AccueilSans droits, sans travail, sans logement, sans papiers : des précaires en mouvement

*  *  *

Publié le vendredi 30 décembre 2005 par Natalie Petiteau

Résumé

Dans le contexte actuel post 21 avril 2002, s’interroger sur les mobilisations de précaires offre la possibilité pour de jeunes chercheurs mais aussi pour des chercheurs confirmés de redécouvrir les classes populaires, les sans ressources. De plus, les débats sur l’élargissement de l’Union Européenne invitent également les chercheurs à comprendre ce qui se joue parmi les précaires. Il est donc impératif pour les chercheurs de mieux connaître ces populations, de relier la problématique de la précarité à celle des mouvements sociaux.

Annonce


Sans droits, sans travail, sans logement, sans papiers : des précaires en mouvement

Jeudi 19 et vendredi 20 janvier 2006

PEGE (Pôle Européen de Gestion et d’Economie)

61 avenue de la Forêt-Noire à Strasbourg

Organisé par l’Association Française de Science Politique, le PRISME/G.S.P.E (Groupe de Sociologie Politique Européenne)

Responsable scientifique : Magali Boumaza

Avec le concours du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de la Région Alsace, du Département du Bas-Rhin, de la CUS

Dans le contexte actuel post 21 avril 2002, s’interroger sur les mobilisations de précaires offre la possibilité pour de jeunes chercheurs mais aussi pour des chercheurs confirmés de redécouvrir les classes populaires, les sans ressources. De plus, les débats sur l’élargissement de l’Union Européenne invitent également les chercheurs à comprendre ce qui se joue parmi les précaires. Il est donc impératif pour les chercheurs de mieux connaître ces populations, de relier la problématique de la précarité à celle des mouvements sociaux.

Jeudi 19 janvier 2006

9h00 : Accueil des participants

9h30 : Ouverture : Yves DELOYE, Professeur de Science Politique, Université de Paris 1, (PRISME-GSPE/IUF), Secrétaire général de l'AFSP (sous réserve) et Didier GEORGAKAKIS, Maître de conférences de Science Politique, IEP de Strasbourg, Directeur du GSPE

9h45 : Introduction : Magali BOUMAZA, Docteure en science politique, IEP de Strasbourg, (GSPE-PRISME) et Jérémy SINIGAGLIA, Doctorant en sociologie, Université de Metz, (ERASE/GSPE)

10h00 : Atelier 1. Les éléments déclencheurs de mobilisations a priori improbables

Présidente de séance : Johanna SIMEANT, Professeure de Science politique, Paris 1, CRPS.

Discutant : Philippe JUHEM, Maître de conférences en science politique, IEP de Strasbourg, GSPE-PRISME

Ivan CHUPIN, ATER Paris-Dauphine, IRISES : « La faible mobilisation d’un public à fortes ressources : L’exemple des journalistes précaires dans l’audiovisuel public »

Cécile CUNY, Doctorante Université Paris 8 / Université Humboldt CSU / Centre Marc Bloch : « Des habitants sans ressources ? La construction sociale d’une mobilisation de locataires dans un secteur de grands ensembles de l’Est de Berlin »

Simon LUCK, Doctorant en science politique Université Paris I – CRPS : « Aarrg ! Paris, des ‘’prestataires de service’’ dans les luttes de précaires »

Evelyne PERRIN, Diplômée IEP de Paris, AC ! Stop Précarité : « Mobilisations de précaires du commerce, de la restauration rapide et du nettoyage : quelques leçons communes »

12h30 Déjeuner

14h30 : Atelier 2. Les répertoires d’actions des précaires

Président de séance : Lilian MATHIEU, Chargé de recherches CNRS, Paris 1, CRPS

Discutant : Olivier FILLIEULE, Professeur de sociologie politique, IEP de Lausanne, CRAPUL/CRPS

Susana BLEIL, Sociologie au CEMS/EHESS de Paris : « L’occupation des terres au Brésil : les cadres du mouvement des sans terre à l’épreuve de la fraternité ».

Guillaume GARCIA, IRIS-CREDEP, Université Paris Dauphine, IRISES : « Les mobilisations de « sans » au prisme de leur médiatisation. Impératif médiatique, logiques d'organisation et mobilisation des répertoires d’action collective : regards croisés ».

Eric DOIDY, sociologue, Chargé de recherches INRA, laboratoire LISTO, Dijon : « Mobilisations de précaires, des mobilisations précaires ? Réflexions sur les théories de l’action collective à partir de Droit au Logement »

Choukri HMED, Doctorant en science politique, Paris 1, CRPS : « La politisation des a-politiques. Contribution à la sociologie d’une lutte ‘’immigrée’’ improbable : la grève des loyers dans les foyers Sonacotra (1973-1981) »

18h30 Apéritif au PEGE

Vendredi 20 janvier 2006


9h00 : Atelier 3. Autonomie et hétéronomie par rapport au champ politico-institutionnel

Président de séance : Daniel MOUCHARD, Professeur de Science Politique, Paris 3, CRPS :

Discutante : Cécile PECHU, Maître assistante de Science Politique UNIL, CRAPUL, Lausanne

Stéphane CADIOU, Docteur en science politique CERVL-IEP de Bordeaux,

Gaël FRANQUEMAGNE, Doctorant en science politique, CERVL-IEP de Bordeaux : « La place des jeunes chercheurs précaires dans le mouvement « Sauvons La Recherche » »

Jérémy SINIGAGLIA, Doctorant en sociologie 2L2S-ERASE/GSPE-PRISME, Université de Metz) / (IEP Strasbourg) : « Le mouvement des intermittents du spectacle entre précarité démobilisatrice et précaires mobilisateurs »

Coralie DUTEIL, Doctorante en sociologie, Cultures et sociétés urbaines: « La Coordination des Intermittents et Précaires, une mobilisation de précaires »

11h30 Déjeuner

13h30 : Atelier 4. Le traitement politico-institutionnel des précaires

Président de séance : Serge EBERSOLD, Maître de conférences en sociologie, Université Marc Bloch Strasbourg, GSPE - PRISME

Discutant : Emmanuel PIERRU, Chargé de recherches CNRS/CERAPS

Philippe HAMMAN, docteur en science politique, post-doctorant du CNRS, CRESS, GSPE-Prisme : « Les relations de travail transfrontalières en Europe : frontaliers-privilégiés ou frontaliers-précaires ? »

Nathalie FUCHS, Doctorante CEVIPOF, IEP de Paris : « De l'appropriation à la perte de la cause de la "double peine" par le Comité National contre la Double peine : de la loi Sapin à la loi Sarkozy »

Cécile FRANK, Doctorante CEPEL, Montpellier 1 : « Le traitement politico-institutionnel du mouvement des Sans-papiers à Barcelone : de la négociation à la répression »

15h30 : Conclusions: Frédérique MATONTI, Professeure de Science politique, Paris 1.CRPS.

Les communications sont consultables et téléchargeables sur les sites du GSPE et de l’AFSP

www-iep.u-strasbg.fr/enseignement/recherche/gspe/ et www.afsp.msh-paris.fr/

Comité d’organisation : Magali Boumaza (docteure en science politique, IEP de Strasbourg, GSPE), Aurélie Campana (docteure en science politique, IEP de Strasbourg, GSPE), Philippe Hamman (docteur en science politique, IEP de Strasbourg, GSPE/CRESS, UMB), Nicolas Hubé (doctorant en science politique, IEP de Strasbourg, GSPE), Jérémy Sinigaglia (doctorant en sociologie, Université de Metz, ERASE/GSPE)

Comité scientifique : Yves Déloye (Professeur de Science Politique, IEP de Strasbourg, GSPE/IUF), Vincent Dubois, (Professeur de sociologie et science politique, IEP de Strasbourg, GSPE/CSE), Olivier Fillieule (Professeur de sociologie politique, IEPI de Lausanne, CRAPUL/CRPS), Philippe Juhem (Maître de conférences en science politique, IEP de Strasbourg, GSPE), Nonna Mayer (Directeur de recherches CEVIPOF/GERMM), Emmanuel Pierru (Chargé de recherches CNRS), Johanna Siméant (Professeure de Science politique, Lille 2, CERAPS)



Catégories

Lieux

  • Strasbourg, France

Dates

  • jeudi 19 janvier 2006

Contacts

  • Boumaza Magali
    courriel : boumazamagali [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Magali Boumaza
    courriel : boumazamagali [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Sans droits, sans travail, sans logement, sans papiers : des précaires en mouvement », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 30 décembre 2005, http://calenda.org/190929