AccueilIntervention et savoirs

Intervention et savoirs

La pensée au travail

*  *  *

Publié le vendredi 24 février 2006 par Marin Dacos

Résumé

Les promoteurs de ce colloque pensent aujourd’hui utile d’ouvrir le débat sur les significations et les exigences épistémologiques, politiques et professionnelles de l’intervention. Chacun portera témoignage de son parcours singulier. Trois discutants seront conviés, ainsi que des jeunes chercheurs et praticiens (le « groupe témoin »), pour réévaluer ces héritages et animer, avec les participants, une mise en problème qui relance l’intervention au centre des débats scientifiques et professionnels d’aujourd’hui.

Annonce

Les promoteurs de ce colloque pensent aujourd’hui utile d’ouvrir le débat sur les significations et les exigences épistémologiques, politiques et professionnelles de l’intervention. Chacun portera témoignage de son parcours singulier. Trois discutants seront conviés, ainsi que des jeunes chercheurs et praticiens (le « groupe témoin »), pour réévaluer ces héritages et animer, avec les participants, une mise en problème qui  relance l’intervention au centre des débats scientifiques et professionnels d’aujourd’hui.

Du côté des métiers du savoir, la question de l’intervention est probablement devenue une question majeure. Pour autant, tout le monde ne lui reconnaît pas cette position centrale. Intervenir, c’est se mêler de la vie des autres, se mêler aussi à la vie des autres, les rencontrer dans leur activité, leurs savoirs et leurs valeurs, pour produire de la ressource, développer, faire évoluer, transformer leur vie et sans doute aussi la nôtre. Intervention, activité industrieuse et savoir ont ainsi partie liée. Cette assertion fait rupture avec d’autres regards possibles sur l’intervention, qui l’envisagent plutôt comme une application sur un réel dimensionné à ce qu’on a décidé d’y faire. Cette rupture, qui vise à prendre au sérieux les dimensions singulières de toute situation, met à l’épreuve des disciplines (ergonomie, économie, gestion, philo- sophie, psychologie, psychosociologie, sociologie...) et des pratiques professionnelles (conseil, enseignement, recherche).

Deux axes d’investigation seront explorés :
– les régimes de la production des savoirs • quelles transformations dans les savoirs l’intervention produit-elle ? Comment réévaluer l’exigence « scientifique » ? Comment transmettre et développer cette façon d’arti-culer production de connaissances et transformation des situations ?
– les pratiques professionnelles et institutionnelles • cette conception de l’intervention la fait apparaître comme une « rencontre » d’activités humaines : celles du chercheur, de l’enseignant, du conseil, et celles du milieu humain dans lequel se déploie l’intervention. Cela pose, dans la recherche, l’enseignement, le conseil, des questions d’exercice professionnel et de fonctionnements institutionnels qu’on ne saurait évacuer.

PROGRAMME


JEUDI 6 AVRIL

Présentation des travaux, par Yves Schwartz (Université de Provence).

Temps n° 1

Exposé de Guy Jobert (CNAM et Université de Genève) : "Le travail, obscur objet de l’intervention".

Exposé d' Yves Schwartz (Université de Provence) : " De l’injonction au détour théorique à l’activité, puissance de convocation des savoirs".

11 h Discutant : Catherine Teiger (CNAM). Réactions du groupe témoin. Echanges avec l’auditoire.

Temps n° 2

Exposé de François Lautier (Ecole d’Architecture de Paris-La Villette) : " Comme des chemins de traverse".

Exposé de François Daniellou (Université de Bordeaux 2) : " De la compréhension du travail à l’intervention en conception".

Discutant : Jean-Pierre Brun (Université Laval,Québec). Réactions du groupe témoin. Echanges avec l’auditoire.

VENDREDI 7 AVRIL


Temps n° 3

Exposé de Jean-Claude Moisdon (Ecole des Mines de Paris) : " La recherche-intervention en gestion : de la prescription à l’énigme".

Exposé de François Hubault (Université de Paris 1) : " Nature d’intervention, nature de savoir".

Discutant : François Vatin (Université de Paris 10). Réactions du groupe témoin. Echanges avec l’auditoire.

Exposé-Manifeste présenté par François Daniellou.

Débat général entre le groupe témoin, les discutants et l’auditoire.

Conclusion générale par Guy Jobert (CNAM et Université de Genève).

Conservatoire National des Arts et Métiers (75003 PARIS)

Catégories

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • jeudi 06 avril 2006

Contacts

  • daniel wilk
    courriel : educperm [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Education permanente
    courriel : educperm [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Intervention et savoirs », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 24 février 2006, http://calenda.org/191213