AccueilFigures de la santé en Egypte

Figures de la santé en Egypte

Appel à contributions pour un numéro spécial d'Egypte/Monde Arabe

*  *  *

Publié le dimanche 22 janvier 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

En Janvier 2007, Egypte/Monde Arabe publiera un numéro spécial consacré aux questions de santé et de médecine en Egypte. Revue semestrielle de sciences sociales, Égypte/Monde arabe s’adresse aussi bien aux professionnels de la recherche qu’au public profane en quête de clés de lecture pour comprendre les tensions et les mutations qui travaillent le monde arabe et musulman contemporain et, notamment, l’Égypte. Chaque numéro de la revue est consacré à un thème défini. Egypte/Monde Arabe est édité par le Cedej (Centre d’Etudes et de Documentation Economiques et Juridiques), un Institut Français de Recherche à l’Etranger, basé au Caire.

Annonce

En Janvier 2007, Egypte/Monde Arabe publiera un numéro spécial consacré aux questions de santé et de médecine en Egypte. Revue semestrielle de sciences sociales, Égypte/Monde arabe s’adresse aussi bien aux professionnels de la recherche qu’au public profane en quête de clés de lecture pour comprendre les tensions et les mutations qui travaillent le monde arabe et musulman contemporain et, notamment, l’Égypte. Chaque numéro de la revue est consacré à un thème défini. Egypte/Monde Arabe est édité par le Cedej (Centre d’Etudes et de Documentation Economiques et Juridiques), un Institut Français de Recherche à l’Etranger, basé au Caire.

 

 

 

L'objectif de cet appel à communications pour un numéro d'Egypte Monde Arabe est de rassembler des recherches de sciences sociales au sens large sur les questions de santé, de maladie et de médecine en Egypte, de ce qu'il est convenu d'appeler la naissance de la nation moderne à l'arrivée de Mohammed Ali pacha, jusqu'à nos jours. L'ambition de ce numéro, en associant diverses disciplines, y compris bien sûr les sciences biomédicales, est de montrer la diversité des acteurs impliqués dans les phénomènes de santé et de faire toucher du doigt l'intrication des différents facteurs influençant tout à la fois l'état de santé des citoyens et la représentation qu'ils se font des maux qui les frappent.

 

En raison de ce parti pris interdisciplinaire, le numéro d'EMA souhaiterait aborder éclectiquement plusieurs aspects complémentaires. Il ne saurait prétendre à donner un panorama exhaustif de la situation sanitaire égyptienne. Il vise à procurer sur la santé en Egypte des entrées variées, reflétant les travaux en cours, et fournissant des analyses du fonctionnement de la société et du système de santé, à partir d’instances particulières.

 

Le numéro prévu devrait en principe faire une place à l’histoire des essais d'évaluation de la morbidité et de la mortalité en Egypte, pays qui a bénéficié de recensements s'étendant sur plus d'un siècle, et à la discussion des statistiques existantes. Il devrait esquisser dans ses grandes lignes une histoire du gouvernement de la santé, et de la couverture maladie, dans le contexte global de la montée en puissance des assurances privées. Il s'attachera particulièrement aux représentations de la santé et de la maladie, du normal et du pathologique, manifestes au sein des différents groupes sociaux, et aux logiques interprétatives qu'ils mettent en oeuvre. Ces logiques sont souvent de caractère holistique en ce qu'elles font intervenir l'écosystème (pollution, modifications environnementales), les forces du monde spirituel ou le macrocosme et favorisent l’indivision entre le corps et l'esprit. Le pluralisme médical qui est en vigueur dans la plupart des sociétés et inspire l’éventail des itinéraires thérapeutiques existe aussi en Egypte, tout en présentant des particularités liées à l'organisation locale du système de santé, et aux ressources intellectuelles et matérielles disponibles. La circulation de l’information sur les questions de santé fournit également un axe privilégié. Elle se traduit en particulier par des rumeurs qui se propagent dans la population, provenant ou non des média qui représentent une forme de négociation indirecte avec le pouvoir médical jugé inaccessible et témoignent d'une certaine défiance à l'égard de celui-ci. L'analyse des controverses, voire des scandales de santé, sur une longue durée devrait jeter de la lumière sur les insatisfactions du public, les insuffisances de la formation scolaire dans le domaine de la santé et les carences dans la relation des médecins avec leurs patients. Tous ces phénomènes se relient à une évolution générale des attitudes et des comportements, avec des caractéristiques proprement égyptiennes.

 

La pathologie égyptienne inclut des maladies tissées dans l'histoire du pays comme le trachome, l'"ophtalmie d'Egypte", et la bilharziose. Mais elle inclut également des épidémies d'origines diverses (peste, typhus, peste bovine, paludisme) qui ont scandé l'histoire du pays en relation avec la conjoncture socio-économique. La perception de leur lien avec la conjoncture socioéconomique a probablement varié considérablement au cours du temps. Le numéro n'oubliera pas non plus les pathologies invisibles comme le sida et les maladies sexuellement transmissibles, ou les affections émergeant à la visibilité comme l'hépatite C qui a représenté ces dernières années un drame social et un dilemme pour le pouvoir public, interpellé sur ses responsabilités dans le déclenchement et le développement de l'épidémie.

 

Ce numéro d'Egypte Monde arabe devrait ainsi esquisser les contours, figurer au sens fort la ou plutôt les cultures, à la fois matérielles et symboliques, de la santé en Egypte.

 

 

 

Le numéro 10 sera publié en janvier 2007. Les propositions d’articles (500 mots) devront être reçues le 1er mars et seront envoyées aux adresses email des trois coordinateurs du numéro spécial. Les textes, en français ou en anglais, devront être envoyés aux mêmes personnes le 1er mai au plus tard. Les textes ne devront pas excéder 50.000 caractères (espaces et notes de bas de page inclus). Les textes seront soumis pour évaluation aux coordinateurs du numéro spécial et au comité de rédaction. Cette évaluation peut amener à des remarques critiques ; les modifications proposées devront être adressées par les auteurs, à qui incombe la révision des textes.

 

 

 

Coordinateurs : Anne-Marie Moulin (Moulin@cedej.org.eg) Souad Radi (S.Radi@link.net) Matthieu Fintz (mfintz@voila.fr)

 

 

 

Catégories

Lieux

  • Le Caire (Egypte)
    Le Caire, Égypte

Dates

  • mercredi 01 mars 2006

Contacts

  • Matthieu Fintz
    courriel : mfintz [at] voila [dot] fr

Source de l'information

  • Matthieu Fintz
    courriel : mfintz [at] voila [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Figures de la santé en Egypte », Appel à contribution, Calenda, Publié le dimanche 22 janvier 2006, http://calenda.org/191038