AccueilCycle de conférences « Au fil du travail des sciences sociales »

*  *  *

Publié le samedi 01 octobre 2005 par Inès Secondat de Montesquieu

Résumé

Le cyle de conférences « Au fil du travail des sciences sociales » est organisé par la section de sociologie et d’économie de l’Ecole normale supérieure Lettres & Sciences Humaines de Lyon. Ces conférences, ouvertes à tous, permettent à un large public d’élèves, d’étudiants, d’enseignants, de chercheurs, et plus largement à toutes les personnes intéressées par les sciences sociales, de prendre connaissance des travaux les plus récents et les plus emblématiques de la recherche contemporaine dans les différents domaines des sciences sociales (sociologie, anthropologie, histoire, démographie…).

Annonce


Le jeudi 13 octobre 2005 à 18 heures,

Quelques idées sur l'interaction : une conférence de Howard S. Becker

 

Le jeudi 24 novembre 2005

La notion de classes populaires : Conférence du sociologue Olivier Schwartz

Olivier Schwartz, né en 1951, agrégé de philosophie, est aujourd’hui professeur de sociologie à l’Université Paris V. Il est l’auteur du Monde privé des ouvriers (Paris, Puf, coll. "Quadrige", 2002, 558 pages, 1ère édition 1989).

Le jeudi 14 décembre 2006

A leur corps défendant. Les femmes à l’épreuve du nouvel ordre moral (Seuil, juin 2006). Christine Détrez et Anne Simon présentent leur ouvrage

Affiches délibérément provocantes, débats au sujet du string ou du voile, de la pornographie ou de la prostitution, mouvements néoféministes : le corps féminin sature l’espace public et les discours. La littérature et le cinéma " tendance " en ont fait leur spécialité. Mais ces représentations artistiques et symboliques du corps révèlent le nouvel ordre moral que les femmes doivent affronter. Retour du couple et du familialisme, ou réorientations novatrices ? La question mérite d’être posée. Car, derrière l’apparente libération des mœurs et des propos, ce qui se joue actuellement c’est bien la dangereuse perpétuation d’une forme d’essentialisation du féminin.

Christine Détrez est sociologue, maître de conférences à l’ENS Lettres & Science Humaines. Elle est l’auteure de Et pourtant ils lisent (Seuil, 1999) et de La construction sociale du corps (Seuil, 2002).

Anne Simon est littéraire, chargée de recherche au CNRS, auteure de Proust ou le réel retrouvé (PUF, 2000), co-éditrice de Romain Gary écrivain-diplomate (avec M. Sacotte, adpf, 2003), de Merleau-Ponty et le Littéraire (avec N. Castin, PENS, 1997), de Voyages intérieurs et Le Discours des organes (avec H. Marchal ; en ligne).

Le jeudi 6 avril 2006

L'engagement des intellectuels dans la résistance armée, Fabienne Fédérini

L'engagement des « intellectuels » est sans doute l’un des objets les plus étudiés en histoire et en sociologie, au point d’apparaître parfois comme un thème éculé. Et pourtant, malgré toutes les recherches qui lui sont consacrées, rares sont celles qui abordent l’engagement de ceux qui se sont engagés dans la résistance armée durant les années 1942-1944. La spécificité de cet engagement interroge bien sûr la représentation dominante que l’on a de l’engagement des « intellectuels » tel qu’il se comprend depuis l’affaire Dreyfus et explique sans doute le silence dont il a longtemps été l’objet.

A travers l’exemple de l’engagement résistant de Jean Cavaillès (1903-1944) et de Jean Gosset (1912-1944), tous deux philosophes issus de l’Ecole normale supérieure et contemporains de Sartre et de Mounier, il s’agira donc de comprendre comment l’analyse sociologique de cet engagement singulier, qui appartient à ces « cas limites » dont parle Giovanni Levi, remet en cause un certain nombre de présupposés existant au sein de la sociologie des intellectuels et de l’historiographie de la résistance. Elle permettra aussi de montrer les perspectives de recherches tant en sociologie qu’en histoire et en sciences politiques qu’elle est susceptible d’ouvrir.

Sociologue, Fabienne Federini est chargée de recherche au Groupe de recherche sur la socialisation (ENS-Lettres et sciences humaines/Université Lumière - Lyon 2). Elle vient de publier Ecrire ou combattre, des intellectuels prennent les armes (1942-1944) (La découverte, collection « Textes à l’appui/Laboratoire de sciences sociales », mars 2006). Elle travaille notamment sur l’engagement des intellectuels en temps de guerre.

 

Le jeudi 13 avril 2006

Deux conceptions de l'utopie, Jonathan Beecher

Jonathan Beecher est historien, et enseigne à l’Université de Californie à Santa Cruz (Etats-Unis). Il est notamment l’auteur de Fourier. Le visionnaire et son monde (Paris, Fayard, 1993) et de Victor Considerant and the Rise and Fall of French Romantic Socialism (University Presses of California, Columbia and Princeton, 2001). Actuellement, il travaille sur différents sujets : les socialismes européens au XIXe siècle, l’histoire intellectuelle de l’Union soviétique, ou encore l’oeuvre de Herman Melville.

Horaire : de 18h à 20h
Lieu : ENS-LSH - salle F08- 15 parvis René Descartes - BP 7000 - 69007 Lyon Cedex - métro ligne B station Debourg - tél : 04.37.37.60.00
Pour plus de renseignements, contactez Pierre Mercklé : Pierre.Merckle@ens-lsh.fr
http://socio.ens-lsh.fr

Catégories

Lieux

  • Lyon, France

Dates

  • jeudi 13 octobre 2005

Contacts

  • Pierre Mercklé
    courriel : pierre [dot] merckle [at] ens-lyon [dot] fr

Source de l'information

  • Pierre Mercklé
    courriel : pierre [dot] merckle [at] ens-lyon [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Cycle de conférences « Au fil du travail des sciences sociales » », Colloque, Calenda, Publié le samedi 01 octobre 2005, http://calenda.org/190558