AccueilInfluences, résistances et déplacements dans les relations culturelles entre la France et les États-Unis

*  *  *

Publié le jeudi 26 janvier 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

L'imbroglio de l’échange intellectuel et culturel des trente dernières années entre les deux continents souligne l’ambivalence et la fluctuation de cette notion même d’échange culturel qui révèle à bien des égards des rapports complexes de l’un à l’autre.

Annonce

Echo (http://www.echopolyglot.com) est une revue électronique culturelle et polyglotte qui encourage l’exploration linguistique, esthétique et philosophique de la notion de diversité et de pluralité. La pluralité culturelle et linguistique que Echo veut refléter destine la revue à une grande variété de formes d’expression et de points de vue. Echo se veut donc un lieu d’échanges qui décloisonnent les genres : des textes théoriques mais aussi narratifs, poétiques ou dramatiques sont les bienvenus.

Influences, résistances et déplacements dans les relations culturelles entre la France et les Etats-Unis

Depuis Tocqueville et Jefferson, les figures politiques, littéraires et artistiques qui ont illustré la vitalité et l’animosité des échanges entre les deux cultures américaine et françaises ne manquent pas.

Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, le rôle de la pensée française auprès de l’élite universitaire américaine a été incontestable. Sartre, Foucault, Derrida, Kristeva, Cixous, Deleuze, Baudrillard … Ces noms essaiment les textes théoriques des années 60-90. Trente ans de French Theory et de Continental Philosophy aux Etats Unis ont indéniablement développé et étendu la portée de ces théories françaises au-delà, on le sait, de leurs prémisses.

On sait aussi que déplacements audacieux opérés par les chercheurs américains ont été considérés avec circonspection par les intellectuels français, comme si le modèle avait perdu le contrôle de son influence, laquelle se serait retournée en résistance. En outre, l’héritage de la pensée française, même « détourné », ne perdrait-il pas aujourd’hui de sa pertinence ? Ou l’influence changerait-elle de bord, si l’on en juge par l’engouement du lectorat français pour le polar américain ou par la récente prise de conscience en France, sous l’influence des Postcolonial Studies américaines, des enjeux de la culture francophone ?

Cet imbroglio de l’échange intellectuel et culturel des trente dernières années entre les deux continents souligne l’ambivalence et la fluctuation de cette notion même d’échange culturel qui révèle à bien des égards des rapports complexes de l’un à l’autre.

C’est sur ces questions que Echovous invite à réfléchir en vous proposant à titre indicatif quelques sujets possibles :

- Hiatus dans l’histoire littéraire : le roman français et le roman américain

des 50 dernières années.

- Où se trouve la scène artistique des 50 dernières années ?

- Essoufflement de la French Theory ?

- Le modèle américain ? Fascination pour le polar américain et l’Amérique

cassée. (James Ellroy, Paul Auster, Rick Moody…)

- Le cinéma américain et français au-delà du simpliste antagonisme Cinéma

d’auteur/Hollywood.

Les textes sont à envoyer àeditor@echopolyglot.com, accompagnés des informations suivantes avant le 28 mars 2006 :

Nom

Courte biobibliographie

E-mail

Adresse

Téléphone

Fax

Titre de l’article

Résumé de l’article (quelques lignes


Lieux

  • Web

Dates

  • mardi 28 mars 2006

Contacts

  • Editor #
    courriel : editor [at] achopolyglot [dot] com

URLS de référence

Pour citer cette annonce

« Influences, résistances et déplacements dans les relations culturelles entre la France et les États-Unis », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 26 janvier 2006, http://calenda.org/191064