AccueilDon et sciences sociales

Don et sciences sociales

Théories et pratiques croisées

*  *  *

Publié le mardi 17 janvier 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

Autour d’un thème à la fois fédérateur et controversé, cette table ronde, réunissant anthropologues, archéologues, historiens et sociologues, vise à confronter les différentes approches et à décloisonner les débats, dans un exercice trop peu fréquent de croisement des pratiques et des théories en jeu dans les sciences sociales.

Annonce

Don et sciences sociales. Théories et pratiques croisées.

Centre d’études médiévales, Auxerre,

Table ronde, 27-28 janvier 2006

Autour d’un thème à la fois fédérateur et controversé, cette table ronde, réunissant anthropologues, archéologues, historiens et sociologues, vise à confronter les différentes approches et à décloisonner les débats, dans un exercice trop peu fréquent de croisement des pratiques et des théories en jeu dans les sciences sociales. Entre le terrain mouvant de la théorie sociologique et l’usage empirique d’une notion et de ses notions connexes — échange, alliance, réciprocité, sacrifice, dette — “le don” demeure, en effet, l’une des clés dans la compréhension du fonctionnement de bon nombre de sociétés, contemporaines ou historiques. Depuis l’“Essai sur le don” de Marcel Mauss (1924) et de la lecture qui en a été donnée par Claude Lévi-Strauss (1950), il n’a pas cessé d’être au centre d’enquêtes, de discussions et de réflexions, suscitant, ces dernières années, de nombreuses études dans divers domaines des sciences sociales. Ce qui fut un concept créé et souvent discuté par l’anthropologie finit ainsi par être incorporé, voire instrumentalisé, par d’autres disciplines allant de l’histoire à la philosophie, en passant par la sociologie ou l’analyse littéraire. Peu encline à la théorisation, comme toute la science historique, la médiévistique, imprégnée par l’usage irraisonné de la notion du don-contre-don, offre ici le point de départ à un premier volet de discussions (“Modèles et interprétations”). Il abordera également les paradigmes en action dans les explications du monde hellénistique et des sociétés protohistoriques. Alors qu’on tend à relativiser toute vision “universaliste” des faits sociaux et d’évaluer les concepts à l’aune de la diachronie, les enquêtes sociologiques contemporaines, la recherche ethnologique et les propositions théoriques ou méthodologiques récentes, constitueront le second volet des débats (“Théories et transformations”).



Vendredi, 27 janvier 2005

10h-13h

Eliana Magnani (CNRS-Auxerre/Dijon), Les médiévistes et le don, ou l’impregnation du modèle maussien.

Luc Baray (CNRS- Sens/Dijon), Le don et la protohistoire : du bon usage d’un concept anthropologique

15h-19h30

Ilana Silber (univ. Bar-Ilan), Registe(s) et répertoires du don : avec mais aussi après Mauss ?

Alain Caillé (univ. Paris X), Ce que l’on appelle si mal le don…Que le don est de l’ordre du don malgré tout.

Jean-Paul Desaive (EHESS - Paris), Le testament féminin en Auxerrois sous l’Ancien Régime : un révélateur de solidarités plus spécifiquement féminines?

Evelyne Scheid (univ. Paris 13), Une réciprocité inégale. L'usage politique du don entre Grecs et Perses à la veille des guerres médiques selon Hérodote.

Samedi, 28 janvier 2005

9h-13h

Alain Testart (CNRS-Paris), Définition du don - et pourquoi la kula n'est pas du don

Dimitri Karadimas (CNRS-Paris), Le don ou le droit à la prédation : le rituel des esprits des animaux chez les Miraña d’Amazonie colombienne

François Athané (univ. Paris X), Le don : un point de vue philosophique

Conclusions - Anita Guerreau-Jalabert (École nationale des Chartes)

14h30-15h30 – Christian Sapin (CNRS- Auxerre/Dijon) - Visite de la crypte carolingienne de l’abbaye de Saint-Germain d’Auxerre

Participants :

Marion Aubrée (EHESS –Paris)

François Athané (univ. Paris X)

Eduardo H. Aubert (univ. de São Paulo)

Luc Baray (CNRS- Sens/Dijon)

Josiane Barbier (univ. Paris X- UMR 5594 Dijon)

Alain Caillé (univ. Paris X)

Julien Demande (CNRS-Paris)

Jean-Paul Desaive (EHESS - Paris)

João Gomes (univ. de Bourgogne)

Anita Guerreau-Jalabert (École nationale des Chartes)

Dominique Iogna-Prat (CNRS – Auxerre/Dijon)

Tania Kambourova (EHESS/Univ. de Sofia)

Dimitri Karadimas (CNRS-Paris)

Régine Le Jan (univ. Paris I)

Eliana Magnani (CNRS-Auxerre/Dijon)

Daniel Russo (univ. de Bourgogne)

Christian Sapin (CNRS- Auxerre/Dijon)

Evelyne Scheid (univ. Paris 13)

Ilana Silber (univ. Bar-Ilan)

Alain Testart (CNRS-Paris)

Catégories

Lieux

  • Auxerre, France

Dates

  • vendredi 27 janvier 2006

Fichiers attachés

Contacts

  • Chantal Palluet
    courriel : cnrs [dot] auxerre [at] orange [dot] fr

Source de l'information

  • Eliana Magnani
    courriel : eliana [dot] magnani [at] u-bourgogne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Don et sciences sociales », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 17 janvier 2006, http://calenda.org/191019