AccueilL'espace social : méthodes et outils, objets et éthique(s)

*  *  *

Publié le jeudi 23 février 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

Le colloque itinérant de géographie sociale, à Rennes, en septembre 2006 propose de mettre l’accent sur la construction et sur le devenir des objets de recherches, dans le cadre des analyses de l’espace social. Les journées d’études s’articuleront autour de trois principaux thèmes : les acteurs, les terrains et l’éthique. Cette rencontre s’adresse principalement aux jeunes chercheurs. Elle suggère des échanges basés sur l’oralité et encourage la prise de parole, quel que puisse être le degré d’avancement des travaux des participants.

Annonce

Depuis plus de quinze ans, le colloque itinérant de géographie sociale a pour but de réunir de jeunes chercheurs des sciences sociales autour de questions théoriques et méthodologiques appréhendées par le biais de thèmes spécifiques comme « Du temps et des territoires » à Toulouse en 2004 ou « Imaginaire, Territoires et Sociétés » à Montpellier en 2005. Ces rencontres suggèrent des échanges basés sur l’oralité et encouragent la prise de parole, quel que puisse être le degré d’avancement des travaux des participants.

Cette année, ces journées mettent justement un accent particulier autant sur la construction que sur le devenir des objets de recherches, se situant en amont comme en aval des analyses. Nous sommes peut-être captifs des dynamiques sociales et spatiales qui traversent notre quotidien et qui orientent nos directions et nos axes de réflexion. Notre objet de recherche constituerait alors, au moins en partie, le produit implicite de nos propres sociétés. Aussi chaque étape des travaux appelle à une prise de recul et à une réflexivité quant à la position de chercheur. L’analyse de l’espace social, qui constitue le thème de 2006, doit mettre à jour les logiques de domination et d’inégalités tout en évitant que le chercheur devienne in fine un instrument au service de celles-ci.

La construction d’une recherche est marquée par l’articulation de trois grandes perspectives : les acteurs, les terrains, et l’éthique. C’est à partir de leur détermination que cette école d’été propose d’aborder…

Acteurs (axe 1)

Qui est acteur ? Quels acteurs interroger ? Interroger les acteurs dans l’espace social suppose d’abord de bien les identifier. Cette identification est une étape importante pour appréhender la dimension spatiale de la société. Comment interpréter les différentes formes d’expression des acteurs ? Le chercheur dispose d’un large panel d’outils. Comment le chercheur doit-il composer avec les catégories d’acteurs pour retranscrire leurs expressions ? Quel statut doit-il leur accorder ? Comment déjouer dans certains cas les stratégies des individus (ou acteurs) ?

Terrains (axe 2)

Penser l’espace social peut impliquer de sélectionner des terrains où seront validées/infirmées les hypothèses et les questions. Ce moment de la recherche constitue une étape-clé de la démarche scientifique. Le renouvellement de questions ou problématiques relatives aux terrains amène le chercheur à repenser en permanence ses méthodes et ses outils. Ses caractéristiques influencent l’élaboration du corpus scientifique. Au final, les terrains mettent en jeu des questions de distance entre le chercheur et son espace d’étude.

Ethique (axe 3)

Au cours des recherches, une autre question appelle notre attention : celle de l’éthique. Nous devons a priori définir un cadre éthique afin de mettre en œuvre un code de pratiques intellectuelles et d’action. Ainsi, nous analysons les limites éthiques des études et par conséquent la nature des outils, des méthodes et des méthodologies. Nous cherchons aussi à prendre du recul quant au regard posé sur des espaces et sur des sociétés dont les valeurs et la morale ne sont pas forcément les nôtres. Au-delà d’une géographie des positions morales, cette réflexion touche enfin à l’engagement du chercheur et au statut de ses travaux au sein de sa discipline comme au sein de la sphère publique, entre académisme et activisme (ou militantisme).

Ainsi, le colloque itinérant de géographie sociale 2006 suggère de suivre le cheminement d’une recherche et de s’interroger sur les méthodes et les outils mobilisés aujourd’hui en sciences sociales, dans une démarche interdisciplinaire. Les débats se dérouleront dans un climat d’écoute, de bienveillance et de respect entre chercheurs. Ces rencontres constituent un moment fort de la réflexion tant théorique que méthodologique du débat scientifique. Les trois axes détaillés sur le site Internet de l’UMR ESO permettent à chaque chercheur d’orienter sa production écrite en s’inscrivant dans l’une des thématiques de ces journées.

Afin de comprendre l’engagement de chacun tout au long de ces journées (le type d’écrit, le mode de présentation, l’organisation des trois jours, l’ambiance jeunes chercheurs), il est recommandé de visiter le site http://eso.cnrs.fr/actualites.html

Attention : date limite repoussée !

Catégories

Lieux

  • Rennes, France

Dates

  • lundi 05 juin 2006

Fichiers attachés

Contacts

  • Axe 1 acteurs ~
    courriel : espace_social_rennes2006 [dot] acteurs [at] uhb [dot] fr
  • Axe 2 terrains ~
    courriel : espace_social_rennes2006 [dot] terrain [at] uhb [dot] fr
  • Axe 3 éthique(s) ~
    courriel : espace_social_rennes2006 [dot] ethique [at] uhb [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Beatrice Chaudet
    courriel : beatrice [dot] chaudet [at] univ-angers [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'espace social : méthodes et outils, objets et éthique(s) », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 23 février 2006, http://calenda.org/191204