AccueilHistoire économique et quantification

*  *  *

Publié le mercredi 15 février 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

Lors de son assemblée générale annuelle, qui aura lieu à Paris (lieu précisé ultérieurement) le vendredi 24 novembre 2006, l’Association française des historiens économistes souhaite organiser une journée d’études portant sur le thème général des rapports entre histoire économique et méthodes quantitatives. Notre dessein est de faire le point sur l’évolution de ces disciplines au tournant du siècle afin, notamment, de préciser si une « école française » d’histoire quantitative s’est constituée.

Annonce

Lors de son assemblée générale annuelle, qui aura lieu à Paris (lieu précisé ultérieurement) le vendredi 24 novembre 2006, l’Association française des historiens économistes souhaite organiser une journée d’études portant sur le thème général des rapports entre histoire économique et méthodes quantitatives. Notre dessein est de faire le point sur l’évolution de ces disciplines au tournant du siècle afin, notamment, de préciser si une « école française » d’histoire quantitative s’est constituée.

Notre objectif est de proposer à la fois des réflexions théoriques (définition du vocabulaire, historiographie de la discipline, approche critique des méthodes quantitatives…) et des études empiriques. On souhaite une périodisation la plus vaste possible : les contributions relevant de l'histoire médiévale, moderne et même ancienne sont tout à fait encouragées. Il en va de même pour les études empiriques portant sur des terrains non français – ou pour les réflexions fondées sur des pratiques de l'histoire quantitative peu répandues en France.

Nous envisageons une définition très large des questions de cliométrie et de quantification (voire de formalisation sans quantification empirique), dans la mesure où elles rencontrent les problématiques de l'histoire économique (économétrie, théorie des jeux, analyses de réseaux, mais aussi traitement quantifié de sources classiques comme les actes notariés ou les comptabilités).

La priorité sera donnée aux propositions proposant une réflexion explicite sur les problèmes de sources et de méthodes (sans négliger les résultats...). Notre appel s’adresse, sans exclusive, tant aux jeunes chercheurs (doctorants inclus) qu'aux chercheurs plus confirmés.

Dans un premier temps, les propositions reçues seront insérées sur le site web de l’AFHE ; par la suite, les communications y seront également publiées (sauf avis contraire des auteurs), comme cela a été fait pour la journée d’études de 2005 portant sur le risque.

Les propositions, d’une page maximum, doivent être envoyées avant le 15 avril 2006 à Catherine Vuillermot, secrétaire générale de l’AFHE, si possible par mel : cvuillermot@hotmail.comou éventuellement par courrier (14 rue des Roches, 25000 Besançon). Réponse vers le 20 mai 2006.

Pour tous renseignements complémentaires, Comité d’organisation :
Claire Lemercier, IHMC, Claire.Lemercier@ens.fr
Catherine Vuillermot, Université de Franche-Comté, cvuillermot@hotmail.com

Catégories

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • samedi 15 avril 2006

Contacts

  • Catherine Vuillermot
    courriel : catherine [dot] vuillermot [at] univ-fcomte [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Claire Lemercier
    courriel : claire [dot] lemercier [at] sciencespo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Histoire économique et quantification », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 15 février 2006, http://calenda.org/191158