AccueilLa notabilité urbaine : Xe-XVIIIe siècle

*  *  *

Publié le vendredi 25 novembre 2005 par Corinne Cassé

Résumé

Cette table ronde est conçue comme une étape de la réflexion sur les critères de la différenciation sociale en milieu urbain. La complexité de l’organisation sociale, l’identification multiforme d’un individu au sein de la société et la notion de consensus - élément de la reconnaissance de la supériorité sociale -, sont autant d’aspects sur lesquels historiens médiévistes et modernistes peuvent s’interroger.

Annonce

Vendredi 20 et samedi 21 janvier 2006
Journées d'étude organisées par Laurence JEAN-MARIE, CRHQ
à la MRSH de l’Université de Caen, salle OO5 université de Caen


Cette table ronde est conçue comme une étape de la réflexion sur les critères de la différenciation sociale en milieu urbain. La complexité de l’organisation sociale, l’identification multiforme d’un individu au sein de la société et la notion de consensus - élément de la reconnaissance de la supériorité sociale -, sont autant d’aspects sur lesquels historiens médiévistes et modernistes peuvent s’interroger.
L’un des objectifs est de mieux définir la notion de notabilité, de déterminer quels peuvent en être les marqueurs et les formes (activités, titres et épithètes d’honneur…) et quelles sont les modalités de l’accès à ou de la perte de la notabilité. Ceci met en jeu les notions de perméabilité et de fluidité sociales. Plus généralement, ceci implique une réflexion globale : les marqueurs sociaux de la notabilité existent en référence à un système social et culturel hiérarchique dont il est nécessaire de mieux connaître les éléments.
L’écrit et les conditions de son élaboration sont au coeur de la réflexion. En ce sens comment interpréter l’apparition et la disparition de certains termes ? L’écrit prend-il en compte une réalité sociale ou cherche-t-il à l’affirmer voire à l’établir ?


Vendredi 20 janvier

9h 30 : Accueil

10 h Introductions : historiographie, concepts et problématique

Thierry Dutour (maître de conférences, université de Paris IV)

Laurence Croq (maître de conférences, université de Paris X)

Les marqueurs de la notabilité

11 h – 12h 15

Christine Mazzoli-Guintard (maître de conférences habilité, université de Nantes), Être notable à Cordoue aux Xe-XIe siècles.

Catherine Bougy (maître de conférences habilité, linguistique, université de Caen), Le contexte linguistique de la présentation des notables dans les fabliaux.

Discussion

14 h – 18 h

Laurence Jean-Marie (maître de conférences, université de Caen), La notion de notabilité à travers le prisme des actes de la pratique : quelques exemples caennais (XIIIe-début XIVe siècles).

Thierry Dutour, (maître de conférences, université de Paris IV) Désigner les notables. Le vocabulaire de la notabilité à la fin du Moyen Age.

Discussion

Pause

Emmanuel Grélois (docteur en histoire), L'usage des termes burgensis/borzéset civis : qui est bourgeois à Clermont (fin XIIe-début XIVe siècles) ?

Ghislain Brunel (conservateur en chef, Archives nationales), La notabilité dans une ville de commune : l'exemple des cives de Soissons (XIIe-début XIVe siècles).

Laurence Croq (maître de conférences, université de Paris X) et Nicolas Lyon-Caen (docteur en histoire, Paris I), Les notables des quartiers parisiens au milieu du XVIIIe siècle.

Discussion

Samedi 21 janvier

L’ACQUISITION OU LA PERTE DE LA NOTABILITÉ

9 h – 12 h30

Stéphane Durand (maître de conférences, université de Montpellier III), La notabilité dans les petites villes du Languedoc au XVIIIe siècle. Essai de définition d'un concept opératoire.

Yann Lignereux, (maître de conférences, université de Nantes), La notabilité périlleuse : le modèle consulaire lyonnais à l'épreuve, 1600-1640.

Pause

Alain Hugon, (maître de conférences, université de Caen), Déplacement et reclassement de la notion de notabilité dans les révoltes urbaines du milieu XVIIesiècle.

Discussion

Conclusions

Dominique Barthélemy (professeur, université de Paris IV).

Table ronde

LA NOTABILITÉ URBAINE

Xe-XVIIIe siècles

20- 21 janvier 2006

Fiche d'inscription

Nom :

Prénom :

Adresse :

Téléphone :

Courriel :

□ Participera à la journée d'études

□ Réserve le déjeuner du vendredi midi au restaurant universitaire et verse la somme de 16,60

□ Réserve le déjeuner du samedi midi au restaurant universitaire et verse la somme de 16,60

Fiche à retourner avant le 5 janvier 2006 accompagnée le cas échéant de votre règlement chèque postal ou bancaire à l'ordre de Madame l'Agent comptable de l'Université de Caen Basse-Normandie) au :

Centre de Recherche d’Histoire Quantitative

Université de Caen Basse-Normandie

Esplanade de la Paix

14032 Caen Cedex

Tel : 02.31.56.57.98

Fax : 02.31.56.56.12

brigitte.fourman@unicaen.fr

Catégories

Lieux

  • Caen, France

Dates

  • vendredi 20 janvier 2006

Contacts

  • Laurence Jean-Marie
    courriel : laurence [dot] jean-marie [at] unicaen [dot] Fr

Source de l'information

  • Laurence Jean-Marie
    courriel : laurence [dot] jean-marie [at] unicaen [dot] Fr

Pour citer cette annonce

« La notabilité urbaine : Xe-XVIIIe siècle », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 25 novembre 2005, http://calenda.org/190845