AccueilMigrations, itinérances et mobilités

*  *  *

Publié le vendredi 24 février 2006 par Marin Dacos

Résumé

Les musées départementaux de la Haute-Saône, le Laboratoire d'Anthropologie et d'Histoire sur l'Institution de la Culture et la Direction Régionale des Affaires Culturelles proposent trois journées d'études sur le thème : Migrations, Itinérances et Mobilités.

Annonce

Les musées départementaux de la Haute-Saône, le Laboratoire d'Anthropologie et d'Histoire sur l'Institution de la Culture et la Direction Régionale des Affaires Culturelles proposent trois journées d'études sur le thème : Migrations, Itinérances et Mobilités.

Ces journées se tiendront dans les locaux de l’Hôtel du Département, 23 rue de la Préfecture à Vesoul (70).

Un musée de territoire, localisé comme celui d’Arts et Traditions Populaires de Champlitte peut ne pas seulement évoquer le thème d’une inscription exclusive des personnes dans un espace local, mais aussi celui des mobilités, des migrations, et des itinérances. D’ancêtres chanitois partis s’installer au Mexique, de colporteurs et autres forains transportant des valeurs « d’ailleurs » qui ont enrichi, transformé la « culture locale » ou encore d’immigrés venus construire leur vie en Haute-Saône, l’expression « être d’ici et d’ailleurs » est au cœur de la réflexion du musée, comme de ceux qui entretiennent des relations avec leurs « parents » désormais mexicains. Le réaménagement prochain d’une salle consacrée à l’immigration chanitoise au Mexique, ainsi qu’une exposition temporaire sur les mobilités projetée en 2007, sont le prétexte à ces journées d’étude qui s’inscrivent dans la continuité de celles tenues en 2004, puisque leur thème renvoie tout à la fois à l’histoire du lieu mais aussi à ce qui est parfois défini comme caractéristique des sociétés contemporaines, la mobilité.

Elles s’intéresseront aux migrations internationales que ce soit à travers le thème de l’intégration – devenir d’ici – ou de la création d’espaces transnationaux – être à la fois d’ici et là-bas – mais aussi aux mobilités plus ordinaires et quotidiennes, aux compétences qu’elles mobilisent et à leur inégale répartition. Des migrations temporaires peuvent venir se nicher au sein d’espaces qui ont vu partir leurs habitants, ainsi le réinvestissement de zones rurales désaffectées par des résidents secondaires ou des touristes de passage – comme le plateau des Mille Étangs en Haute-Saône. Ce sont aussi des biens désignés comme culturels qui peuvent circuler, du colportage à l’action culturelle placée, tour à tour ou alternativement, sous le sceau de la démocratisation, du développement ou de la démocratie culturels. Enfin ces journées seront closes par une table ronde autour des liens passés et contemporains noués avec le Mexique et les descendants des Chanitois, de leurs modalités passées et souhaitables.

Mercredi 8 mars

9h30 : Accueil des participants


10h00 – 12h30

Ouverture des journées par :

>Yves Krattinger, Sénateur de la Haute-Saône, Président du Conseil général

>Pierre Chatauret, Directeur Régional des Affaires Culturelles de Franche-Comté

Introduction :

>Viviane Ivol, conservateur en chef du patrimoine chargée des Musées Départementaux

>Noël Barbe, Direction Régionale des Affaires Culturelles, LAHIC

>Emmanuelle Jallon, doctorante en ethnologie, EHESS, LAHIC

14h00 – 18h00 : MIGRER/(S')INSTALLER

Immigration, de la présence à la légitimation, le cas des Italiens en Lorraine
>Pierro-D. Galloro, maître de conférence en sociologie, laboratoire Erase/2L2S, Université Paul Verlaine, Metz

Images données des immigrés, ouvrier(ère)s sidérurgistes en Moselle 1945-1975

>Claude Rochette, doctorant en ethnologie, chargé de production audiovisuelle et multimédia, Laboratoire Erase/2L2S, Université Paul Verlaine, Metz

Mobilité, circulation et enracinement :
une histoire de sédentarisation en pays bourguignon

>Orsetta Bechelloni, laboratoire d'anthropologie urbaine, Ivry

L'histoire de l'immigration dans le Doubs, de 1850 à 1950. Une exposition itinérante dans les collèges et lycées du département

>Alain Gagnieux, professeur d'économie et de gestion lycée Victor Hugo, Besançon ; chargé du service éducatif des Archives Départementales du Doubs

Jeudi 9 mars

9h00 – 13h00 : SE MOUVOIR

Les « New Age » Travellers en Grande-Bretagne. Entre contestation, « exclusion » et proposition d'une alternative

>Annick Delorme, chercheur au GRACC, Université Lille 3

L'engendrement de l'espace cynégétique ; déplacements des chasseurs et des gibiers

>Odile Vincent, ethnologue, LAHIC
(sous réserve)

Charles Nodier/Lequinio de Kerblay, voyage romantique versus voyage des Lumières

>Noël Barbe, LAHIC, Direction Régionale des Affaires Culturelles

Des voyageurs pas si bêtes. Réflexion sur les espaces-temps de l'attente

>Stéphane Juguet, anthropologue, directeur du Studio Creatif « What Time Is It ? »

14h30 – 17h30 : TERRITOIRES INVESTIS

Pratiques et politiques du patrimoine sur la Route de l’Esclave à Ouidah, Bénin

>Gaetano Ciarcia, ethnologue, LAHIC

L'étranger, nouvel acteur du monde rural ? L'exemple des Britanniques en France

>Monique Le Chêne, ethnologue, centre régional de culture ethnologique et technique, Caen

Le Parc Naturel Régional, un outil d’aménagement de territoire. L’exemple des Mille Etangs

>Brigitte Herbertz, Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges

18h00

Projection de Profils paysans de Raymond Depardon

Vendredi 10 mars

8h30 – 13h00

Entre transport et déplacement, l’horizon géographique

>Olivier Lazzarotti, professeur de géographie, Université de Picardie Jules Verne, EA MIT Université de Paris VII

TRANSPORTS DE C(C)ULTURE(S)

Les colporteurs comme vecteurs de la modernité dans l'Europe des XVIèmeXIXème siècles

>Laurence Fontaine, directrice de recherche au CNRS attachée à l'EHESS, Paris

Les itinéraires de la techno. Parcours et cartes

>Jean-Christophe Sevin, SHADYC (EHESS, CNRS), Marseille

Action culturelle et techniques du corps

>Jean-Marc Leveratto, professeur de sociologie de l’art et de la culture, Laboratoire Erase/2L2S Université Paul Verlaine, Metz

Identité et territoire, enjeux culturels et urbains du projet mémoriel. L'exemple de "Terrains cultivés", Communauté d'agglomération du Pays de Montbéliard

>Jean-Luc Michaud, directeur des services culture et communication, ville de Valentigney ; chargé de la coordination du projet intercommunal Terrains cultivés

14h30 – 16h30 : Table ronde

LA-BAS, ICI, AILLEURS – LIENS MEXICAINS

>Yves Krattinger, Sénateur de la Haute-Saône, Président du Conseil général

>Pierre Chatauret, Directeur Régional des Affaires Culturelles

>Jean-Christophe Demard, conservateur honoraire des Musées Départementaux

>Hélène Homps, conservateur du musée de la vallée à Barcelonnette

>Geneviève Béraud-Suberville, présidente de l'association "Racines Françaises au Mexique"

>Sophie Monniot, diplômée de l'Université Lyon II en anthropologie

>Carole Ferrand, réalisatrice

>Et l'association Haute-Saône – Mexique : Champlitte, San Rafael, Nautla, Jicaltepec

Catégories

Lieux

  • Vesoul, France

Dates

  • mercredi 08 mars 2006

Contacts

  • nicoals poulain
    courriel : musee-champlitte [at] cg70 [dot] fr

Source de l'information

  • Nicolas Poulain
    courriel : musee-champlitte [at] cg70 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Migrations, itinérances et mobilités », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 24 février 2006, http://calenda.org/191215