AccueilÀ droite toute?

À droite toute?

Le conservatisme et la société américaine

*  *  *

Publié le vendredi 06 janvier 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

En progression constante depuis les années 1960, le conservatisme a acquis aux États-Unis une résonance particulière à la lumière de la victoire nette des républicains au Congrès et à la Maison-Blanche lors des élections de novembre 2004. Les conférenciers invités dans le cadre de ce colloque vont explorer l’univers conservateur américain, pour en comprendre les arcanes. Ils vont prendre la mesure du poids des conservateurs dans le gouvernement des États-Unis et évaluer les conséquences de la montée du conservatisme aux États-Unis.

Annonce

Jeudi 9 février 2006

Colloque

À droite toute?

Le conservatisme et la société américaine

En progression constante depuis les années 1960, le conservatisme a acquis aux États-Unis une résonance particulière à la lumière de la victoire nette des républicains au Congrès et à la Maison-Blanche lors des élections de novembre 2004. Les conférenciers invités dans le cadre de ce colloque vont explorer l’univers conservateur américain, pour en comprendre les arcanes. Ils vont prendre la mesure du poids des conservateurs dans le gouvernement des États-Unis et évaluer les conséquences de la montée du conservatisme aux États-Unis.

Quand ? Jeudi 9 février 2006

Où ? Montréal, Plaza Hotel Centre Ville. 505 rue Sherbrooke Est
Métro Berri UQAM

Renseignements et inscription :

Chaire Raoul-Dandurand

514.987.6781

chaire.strat@uqam.ca

Programme

8h45 : Introduction

Unité et fracture : la (fausse) polarisation de l’Amérique : Charles-Philippe David (Directeur, Observatoire sur les États-Unis, UQÀM)

9h à 10h30. La montée du conservatisme aux États-Unis : origines et acteurs

The Origins of the Modern American Conservative Movement. Lee Edwards (Heritage Foundation)

More Conservative Values or a New Pragmatism? Bush's Foreign Policy in His

Second Term. Alexander Moens (Simon Fraser University)

La liberté, la poursuite du bonheur et le conservatisme américain. Donald Cuccioletta (Chaire Raoul-Dandurand, UQÀM)

Le conservatisme dans les cercles du pouvoir : l’exemple de l’influence des think tanks conservateurs en matière de politique étrangère. Don Abelson (University of Western Ontario)

Présidence : Jerry Mileur (University of Massachusetts–Amherst)

10h45 à 12h15. Le conservatisme dans la société américaine : un état des lieux

La progression des idées conservatrices au sein de la société américaine. Mike Hannahan (University of Massachusetts–Amherst)

Politique et religion : le glissement conservateur de la société américaine ?. Élisabeth Vallet (Chaire Raoul-Dandurand, UQÀM)

Le poids des médias conservateurs : un effet structurant sur l’opinion publique américaine ?. Karine Prémont (Collège André Grasset)

Le conservatisme chez les minorités raciales et sexuelles : une percée inéluctable ?. Greg Robinson (Département d’Histoire, UQÀM)

Le choc d’une idée, le poids des données : évaluation empirique du conservatisme de la société américaine. Jean-Marc Léger (Léger-Léger Marketing)

Présidence : Claude Corbo (UQÀM)

12h15 à 13h30 : Déjeuner-causerie avec Adrian Wooldridge (The Economist)
co-auteur de The Right Nation : Conservative Power in America.
Présentation : Jean-François Lépine, Radio-Canada

13h45 à 15h15. Le conservatisme sur la scène politique américaine

Vers un démantèlement du New Deal ? Perspectives sur l’avenir des politiques sociales aux États-Unis, le cas de la réforme de la Sécurité sociale. Guy Lachapelle (Université Concordia)

L’administration Bush : apogée du néo-conservatisme? Jean-Frédéric Légaré-Tremblay (Carleton University)

Le rôle des partis politiques dans une ère conservatrice post-partisane. Sébastien Barthe (Chaire Raoul-Dandurand, UQÀM)

Le conservatisme au Capitole : la dynamique législative au Congrès après 2004 Frédérick Gagnon (Chaire Raoul-Dandurand, UQÀM)

Discours libéral recherché : l’avenir du parti démocrate dans une ère conservatrice. Julien Tourreille (Chaire Raoul-Dandurand, UQÀM)

Présidence : John Parisella, Président BCP Ltée

15h30 à 17h. Gulliver déconnecté : l’effet du conservatisme sur les relations États-Unis / Canada et États-Unis / Europe

Toujours les effets post-11 septembre ? La sécurité et l’Amérique du nord selon la vision conservatrice. Philippe Lagassé (Carleton University)

La politique commerciale des États-Unis : vers un protectionnisme renforcé ou un approfondissement du libre-échange ?. Carl Grenier (Vice-président exécutif, Conseil du Libre-échange pour le bois d’œuvre, CLÉ-Bois)

Vers une incompréhension mutuelle nord-américaine ? Les relations États-Unis/Canada aux prises avec la montée du conservatisme ?. Louis Balthazar (Chaire Raoul-Dandurand, UQÀM)

Des États-Unis conservateurs peuvent-ils dialoguer avec une Europe progressiste : l’avenir des relations transatlantiques. Barthélémy Courmont (Institut des Relations Internationales et Stratégiques, IRIS, Paris)

Présidence : David Biette (Woodrow Wilson Center, Washington D.C)

17h à 17h30 Conclusion : Christian Rioux (Le Devoir)

Catégories

Lieux

  • Montréal, Canada

Dates

  • jeudi 09 février 2006

Contacts

  • Linda Bouchard
    courriel : bouchard [dot] linda [at] uqam [dot] ca

Source de l'information

  • Élisabeth Vallet
    courriel : vallet [dot] elisabeth [at] uqam [dot] ca

Pour citer cette annonce

« À droite toute? », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 06 janvier 2006, http://calenda.org/190961