AccueilVivre noblement en Provence de Louis XIV à la Grande Guerre

*  *  *

Publié le vendredi 03 mars 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

Colloque organisé par la Fédération historique de Provence, en partenariat avec les Archives départementales des Bouches-du-Rhône, à Marseille, les 13 et 14 octobre 2006

Annonce

Les quelque 150 ans qui courent des débuts du règne personnel de Louis XIV à 1789 ont sans doute marqué, en Provence comme dans le reste du royaume de France, l’apogée d’un mode de vie aristocratique perçu comme un modèle par de nombreux non-nobles. Nous en relevons encore l’empreinte, visuelle avec tant d’hôtels, de résidences de campagne et de parcs, ou littéraire (jusqu’au cas extrême du roman sadien). Or, passé la tourmente révolutionnaire, les codes sociaux attachés à la " vie de château " ont connu un regain de vigueur et continué d’exercer leur empire sur une bourgeoisie théoriquement triomphante. Plus qu’à la démocratisation de la vie publique amenée par la IIIe République, il semble que leur dissolution soit imputable à la crise économique provoquée par la Grande Guerre : durant les années folles, le ton n’est plus donné par les Guermantes, faute de moyens suffisants pour maintenir un train de vie aussi dispendieux, et, nonobstant les Noailles, les faiseurs de mode sur la Côte d’Azur n’appartiennent plus à l’aristocratie. Mais cet écroulement si subit n’a-t-il vraiment eu que des causes matérielles et événementielles ?

Il est naturellement permis d’en douter et il apparaît hautement souhaitable de rechercher des origines plus profondes et plus décisives, en s’attachant à mieux identifier les tenants et les garants de ce mode de vie pour en suivre les évolutions en Provence, à identifier aussi les germes qui les ont altérés puis attaqués jusqu’à les faire disparaître, avec une radicalité peut-être moins absolue qu’on serait tenté de le penser.

En association avec les Archives départementales qui s’apprêtent à publier l’inventaire des archives de la famille Foresta ainsi qu’une anthologie des écrits autobiographiques de Marie-Joseph de Foresta (1783-1858), la Fédération historique de Provence invite tous les chercheurs qui s’intéressent à cette problématique à envoyer, d’ici le 31 mai 2006, une proposition de contribution (titre + résumé) à la nouvelle adresse de son siège social :

18 rue Mirès – BP 10099
13303 MARSEILLE cedex 03

Catégories

Lieux

  • Marseille, France

Dates

  • mercredi 31 mai 2006

Contacts

  • claude herrera
    courriel : claude [dot] herrera [at] cg13 [dot] fr

Source de l'information

  • François Gasnault
    courriel : francois [dot] gasnault [at] cg13 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Vivre noblement en Provence de Louis XIV à la Grande Guerre », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 03 mars 2006, http://calenda.org/191245