AccueilUtopies et expérimentations urbaines

Utopies et expérimentations urbaines

Semaine de la ville 2006

*  *  *

Publié le lundi 16 janvier 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

Lire la ville contemporaine avec ses ancrages historiques, ses nœuds d’évolution, ses réalisations plus ou moins spectaculaires, c’est côtoyer les rêves passés, les expériences anciennes, les volontés et les contextes qui ont construit les atmosphères urbaines.

Annonce

Utopies et expérimentations urbaines


Semaine de la ville 2006


Lire la ville contemporaine avec ses ancrages historiques, ses nœuds d’évolution, ses réalisations plus ou moins spectaculaires, c’est côtoyer les rêves passés, les expériences anciennes, les volontés et les contextes qui ont construit les atmosphères urbaines.
Concevoir des évolutions urbaines, imaginer les changements, proposer des adaptations à un monde futur, projeter ses réalisations dans la ville à venir, c’est entrer dans la dimension de l’utopie.
Analyser ou gérer les réalités sociales, urbanistiques, politiques, architecturales conduit inexorablement à vouloir dépasser les contraintes pour avoir la capacité à mettre en œuvre un monde meilleur.
Les politiques urbaines, les créations urbaines, les réalisations urbaines ne sont-elles pas toutes à un moment ou à un autre, dans une dimension plus ou moins prégnante, des utopies et des expérimentations ?Créer des villes nouvelles, réhabiliter des centres anciens, aménager des quartiers nouveaux, faire naître une vie sociale plus harmonieuse, résoudre les problèmes des banlieues ou des transports : tout cela constitue tout à la fois une utopie et un champ d’expérimentations.
Tout comme c’est le cas aussi pour mettre l’art dans la ville, l’égalité dans la vie civique, les services nécessaires au bien-être de tous, la beauté dans l’espace, la nature à travers le bâti...
Mais c’est aussi le cas de la volonté de gestion durable des villes, de protection des sites, de développement raisonné, d’aménagements concertés, etc.
La ville semble toute entière utopie d’un moment, expérimentation d’une époque, réalité qui suit pour être le support de rêves nouveaux et d’essais ultérieurs. C’est probablement tout le développement des activités humaines qui prend corps dans les cités et reflètent les choix de mondes plus justes de tous et de quelques uns, plus audacieux, plus décalés, plus visionnaires que les autres.
C’est à ces univers sociaux, urbanistiques, architecturaux, politiques, historiques, contemporains ou futurs dont les villes sont le reflet et le support, et que pratiquement toutes les disciplines de sciences humaines et sociales abordent, que sera consacrée la 5ème Semaine de la Ville de Tours du 6 au 11 mars 2006


Mardi 7 mars 2006 – 9 h 30 – 17 h 30
Développement durable entre utopie et expérimentation

Séminaire organisé par Corinne Larrue [CITERES/VST (Tours)]

Le séminaire se tiendra dans le cadre du programme national de recherche « Politiques territoriales et développement durable » financé par le Ministère de l’écologie et du développement durable (MEDD) et le PUCA (Plan Urbain Construction Architecture). Ce programme finance une quarantaine de projets de recherche et donne lieu à des séminaires de discussion autour des projets en cours de réalisation ou terminés. Le séminaire organisé à Tours le 7 mars mobilisera les équipes d’une dizaine de projets dont les thèmes s’inscrivent dans la problématique de la semaine de la ville : utopie et expérimentation.

Mercredi 8 mars 2006 – 9 h 30 – 17 h30
Utopie et pragmatisme en histoire de l’urbanisme


Journée d’étude organisée par Philippe Chassaigne [CEHVI (Tours)] et Sylvain Schoonbaert [GEVR (Bordeaux)]

L'histoire de la ville rêvée, idéalisée, de l'Industrialisation à la Reconstruction, est avant tout composée d'expériences pragmatiques qui interrogent le savoir-faire des praticiens de l'urbanisme. Cette histoire peut-elle être considérée comme une grande architecture, celle de ses maîtres d'ouvre, ou plus exactement comme "l'exhibition non synthétique des contradictions qui travaillent la société" ? Partant de cas concrets, de villes, d'architectes, en France, en Europe, et hors du continent, cette journée d'étude, associant historiens, urbanistes et architectes, permettra de confronter les idées et les pratiques de l'aménagement urbain durant la période pendant laquelle l'urbanisme s'est constitué en discipline.

Mercredi 8 mars 2006 – 9 h 30 – 17 h30

et

Jeudi 9 mars 2006 - 9 h 30 – 17 h30

Centre des Congrès International Vinci

Utopies féministes et expérimentations sociales urbaines

Colloque organisé par Sylvette Denèfle [MSH (Tours)]


Dans le cadre de la cinquième Semaine de la Ville organisée par la Maison des Sciences de l’Homme de l’Université François Rabelais à Tours, dont le thème est en 2006 « Utopies et Expérimentations urbaines », la Mission à l’Egalité entre les femmes et les hommes à l’Université de Tours propose la tenue d’un colloque sur le thème : Utopies féministes et expérimentations sociales urbaines

Il s’agira de confronter toutes les conceptions théoriques, les projets et les idées sur la place des femmes dans la société à toutes les formes possibles de leur réalisation dans la ville.

- Nous nous poserons plus spécifiquement la question de ce qui peut passer de l’utopie à l’expérimentation des idéaux féministes.

- Nous nous attacherons à observer la dimension urbaine de toutes ces réalisations.

Et très au-delà, c’est la diversité de toutes les formes de réalisation des projets féministes qui intéresseront nos travaux.

Jeudi 9 mars 2006 - 9 h 30 – 17 h30

et

Vendredi 10 mars 2006 9 h 30 – 17 h 30

Utopies et expérimentations. les arts de la ville dans la prospective urbaine. Débat public et médiation

Colloque international sous l’égide du groupe SFSIC (Société Française des Sciences de l'Information et de la Communication)

Organisé par Pascal Sanson [CEDP – Tours]

L’espace urbain a toujours été le lieu de la manifestation d’utopies ou d’expérimentations qui sont la traduction de recherches prospectives quant à l’habiter, de la demeure individuelle ou collective aux édifices publics, religieux ou profanes.

Ces prospectives dans lesquelles l’esprit et l’art des lieux s’affirment par une forte identité sont aussi souvent liées à des mouvements artistiques et/ou des avant-gardes d’idées. Par définition, elles sont porteuses d’intentions fortes qui suscitent une interrogation sur leurs sens multiples, alimentant un débat public intense. L’argumentaire mis au jour à cette occasion constitue une part importante de leur communication/médiation. Le colloque se propose de rassembler les travaux qui tentent de donner un éclairage sur les nombreuses questions liées à cette vaste problématique, en respectant leur caractère transdisciplinaire.
Cette problématique sera abordée au sein des grandes catégories de réalités spatiales qui constituent les Arts de la ville :

1. Architecture et compositions urbaines ; 2. Sculpture publique – Art dans la ville ; 3. Art des jardins – Paysage urbain ; 4. Arts de la rue et de l’espace public
Ces catégories ont toutes été traversées par un renouvellement expérimental, lié à la redécouverte de l’importance du sens de l'architecture et, plus généralement, de tout aménagement spatial. Cela s’est traduit par une réinvention de l’art des lieux, de la sculpture publique et de l'art des jardins et des paysages, thèmes qui seront explicités au sein de nos sessions.

Catégories

Lieux

  • Tours, France

Dates

  • lundi 06 mars 2006

Contacts

  • Nicole Rigault
    courriel :

Source de l'information

  • Nicole Rigault
    courriel :

Pour citer cette annonce

« Utopies et expérimentations urbaines », Colloque, Calenda, Publié le lundi 16 janvier 2006, http://calenda.org/191013