AccueilPeut-on prévenir la désunion du couple ?

Peut-on prévenir la désunion du couple ?

Prévision et prévention de la rupture du lien conjugal

*  *  *

Publié le mardi 08 novembre 2005 par Natalie Petiteau

Résumé

Annonce

« Peut-on prévenir la désunion du couple ? »


ENS-LSH, Lyon, les 27, 28 et 29 septembre 2006


Peut-on prévenir la désunion du couple ? Le questionnement peut apparaître ironique dès lors qu’il est admis que mariées ou pas, les unions sont devenues de plus en plus fragiles : divorces et ruptures d’unions sont plus fréquents et se produisent de plus en plus tôt. Comme cela est connu, le droit, les pratiques sociales et judiciaires se sont adaptés au cours des trente dernières années à ce phénomène ; ces adaptations ont essentiellement consisté en une gestion des effets de la séparation, et la promotion d’un modèle de séparation négociée et pacifiée. Pourtant, cela n’exclut pas de poser la question encore négligée de la prévision et de la prévention de la rupture du lien conjugal.

Comment la recherche, notamment sociologique, appréhende-t-elle, en France (et à l’étranger) les causes de la séparation conjugale, mais aussi les conditions du maintien d’un lien conjugal dans le temps ? Qui sont les acteurs qui, aujourd’hui (et hier), tentent de prévenir les échecs de l’union conjugale et son risque pour l’homme, la femme et le cas échant leur(s) enfants ? Quelles sont les explications données au phénomène de la désunion, et par là, quelles sont les démarches promues pour y remédier ? Si l’on considère les autorités publiques, les associations, les professionnels, les intellectuels, il est un espace de discours et de pratiques, passés et présentes, ici et ailleurs, dont il semble judicieux de rendre compte : beaucoup a été déduit des rapports entre les hommes et les femmes, des évolutions des formes familiales et conjugales, de la relation Etat-famille, au miroir de la séparation. Que pourrions-nous mieux comprendre de ces questions au miroir des modèles de conjugalité ainsi promus ?


Pluridisciplinaire, le colloque est organisé dans le cadre des activités scientifiques de l’UMR Triangle (CNRS/ENS-LSH/U.Lyon2/IEP de Lyon). Il inscrit son questionnement dans le champ des sciences humaines et sociales ; à ce titre, les approches en science politique, sociologie et histoire seront privilégiées.
Le colloque se tiendra les 27, 28 et 29 septembre 2006 sur le site de l’ENS-LSH, à Lyon. Les contributions seront présentées en séance. Chaque présentation de 20 à 30 minutes sera suivie d’une discussion. Les propositions se basant sur des cas concrets et comportant un caractère interdisciplinaire seront particulièrement bienvenues. Toute proposition de contribution doit indiquer clairement la perspective de recherche, ainsi que la méthode et une esquisse des résultats escomptés.

Les propositions, d'une longueur maximum de 5000 signes, espaces inclus, avec un titre provisoire, sont à envoyer avant le 5 décembre 2005, par courrier électronique à Marine BOISSON (CEVIPOF/U.Lyon2), marineboisson@mageos.com, et Anne VERJUS, (CNRS/UMR Triangle/ENS-LSH), anne.verjus@ens-lsh.fr. On trouvera en fichier joint ou sur le site de Triangle (http://triangle.ens-lsh.fr), les pistes de recherche à partir desquelles le comité scientifique souhaite orienter le déroulement de ces journées.
Vous serez informés des résultats de la sélection avant la fin du mois de décembre 2005.
Une sélection des actes du colloque sera publiée dans une revue à comité de lecture, à l’occasion d’un numéro spécial sur la prévention du divorce à paraître dans le courant de l’année 2007.

Catégories

Lieux

  • Lyon, France

Dates

  • lundi 05 décembre 2005

Contacts

  • Boisson Marine et Verjus Anne ~
    courriel : anne [dot] verjus [at] ens-lsh [dot] fr

Source de l'information

  • BOISSON Marine & VERJUS Anne ~
    courriel : anne [dot] verjus [at] ens-lsh [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Peut-on prévenir la désunion du couple ? », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 08 novembre 2005, http://calenda.org/190753