AccueilL’auto-fabrication des sociétés

L’auto-fabrication des sociétés

Population, politiques sociales, santé

*  *  *

Publié le vendredi 04 novembre 2005 par Claire Lemercier

Résumé

Ce séminaire collectif réunit les membres du Groupe ESOPP (Études sociales et politiques des populations, de la protection sociale et de la santé), récemment constitué au sein du Centre de Recherches Historiques de l’EHESS. Il vise à expliciter le profond renouvellement qu’a connue l’histoire des populations depuis une quinzaine d’années : prise en compte du caractère « construit » de la population ; articulation entre étude des pratiques, des savoirs et des institutions ; relecture, par le biais des objets démographiques (mortalité, migrations, familles, etc.) de l’histoire des politiques sociales ou de l’hygiène publique. C’est, plus généralement, toute la question de la fabrication et de la régulation des sociétés par elles-mêmes qui est ainsi posée. Le groupe réunit des historiens, des politistes, des sociologues. Sa perspective de travail est à la fois comparative et « croisée », puisqu’il opère sur de multiples terrains de recherche nationaux, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du cadre européen. Tout en s’appuyant sur les recherches contemporaines menées sur l’État, il s’intéresse également à d’autres formes institutionnelles, qu’elles opèrent à d’autres échelles (municipalités ou organismes supranationaux par exemple), ou qu’elles soient de nature privée (entreprises, associations, églises, etc.).

Annonce

Ce séminaire collectif réunit les membres du Groupe ESOPP (Études sociales et politiques des populations, de la protection sociale et de la santé), récemment constitué au sein du Centre de Recherches Historiques de l’EHESS. Il vise à expliciter le profond renouvellement qu’a connue l’histoire des populations depuis une quinzaine d’années : prise en compte du caractère « construit » de la population ; articulation entre étude des pratiques, des savoirs et des institutions ; relecture, par le biais des objets démographiques (mortalité, migrations, familles, etc.) de l’histoire des politiques sociales ou de l’hygiène publique. C’est, plus généralement, toute la question de la fabrication et de la régulation des sociétés par elles-mêmes qui est ainsi posée.
Le groupe réunit des historiens, des politistes, des sociologues. Sa perspective de travail est à la fois comparative et « croisée », puisqu’il opère sur de multiples terrains de recherche nationaux, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du cadre européen. Tout en s’appuyant sur les recherches contemporaines menées sur l’État, il s’intéresse également à d’autres formes institutionnelles, qu’elles opèrent à d’autres échelles (municipalités ou organismes supranationaux par exemple), ou qu’elles soient de nature privée (entreprises, associations, églises, etc.).

Le séminaire a lieu de 16h à 18h, au 48, bd Jourdan, 75014 Paris (métro Porte d'Orléans ou RER Cité universitaire), bâtiment principal, salle 8.

9 novembre 2005

Paul-André Rosental, Introduction

23 novembre 2005

Morgane Labbé, Construire les faits nationaux comme des faits de population (Prusse, XIXe s.)

14 décembre 2005

Luc Berlivet, "Jamais plus d'un litre de vin par jour" : La reproblématisation de la cause antialcoolique en France après la Deuxième Guerre mondiale.

11 janvier 2006

Virginie de Luca, L'éducation à la sexualité au cours des années 1900-1930 : apprivoiser la sexualité, contrôler les naissances

25 janvier 2006

Laura Downs, Le placement familial dans un registre socialiste. Hygiénisme et ruralisme dans la construction d'une politique municipale d'enfance : Suresnes, 1900-1943

8 février 2006

Alice Ingold, Territoires, ressources, populations : le gouvernement des eaux et le développement de "l'esprit d'association" en Italie (XIXe siècle)

22 février 2006

Collectif: Discussion d’un texte extrait de Michel Foucault, Sécurité, territoire, population, Gallimard, 2004.

8 mars 2006

Pap Ndiaye, Assurer la vie aux Etats-Unis (1870-1960). Pratiques et discours de discriminations raciales dans l’industrie de l’assurance-vie américaine

22 mars 2006

Paul Weindling (U. Oxford-Brookes), The international fight against racism among population scholars in the Interwar period

26 avril 2006

A. Fauve-Chamoux et E. Ochiai (U. Kyoto), Droit de la famille, droits des femmes au Japon: une vision longue (XVIIe-XXIe siècles)

10 mai 2006

Caroline Douki, La défense des droits des migrants en Italie, 1890-1920

24 mai 2006

Patrice Bourdelais, Le comité national de défense contre la tuberculose : un premier réseau de santé publique?

31 mai 2006

Collectif, Bilan du séminaire

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • mercredi 09 novembre 2005

Contacts

  • Paul-André Rosental
    courriel : rosental [at] ehess [dot] fr

Source de l'information

  • Esopp (CRH-EHESS) ~
    courriel : rosental [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’auto-fabrication des sociétés », Séminaire, Calenda, Publié le vendredi 04 novembre 2005, http://calenda.org/190737