se veut, de ce fait, un espace d'échange privilégié entre universitaires, acteurs et décideurs particulièrement concernés par cette question de la dimension européenne de l’ESS.

Axes d'interventions

Les interventions tourneront particulièrement (mais non exclusivement) autour des axes suivants :

1- Quelle ESS se développe en Europe ?

-les différences statutaires et organisationnelles

-les différentes conceptions de l’ESS

-l’ESS dans les différents modèles sociaux européens, éléments comparatifs

-les apports de l’ESS à la construction européenne (en termes de droits fondamentaux, de cohésion sociale, de création et de gestion d’emplois, de structuration d’activités, de régulation et stabilisation socio-économiques…)

2- Quelle place pour l’ESS dans la construction européenne ?

- quelles conceptions s’affrontent, dominent ?

- quelle comparaison des programmes nationaux sur l’ESS

- quelle prise en compte de l’ESS par les instances européennes ? sur quels objectifs ? selon quelles modalités ?

- quelle place pour les spécificités de l’ESS face à la concurrence ?

- ESS et services d’intérêt général - quelles possibilités de financement public ? quelle participation des fonds structurels au développement de l’ESS ?

- les mesures européennes sont-elles favorables ou/et défavorables à l’ESS ?

3- Quelles formes d’échanges, d’alliances … au niveau européen ?

- modalités de représentation, européanisation des réseaux

- les liens avec les instances européennes

- l’intercoopération et les échanges européens

- pertinence et utilisation des statuts européens

- les défis de l’élargissement

- la vision de l’ESS dans les courants altermondialistes européens

4- Dans quels champs d’activité se développe l’ESS ? (dimension européenne, étude comparative)

- banques coopératives, alternatives… et finances solidaires

- services de proximité, services aux personnes

- emploi, insertion, nouvelles formes de travail

- logement, environnement

- commerce équitable….

5- Quelle évaluation de l’ESS par rapport à la « responsabilité sociale des entreprises » ?

- quelle participation de l’ESS au débat sur la RSE ?

- quelles méthodes d’évaluation ? bilan sociétal, audit social, utilité sociale…

- quelles conséquences sur le rôle des organisations d’ESS, leurs relations avec les syndicats… ?

6- Quelle ESS dans les autres processus de régionalisation ?

- ESS en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Afrique, en Asie ?

- voit-on se dessiner des processus d’intégration au niveau de l’ESS ? quelle reconnaissance, quel contenu, quels axes de rupture ? quels débats ?

Conditions de participation

- Les fiches de participation, avec un développement en 3 pages maximum (problématique, quelques exemples, mots-clé) et un résumé de la communication en 10 lignes devront parvenir au plus tard le 15 novembre 2005 au comité local d'organisation.

- Les intervenants retenus recevront, début janvier 2006, un accord de principe, à charge pour eux d'adresser leur communication définitive avant le 1er mars 2006 selon les modalités de présentation qui leur seront alors communiquées.

- Les résumés des communications doivent obligatoirement être rédigés en français. Pour des raisons financières, la langue du colloque sera le français ; des traductions orales particulières pourront être envisagées au cas par cas.

Comité scientifique :

Jérome.Blanc, Université Lyon II

Odile Castel, Université Rennes I

Josette Combes, Université Toulouse II

Danièle Demoustier, Institut d’Etudes Politiques Grenoble, UPMF

Laurent Fraisse, Laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique (LISE-SED, Cnam-CNRS)

Laurent Gardin, Université de Valenciennes

Patrick Gianfaldoni, Universités Lyon 1 et Avignon

Patrick Loquet, Université Valenciennes

Nadine Richez-Battesti, Université Aix-Marseille

Damien Rousselière, IEPG, LEPII, Université Grenoble

Francois Rousseau, Ecole Polytechnique, Paris

Jean-Michel Servet, Institut Universitaire d’Etudes du Développement, Genève

Comité local d’organisation :

Danièle Demoustier, ESEAC-IEP Grenoble

Guy Bensimon, CEPSE-ESEAC IEPG, UPMF Grenoble

Catherine Sifakis, CEPSE-ESEAC IEPG, UPMF Grenoble

Bernard Hofmann, ESEAC-IEP Grenoble

Damien Rousselière, ESEAC-IEPG, LEPII UPMF Grenoble

Marie Françoise Chauveau, ESEAC-IEP Grenoble

Annie Rouyard, IEP Grenoble

Adresse : Comité d'organisation du Colloque International:

« Economie Sociale et Solidaire et Europe, quel avenir ? »

Equipe de Socio-Economie associative et coopérative (ESEAC)

Institut d’Etudes Politiques de Grenoble

BP 48, 38040 Grenoble cedex 9

FRANCE

Tel : 33 (04) 76 82 60 64

33 (04) 74 82 83 56

Fax : 33 (04) 76 82 60 64

E-mail : colloqueESgrenoble@iep.upmf-grenoble.fr

Catégories

Lieux

  • Grenoble, France

Dates

  • mardi 15 novembre 2005

Fichiers attachés

Contacts

  • Comité d'organisation du colloque international "Economie sociale et solidaire et Europe" ~
    courriel : colloqueESgrenoble [at] iep [dot] upmf-grenoble [dot] fr

Source de l'information

  • Damien Rousselière
    courriel : damien [dot] rousseliere [at] upmf-grenoble [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Economie sociale et solidaire et Europe : quel avenir ? », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 28 septembre 2005, http://calenda.org/190544