AccueilLa promotion d'une société parfaite

La promotion d'une société parfaite

Communication publique et gouvernement du social

*  *  *

Publié le mercredi 18 janvier 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

Depuis une trentaine d’années, les Etats démocratiques ont systématisé les campagnes de communication sur des sujets dits d’intérêt général, portant sur la prévention, la santé et la sécurité publiques. Répondant à l’impératif de l’action sociale en vue du bonheur public, ces campagnes articulent des stratégies à caractère publicitaire et relèvent du marketing social et de la communication dite publique. Mais l’Etat n’est pas un annonceur comme les autres puisque sa mission consiste notamment à déterminer les règles de bon fonctionnement d’une collectivité.

Annonce

Depuis une trentaine d’années, les Etats démocratiques ont systématisé les campagnes de communication sur des sujets dits d’intérêt général, portant sur la prévention, la santé et la sécurité publiques. Répondant à l’impératif de l’action sociale en vue du bonheur public, ces campagnes articulent des stratégies à caractère publicitaire et relèvent du marketing social et de la communication dite publique. Mais l’Etat n’est pas un annonceur comme les autres puisque sa mission consiste notamment à déterminer les règles de bon fonctionnement d’une collectivité.

Ce colloque propose d’analyser les discours de la communication publique en tant qu’ils peuvent être considérés comme une forme de gouvernement et de contrôle social. Au travers les discours persuasifs sur les droits et les devoirs des individus-citoyens à l’égard de la collectivité ainsi qu’à l’égard d’eux-mêmes se dessine aujourd’hui le projet d’une « société parfaite ». Se trouve ainsi construit un nouveau dispositif de contraintes qui dépasse les formes traditionnelles du contrôle de l’Etat sur les individus et dont le colloque mettra au jour les mécanismes socio-discursifs et les enjeux politiques.

Université Paris 12, Créteil (M° Créteil-Université)

Jeudi 2 février 2006

9h30 Accueil et présentation du colloque

1er Atelier : Démocratie, communication et propagande

Présidente : Caroline Ollivier-Yaniv, Université Paris 12, CEDITEC

10h00 Albert Ogien, Centre d'études des mouvements sociaux (CNRS/CEMS)
La perfection gestionnaire. Rhétorique de l‘efficacité et démocratie.

10h40 Patrick Charaudeau, Université Paris 13
Il n‘y a pas de société sans discours propagandiste.

11h20 Philippe Breton, CNRS, Laboratoire Cultures et Sociétés en Europe, Université Marc Bloch, Strasbourg
Les effets inattendus de la propagande.

12h00 Discussion

12h30 Déjeuner

2ème Atelier : Gouvernement du social et des individus

Président : Michael Rinn, Université de Bretagne Occidentale, CEDITEC

14h Paul Mengal, Université Paris 12
Michel Foucault et la question du bio-pouvoir.

14h40 Pina Lalli, Université de Bologne, Italie
Communication et santé publique en Italie. De la santé parfaite à la société parfaite ?

15:20 Caroline Ollivier-Yaniv, Université Paris 12, CEDITEC
La « communication publique » : impératif de publicité, gouvernement du social et gouvernement de soi.

16h00 Discussion

16h30 Pause café

3ème Atelier : Discours sur la santé

Président : Philippe Breton, Laboratoire Cultures et Sociétés en Europe,
Université Marc Bloch, Strasbourg

17h00 Marc Bonhomme, Université de Berne, Suisse
Les stratégies communicatives des avertissements figurant sur les paquets de cigarettes.

17h40 Emmanuelle Danblon, Université Libre de Bruxelles, Laboratoire de Linguistique textuelle et de Pragmatique cognitive, Belgique
Le discours humanitaire. Les figures de la rhétorique dans un monde désenchanté.

18h20 Dominique Desmarchelier, Université Paris 5-René Descartes, CEDITEC
Gouverner, c'est communiquer : le cas de la grippe aviaire.

19h00 Discussion

19h00 Dîner

Vendredi 3 février 2006

4ème Atelier : discours sur la sécurité

Président : Marc Bonhomme, Université de Berne, Suisse

10h00 Isabelle Pailliart, Université Stendhal, Grenoble, GRESEC
La médiatisation de la communication publique : l’exemple de la sécurité routière.

10h40 Georges-Elia Sarfati, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, Sens et textes (Paris 4-Sorbonne)
Le recours au sens commun : remarques linguistiques sur les campagnes gouvernementales de prévention routière.

11h20 Michael Rinn, Université de Bretagne Occidentale, CEDITEC
La prévention du terrorisme. L'institution rhétorique du marketing sécuritaire.

12h00 Discussion

12h30 Déjeuner

5ème Atelier : La communication publique a l’epreuve de l’espace public

Président : Dominique Desmarchelier, Université Paris 5-René Descartes, CEDITEC

14h00 Viviane Serfati, Université de Marne-la-Vallée
Les dispositifs de contrôle de la liberté d‘expression sur Internet.

14h40 Geneviève Paicheler, Centre de recherches Médecine, Sciences, Santé et Société (CNRS/CERMES)
Controverse entre associations et scientifiques : les recommandations publiques en matière d’accidents d’exposition sexuelle au VIH.

15h20 Jerry Palmer, London Metropolitan University, UK
Associations militantes et associations prestataires en Grande-Bretagne et en France : quelles stratégies de communication ?

16h00 Discussion

16h30 Pause café

17h00 Table ronde et discussion de clôture

-18h00

Catégories

Lieux

  • Créteil, France

Dates

  • jeudi 02 février 2006

Fichiers attachés

Contacts

  • Caroline Ollivier-Yaniv
    courriel : yaniv [at] univ-paris12 [dot] fr
  • Michael Rinn
    courriel : michael [dot] rinn [at] univ-brest [dot] fr

Source de l'information

  • Caroline Ollivier-Yaniv
    courriel : yaniv [at] univ-paris12 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La promotion d'une société parfaite », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 18 janvier 2006, http://calenda.org/191023