AccueilFrédéric Le Play : itinéraire, contexte et réception

*  *  *

Publié le vendredi 28 octobre 2005 par Corinne Cassé

Résumé

L’objectif des conférences complémentaires proposées par Antoine Savoye pour 2005-2006 est non seulement de capitaliser et de transmettre le savoir disponible sur Le Play, mais aussi d’élaborer une vision renouvelée de son œuvre sur la base de recherches socio-historiques originales. Celles-ci anticiperont sur les manifestations scientifiques dont, en 2006, le bi-centenaire de la naissance de Le Play et le cent-cinquantenaire de la fondation de la Société d’économie sociale seront l’occasion.

Annonce

Au cours de l’année 2004-2005, le séminaire de socio-histoire des sciences sociales consacré à Le Play et ses continuateurs, a permis de dégager des axes de travail prioritaires. Parmi ceux-ci, l’approfondissement de la connaissance de la vie et de l’œuvre de Le Play (1806-1882) apparaît comme une nécessité au regard, d’une part, des trop rares travaux pertinents dont nous disposons actuellement sur le sujet, d’autre part, des lacunes que présente encore l’histoire des sciences sociales au XIXe siècle.

Le parcours professionnel, savant et politique de Le Play offre, en effet, à l’échelle d’un individu engagé dans de nombreux univers sociaux, un riche aperçu des diverses inscriptions possibles d’une pratique d’enquête dans des contextes apparemment très éloignés. Ce parcours constitue, en outre, un exemple paradigmatique des tentatives de consolidation et de promotion d’une « science sociale» au XIXe siècle.

Le séminaire est conçu comme une interrogation ciblée sur des points particulièrement significatifs de l’itinéraire personnel de Le Play et de sa pratique scientifique. Il se propose, en particulier, de mettre en lumière la formation première de Le Play, de réinscrire sa science sociale parmi les différents domaines de connaissance de son temps (science métallurgique, statistique, économie politique et sociale, histoire, géographie), enfin, de montrer l’unité et l’originalité de son travail d’enquête, tout comme celui de ses continuateurs.

L’étude de la réception de la science sociale leplaysienne permettra également de cerner son impact dans le champ des idées politiques, aussi bien lors de sa diffusion du vivant de Le Play qu’ultérieurement.

Programmation 2005 – 2006 :

du 18/11/2005 au 19/05/2006
EHESS - 105, boulevard Raspail, 75006 Paris (salle 3)

Le 18 novembre 2005

« Le Play, un produit de la méritocratie : enfance, formation, carrière »

Cette séance portera spécialement sur les 25 premières années de l’existence de Le Play (1806-1831). On s’efforcera d’apporter des éclaircissements sur

a) les origines familiales de Le Play ;
b) son apprentissage scolaire (secondaire et supérieur) ;
c) ses liens avec Le Havre, ville de son adolescence ;
d) les expériences de jeunesse mentionnées comme décisives (le stage auprès de l’ingénieur des ponts et chaussées Dan de La Vauterie, le voyage dans le Hartz en tant qu’élève ingénieur, le début de sa carrière à l’Ecole des Mines).

Intervenants :

Fabien Cardoni et Antoine Savoye

Le 16 décembre 2005

« La formation intellectuelle de Le Play : institutions, savoirs, ethos savant »

Les savoirs dispensés à l'Ecole polytechnique et à l'Ecole des mines, dans les années 1820, nous aident-ils à mieux comprendre la science sociale de Le Play ? Plus encore, les rapports à ces savoirs y étaient-ils similaires ? On tentera de répondre à ces questions à partir de documents relatifs aux politiques de recrutement, aux règlements et aux enseignements des deux institutions. On examinera avant tout les incidences de ces orientations pédagogiques sur l'ethos savant de Le Play.

Intervenant :

Jérôme David

Le 20 janvier 2006

« Voyages et enquêtes de Le Play : les lieux, les modalités et les enjeux de l’observation. L’exemple du voyage en Angleterre (1851) »

On traitera cette thématique à travers un voyage d’étude de Le Play quelque peu atypique, celui effectué en Angleterre en 1851, à l’occasion de l’Exposition universelle. On présentera les différentes recherches effectuées par Le Play au cours de ce séjour (monographies de familles, rapport sur la coutellerie), en les replaçant dans leurs contextes, notamment la préparation des ‘Ouvriers européens’ (1855).

Intervenants :

Stéphane Baciocchi, Antoine Savoye et Judith Scheele

Le 17 février 2006

« La réception de Le Play : postérité et instrumentalisation »

On examinera ici le destin de l’œuvre de Le Play, en particulier la postérité de ses ouvrages les plus directement politiques, comme ‘La Réforme sociale en France’ (1864), dans le champ de l'histoire des idées politiques au XIXe et XXe siècles (de Charles de Ribbe à Robert Nisbet). On montrera comment ce destin a été prédéterminé par ‘l’espace intellectuel’ que Le Play a lui-même construit dans ses ouvrages, à travers un jeu de références et de citations, mais aussi par la tentative para-politique de fondation du réseau des Unions de la paix sociale (1872)

Intervenants:

Jean-Luc Coronel de Boissezon et Frédéric Audren

Le 17 mars 2006

« Le Play et son intervention dans le champ économique, industriel et commercial » ou « Faire école, les réseaux proches et lointains de Le Play »

Le thème de cette séance et les intervenants seront précisés ultérieurement.

Le 19 mai 2006

« Les monographies de familles du Maghreb et de Syrie » (titre provisoire)

Intervenants:

Alain Mahé, Judith Scheele

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • vendredi 18 novembre 2005

Contacts

  • Antoine SAVOYE
    courriel : antoine [dot] savoye [at] free [dot] fr

Source de l'information

  • Baciocchi #
    courriel : baciocch [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Frédéric Le Play : itinéraire, contexte et réception », Séminaire, Calenda, Publié le vendredi 28 octobre 2005, http://calenda.org/190702