AccueilImages de cheminots. Entre représentations et identités

ColloqueHistoire

Dates

Catégories

Images de cheminots. Entre représentations et identités

Onzième colloque de l'association pour l'histoire des chemins de fer en France

*  *  *

Publié le lundi 20 février 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

Le monde des travailleurs du rail est caractérisé par une activité à fortes spécificités qui renvoient notamment à la technologie et aux contraintes de son usage. D’autres facteurs se conjuguent pour structurer une identité très affirmée : pratiques démographiques, rôle dans des dynamiques de mobilité sociale et géographique, intensité des relations sociales. Or, tous ces éléments, s’ils correspondent à une réalité bien étudiée, bien connue, sont aussi façonnés dans leur perception par des représentations qu’ils contribuent à construire.

Annonce

Onzième colloque de l'association pour l'histoire des chemins de fer en France (AHICF) en association avec le Centre d’histoire sociale du XXe siècle et le CAMT, sous la responsabilité scientifique de :
Christian Chevandier, université de Paris I – Panthéon-Sorbonne
Georges Ribeill, École nationale des Ponts et Chaussées
Marie-Suzanne Vergeade, Comité central d’entreprise de la SNCF

15-16 mars 2006

Roubaix, Centre des archives du monde du travail


Le monde des travailleurs du rail est caractérisé par une activité à fortes spécificités qui renvoient notamment à la technologie et aux contraintes de son usage. D’autres facteurs se conjuguent pour structurer une identité très affirmée : pratiques démographiques, rôle dans des dynamiques de mobilité sociale et géographique, intensité des relations sociales. Or, tous ces éléments, s’ils correspondent à une réalité bien étudiée, bien connue, sont aussi façonnés dans leur perception par des représentations qu’ils contribuent à construire. Ces représentations ont été étudiées lors du séminaire trimestriel : « Les cheminots. Images et représentations croisées » réuni depuis 2002 par l’AHICF, le Centre d’histoire sociale du

XXe siècle et le Comité central d’entreprise de la SNCF(Service du livre et des bibliothèques).
Nous avons, pendant ce séminaire, observé la construction, les manifestations, les effets des images et représentations des cheminots, tenté d’en dégager la spécificité ferroviaire et de mettre en rapport ces éléments avec l’histoire des chemins de fer dans son entier, dont fait partie la culture cheminote, entendue au sens le plus large que lui accordent les ethnologues. Au cours du colloque une première séance, « Identités autres », mettra en perspective les images, représentations et identités d’autres groupes professionnels ou sociaux, construits par leur rapport à l’activité. La deuxième séance sera le lieu où se croiseront des « Regards atypiques », représentations particulières des cheminots français, que ce soit par la nature du phénomène observé, par les spécificités de certains employés des chemins de fer ou par le lieu de leur observation. La dernière séance – « Visions d’ailleurs », européennes notamment – sera également comparatiste, avec une perspective qui ne se contentera pas de dégager dissemblances et convergences mais partira du coeur de l’identité de différents groupes sociaux de travailleurs du chemin de fer.
Le colloque, 11e colloque de l’Association pour l’histoire des chemins de fer en France en association avec le Centre d’histoire sociale du XXe siècle, accueilli par le Centre des archives du monde du travail, est conçu comme la clôture du séminaire, en une ouverture pour d’autres recherches, vers d’autres problématiques.

15 mars

14 h
Accueil des participants au colloque par Françoise Bosman, conservatrice générale du patrimoine, directrice du Centre des archives du monde du travail

Introduction générale, par Christian Chevandier, université de Paris I – Panthéon-Sorbonne

14 h 30 - 18 h 30 – Identités autres

Première séance, sous la présidence de Gérard Gayot, université Lille 3 – Charles-de-Gaulle

Nicolas Hatzfeld, université d’Evry, Alain Michel, Cité des sciences et de l’industrie, Gwenaëlle Rot, université de Paris X -Nanterre
Travail et travailleurs dans les usines automobiles françaises : les représentations cinématographiques de 1950 à 2005

Patrick Mortal, université Lille 3 – Charles-de-Gaulle
Un statut dans la République, une position dans la classe ouvrière : les travailleurs de l’État (1897-1951)

15 h 20 – Débat

Olivier Kourchid, CNRS, Centre d’histoire sociale du XXe siècle, université de Paris I – Panthéon-Sorbonne et IFRÉSICNRS – Lille
Mineurs, cheminots : essai d’interrogations comparatives

Mathieu Flonneau, université de Paris I – Panthéon-Sorbonne
La concurrence tramway-automobile à Paris dans l’entre-deux-guerres : histoire de représentations

16 h 30 – Débat et pause

Isabelle Raynaud, université du Havre
La problématique de l’identité appliquée à la catégorie des chômeurs

Marianne Mugnier, université de Paris I – Panthéon-Sorbonne
La construction d’une identité étudiante : illusions ou réalité ?

18 h – Débat

16 mars

9 h - 12 h – Regards atypiques

Deuxième séance, sous la présidence de Jean-Pierre Daviet, université de Caen

Georges Ribeill, École nationale des Ponts et Chaussées
Gens du rail et alentours : une « grande famille » éclatée

France Berlioz, journaliste
Jeunes embauchés à la SNCF : que deviennent-ils ? Regards sur vingt-six parcours de vie

Ariane Verderosa, journaliste
L a SNCF et les cheminots comme objet social en constante construction

10 h 15 – Débat et pause

Alix Ducamp, université de Paris I – Panthéon-Sorbonne, Vincent Bouget, université de Paris I – Panthéon-Sorbonne
La combativité cheminote en question : la grève avortée de novembre 1974

Elisabeth James, université du Havre
Les routiers dans les films français : une image en mutation

11 h 40 – Débat

Un regard psycho-social par Delphine Hauchard, université du Havre

12 h – Déjeuner-buffet (sur inscription préalable)

13 h 30 - 17 h – Visions d’ailleurs

Troisième séance, sous la présidence de Jean-François Eck, université Charles-de-Gaulle – Lille 3

John Barzman, université du Havre
Le docker vu par le néo-réalisme : Un homme marche dans la ville de Marcello Pagliero

Stefano Maggi, université de Sienne
Les cheminots italiens : images et culture

Paul van Heesvelde
Représentations des cheminots belges

14 h 50 – Débat et pause

Nadia Hilal, Centre d’études des relations internationales
Les syndicalismes cheminots en Europe : quelles convergences sur les réformes ferroviaires communautaires ?

15 h 50 – Débat

Conclusions du colloque, par François Caron, université de Paris-Sorbonne (Paris IV), président du Comité scientifique
de l’AHICF

17 h – Fin du colloque

Inscription gratuite mais obligatoire auprès de l'AHICF, 9, rue du Château-Landon, 75010 Paris Télécopie : 01 5820 0286
avant le 1er mars 2006

Catégories

Lieux

  • Roubaix, France

Dates

  • mercredi 15 mars 2006

Contacts

  • Marie-Noëlle Polino
    courriel : contact [at] ahicf [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Marie-Noëlle Polino
    courriel : contact [at] ahicf [dot] com

Pour citer cette annonce

« Images de cheminots. Entre représentations et identités », Colloque, Calenda, Publié le lundi 20 février 2006, http://calenda.org/191191