AccueilEntre sémiotique et anthropologie

Entre sémiotique et anthropologie

Questionnements croisés sur les signes et les cultures

*  *  *

Publié le dimanche 02 avril 2006 par Corinne Cassé

Résumé

Comment définir et analyser les cultures et les signes ? Que peuvent dire aujourd’hui des disciplines telles que l’anthropologie et la sémiotique sur ces questions ? Peut-on laisser interagir les théories et les pratiques de chacune de ces disciplines et voir, dans l’échange des propositions, un enrichissement réciproque ? Ce colloque se veut un lieu de rencontre d’anthropologues et de sémioticiens s’interrogeant librement et dans un esprit d’ouverture sur leurs disciplines respectives, sur les définitions (anciennes et nouvelles) qui les caractériseraient, sur la capacité qu’elles ont (ou pourraient avoir) à saisir la réalité et les interactions sociales.

Annonce

Appel à communications

Colloque international

Université de Tartu (Estonie), les 2 et 3 juin 2006

Comment définir et analyser les cultures et les signes ? Que peuvent dire aujourd’hui des disciplines telles que l’anthropologie et la sémiotique sur ces questions ? Peut-on laisser interagir les théories et les pratiques de chacune de ces disciplines et voir, dans l’échange des propositions, un enrichissement réciproque ? Ce colloque se veut un lieu de rencontre d’anthropologues et de sémioticiens s’interrogeant librement et dans un esprit d’ouverture sur leurs disciplines respectives, sur les définitions (anciennes et nouvelles) qui les caractériseraient, sur la capacité qu’elles ont (ou pourraient avoir) à saisir la réalité et les interactions sociales. Dans cette perspective, le colloque prévoit deux sections différentes et complémentaires : (A) une section plus libre où les participants pourront intervenir sur des sujets de leur choix et (B) une section plus spécifique concernant les histoires de survie en France et en Estonie.

Section A. Chaque intervenant pourra présenter, d’une manière critique et problématique, ses recherches passées pour expliquer les difficultés rencontrées (surmontées ou irrésolues) ou bien des explorations pratiques encore en cours portant sur le déroulement du travail lui-même. Les intervenants pourront se questionner sur des éléments théoriques pertinents dans leur domaine ou mettre en relief les traits plus particulièrement reliés à la pratique et à l’expérience (et à leur mise en texte successive). Abstraction faite de la démarche empruntée concrètement par chacun des participants, l’accent des interventions devra porter sur la mise en évidence du parcours méthodologique adopté dans la recherche (sa propre recherche ou des recherches exemplaires d’autres spécialistes) et/ou sur quelques-unes des questions corrélées : (i) le lien entre l’expérience vécue et l’écriture du texte, (ii) le rapport entre l’individuel et le collectif, (iii) l’entrecroisement possible de la théorie et de la pratique, (iv) le processus d’investigation et son résultat final, (v) l’acte d’énonciation volatil et l’énoncé qui en garde les traces, (vi) le recours au contexte ou l’autonomie du texte, etc.

Section B. Une section du colloque concernera plus particulièrement les histoires de survie en France et en Estonie (les déportations, les camps de concentration, les témoignages, etc.). En étant un noyau inextricable de ‘vie’ et de ‘mise en forme textuelle’ (ainsi que d’expérience directe et de sélectiona posteriori de la mémoire), il s’agira de relever le défi spécifique que les histoires de survie posent à l’observateur et à l’objet observé, à l’anthropologue et au sémioticien. Là aussi, la finalité est de réfléchir sur ces outils d’investigation en focalisant l’attention sur des éléments complexes tels que (i) le dialogue entre les actants de la communication, (ii) la mise en forme syntagmatique de l’expérience, (iii) la mémoire comme figure de structuration narrative des événements, (iv) la sémiotisation des émotions, (v) le témoignage comme genre narratif, (vi) la codification culturelle de l’identité et de l’altérité, etc.

Le regard croisé sur (et à partir de) l’anthropologie et la sémiotique ne veut pas dire que les participants devront forcément posséder des compétences à la fois dans les deux domaines, mais qu’ils devront faire appel à leur discipline pour en discuter les préalables méthodologiques et les fondements épistémologiques, pour comparer les approches respectives et les discuter. Dans ce but, les contributions des spécialistes d’autres disciplines (sciences du langage, sciences de la culture ou autre) sont particulièrement bienvenues.

Organisation : Section d’études françaises du département de langues et littératures germaniques et romanes de l’université de Tartu.

Avec le soutien de la Fondation scientifique de l’Estonie (Subvention n° 6791 et Subvention n° 6466) et du Centre culturel français de Tallinn

Comité scientifique : Eric Landowski (C.N.R.S., Paris), Mondher Kilani (Université de Lausanne), Stefano Montes (Université de Tartu), Peeter Torop (Université de Tartu)

Comité d’organisation : Licia Taverna, Eneken Laanes, Tanel Lepsoo, Jean Pascal Ollivry.

Informations pratiques :

Date limite de soumission : 30 avril 2006.

Résumé de la proposition : 250-300 mots.

Langues de travail : français, estonien et anglais.

Durée des communications : 20 minutes.

 

Envoi des propositions et autres renseignements :

Licia Taverna (licia.taverna@tiscalinet.it)

Stefano Montes (montes.stefano@tiscalinet.it)

La participation au colloque est gratuite aussi bien pour les intervenants que pour le public. Les actes du colloque seront publiés dans la revue Studia Romanica Tartuensia.

Catégories

Lieux

  • Tartu, Estonie

Dates

  • dimanche 30 avril 2006

Contacts

  • Licia taverna
    courriel : licia [dot] taverna [at] tiscalinet [dot] it
  • Stefano Montes
    courriel : stefano [dot] montes [at] unipa [dot] it

Source de l'information

  • Stefano Montes
    courriel : stefano [dot] montes [at] unipa [dot] it

Pour citer cette annonce

« Entre sémiotique et anthropologie », Appel à contribution, Calenda, Publié le dimanche 02 avril 2006, http://calenda.org/191395