AccueilPatrimoines des migrations, migrations des patrimoines

*  *  *

Publié le jeudi 02 mars 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

Objets ou lieux dans lesquels s’enracinent des identités, des mémoires et des émotions, le patrimoine s’inscrit tout autant qu’il se meut dans l’espace et dans le temps. C’est précisément le paradigme de la mobilité que nous souhaitons explorer au cours de ce colloque, à la lumière de différentes expériences migratoires. Plus exactement, il s’agit d’interroger la manière dont des populations récemment installées ou issues d’anciennes migrations cherchent à fixer, rendre visible, matérialiser ou conforter une identité et un sentiment d’appartenance par le biais de la conservation, de la mise en circulation, voire de la quête de référents ou d’objets culturels. Loin de limiter les modalités d’appropriation et de subjectivation patrimoniale aux seuls individus en déplacement, le colloque vise aussi à questionner, en miroir du processus d’immigration, le poids des sociétés d’accueil dans la valorisation, l’exposition ou le confinement de biens tenus pour représentatifs ou spécifiques des communautés migrantes.

Annonce

PATRIMOINES DES MIGRATIONS / MIGRATIONS DES PATRIMOINES


Colloque organisé dans le cadre du 74e congrès de l’ACFAS avec le partenariat du Centre interuniversitaires d’études sur les lettres, les arts et les traditions et de l’Institut du patrimoine culturel

Responsables : Laurier Turgeon, Marie-Blanche Fourcade et Caroline Legrand

Objets ou lieux dans lesquels s’enracinent des identités, des mémoires et des émotions, le patrimoine s’inscrit tout autant qu’il se meut dans l’espace et dans le temps. C’est précisément le paradigme de la mobilité que nous souhaitons explorer au cours de ce colloque, à la lumière de différentes expériences migratoires. Plus exactement, il s’agit d’interroger la manière dont des populations récemment installées ou issues d’anciennes migrations cherchent à fixer, rendre visible, matérialiser ou conforter une identité et un sentiment d’appartenance par le biais de la conservation, de la mise en circulation, voire de la quête de référents ou d’objets culturels. Loin de limiter les modalités d’appropriation et de subjectivation patrimoniale aux seuls individus en déplacement, le colloque vise aussi à questionner, en miroir du processus d’immigration, le poids des sociétés d’accueil dans la valorisation, l’exposition ou le confinement de biens tenus pour représentatifs ou spécifiques des communautés migrantes.

Lundi 15 Mai – Université McGill, Montréal, Canada.


09.00 : Accueil des participants et mot de bienvenue

MIGRATION, ESPACES DOMESTIQUES ET CADRES FAMILIAUX

Session 1. Présidée par Caroline Legrand

09.20-09.40 : Marie-Blanche Fourcade (Univ. Laval). Reconstruire une petite Arménie. Réflexions autour d’un patrimoine diasporique

09.40-10.00 : Michèle Baussant (CNRS). Patrimoines d’exils : filiation et cadres religieux de la mémoire chez les Européens d’Algérie

10.00-10.20 : Susanne Bennewitz (Univ. Bâle) Le sac de jute: héritage culturel à la main

10.20-10.40 : Questions 10.40-11.00 : Pause

MEDIATIONS PATRIMONIALES ET ENJEUX IDENTITAIRES

Session 2. Présidée par Roberta Cafuri

11.00-11.20 : Alina Nogradi (Univ. Laval). Enjeux et pratiques de la médiation du patrimoine roumain

11.20-11.40 : Béatrice Fleury (Univ. Nancy 2). D’un patrimoine à l’autre. Les Italiens de Vilrupt

11.40-12.00 : Gado Alzouma (Southern Illinois Univ.) Diasporas africaines sur le Net: reconversions identitaires et cybercommunautés

12.00-12.20 : Questions 12.20-14.00 : Dîner

LA MIGRATION MISE EN SCENE

Session 3. Présidée par Laurier Turgeon

14.00-14.20 : Aurélie Achou (Univ. Clermont-Ferrand). L’État et les biens culturels des populations immigrées dans les conventions internationales

14.20-14.40 : Nada Guzin Lukic (LAMIC). Quel musée pour le patrimoine des migrations ?

14.40-15.00 : Roberta Cafuri (Univ. Turin). L’art de la migration : la diaspora vue par des artistes et musées dans l’Afrique contemporaine

15.00-15.20 : Questions 15.20-15.40 : Pause

LA ROUTE DES RACINES

Session 4. Présidée par Michèle Baussant

15.40-16.00 : Paola Gandolfi (Univ. Ca’Foscari de Venise). La circulation des migrants marocains et des objets entre le Maroc et l’Europe

16.00-16.20 : David N’Goran (Univ. Laval). Fictions de la racine africaine : quelques mises en patrimoine littéraire du retour

16.20-16.40 : Caroline Legrand (Laboratoire d’anthropologie sociale, Paris). Retour au pays d’origine et tentatives de réappropriations patrimoniales

16.40-17.00 : Questions et mot de clôture

à partir de 19.00 : Cocktail


Catégories

Lieux

  • Montréal, Canada

Dates

  • lundi 15 mai 2006

Contacts

  • Caroline Legrand
    courriel : carolinelegrand2000 [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Caroline Legrand
    courriel : carolinelegrand2000 [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Patrimoines des migrations, migrations des patrimoines », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 02 mars 2006, http://calenda.org/191234