AccueilRecherches sur la mer au Maroc : état de la question

*  *  *

Publié le mercredi 01 mars 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

L’histoire maritime est longtemps restée la parente pauvre de la recherche historique au Maroc. Elle n’occupe, ni dans l’opinion, ni dans l’enseignement, la part à laquelle elle a droit. Cet état de chose est dû sans nul doute à plusieurs raisons aux effets cumulatifs : pensons notamment au fait que les Marocains sont traditionnellement classés parmi les peuples auxquels la vocation maritime fait défaut. Il n’y aurait donc rien d’étonnant, dans ces conditions, à ce que cette méconnaissance de l’influence de la mer dans les destinées nationales ait été largement partagée par les historiens.

Annonce

L’histoire maritime est longtemps restée la parente pauvre de la recherche historique au Maroc. Elle n’occupe, ni dans l’opinion, ni dans l’enseignement, la part à laquelle elle a droit. Cet état de chose est dû sans nul doute à plusieurs raisons aux effets cumulatifs : pensons notamment au fait que les Marocains sont traditionnellement classés parmi les peuples auxquels la vocation maritime fait défaut. Il n’y aurait donc rien d’étonnant, dans ces conditions, à ce que cette méconnaissance de l’influence de la mer dans les destinées nationales ait été largement partagée par les historiens.


Voici une cinquantaine d’années, ce type d’histoire n’intéressait que quelques officiers de marine, comme Roger Coindreau, dont le travail Les corsaires de Salé demeure aujourd’hui encore un grand classique, ou encore les articles de P. Chack et de P. Deloncile… Les travaux de L. Brunot, J. Caillé ou H. de Castries restent également remarquables. Depuis quelques années, les choses sont en train de changer et l’on assiste au Maroc à un renouvellement des axes de recherche sur l’histoire maritime. Un intérêt particulier est porté à la navigation, aux conflits maritimes, notamment la course, au droit maritime... Ce sont ces chercheurs qui émanent de champs disciplinaires différents que nous souhaitons réunir au cours de ces rencontres périodiques et qui permettront aux étudiants et aux futurs chercheurs de s’orienter.


La première journée d’étude aura lieu le 02 mars 2006 dans la salle des réunions, à la faculté des Lettres et des Sciences Humaines Benmsik de Casablanca. Elle vise à rassembler les membres du Grhimm pour faire un état de la question de l’histoire maritime au Maroc en examinant les travaux en cours des membres en espérant approcher la question maritime sous les angles de l’histoire, du droit ainsi que sous l’angle de la linguistique. Il s’agit d’une rencontre destinée avant tout au débat et à la discussion entre spécialistes ou futurs spécialistes (doctorants notamment).


Programme

Jeudi 02 Mars


Matin

9h30
Accueil des participants

10h-10h20

Abdelmajid Kaddouri (Université Hassan II- Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Benmsik- Casablanca)

La personnalité historique de La Méditerranée

10h20-10h40

Khalid Serti (Université Hassan II- Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Benmsik- Casablanca)

Typologie des navires Méditerranéens au Moyen Age

10h40-11h


Mohamed Inaoui (Université Sidi Mohamed Ben Abdallah-Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Dhar Mehraz-Fès)

Les Itinéraires maritimes entre les forces motrices : Les vents et mesure des distances en Méditerranée au Moyen Age

11h-11h20

Hassan Amili (Université Hassan II- Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Mohammedia)

Les Saints, protecteurs des littoraux et des navires

11h20-11h40

Leila Maziane (Université Hassan II- Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Benmsik- Casablanca) :

Patrimoine maritime du Maroc et perspectives de valorisation

11h40-12h15


Discussion

12h15 Déjeuner

Après-midi

14h30-14h50


Dehani Abdel-Ilah (Ecole normale Supérieure –Rabat)

Le Maroc et Le Détroit de Gibraltar au XVIIIe siècle

14h50-15h10

Khalil Saadani (Université Hassan II- Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Benmsik- Casablanca) :

Histoire comparative et études Maritimes: les marines de guerre aux XVIIe et XVIIIe siècles

15h10-15h30

Talbi Nora (Université Mohamed V-Rabat- Faculté de Droit-Souissi)

Aménagement des pêcheries: analyse critique et perspectives

15h30-16h


Discussion

16h Conclusions



Catégories

Lieux

  • Casablanca, Maroc

Dates

  • jeudi 02 mars 2006

Fichiers attachés

Contacts

  • Leila Maziane
    courriel : maziane_l [at] hotmail [dot] com

Source de l'information

  • Leila Maziane
    courriel : maziane_l [at] hotmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Recherches sur la mer au Maroc : état de la question », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 01 mars 2006, http://calenda.org/191230