AccueilÀ l'école du genre

À l'école du genre

Genre, éducation, société

*  *  *

Publié le dimanche 09 avril 2006 par Corinne Cassé

Résumé

Comment prendre en compte les apports théoriques du genre et transformer nos pratiques professionnelles, lorsqu'on est formatrice/teur, éducatrice/teur, enseignant/e dans le primaire, dans le secondaire ou à l'université? Ces journées ont pour objectif de construire collectivement des instruments d'analyse et d'action et de partager des expériences déjà existantes mais encore trop méconnues.

Annonce

Le genre, on en parle beaucoup mais on s’en méfie encore plus ! Pourtant dans les écoles, les universités, les IUFM les associations, études et débats se multiplient autour de cette question. Effet de mode ? Pas du tout ! Ce n’est que la conséquence de la reconnaissance des droits des femmes, de la mise en place progressive de l’égalité entre les sexes et de l’analyse par les femmes de leur histoire.

Travailler sur le genre, ce n’est pas s’enfermer dans un combat d’arrière-garde ou enfoncer des portes ouvertes, mais se munir d’un formidable levier d’émancipation intellectuelle et sociale.

Notre stage répondra à deux objectifs :

  1. Oser se lancer dans des pratiques d’un nouveau genre :

L’introduction de la dimension du genre modifie les savoirs historique, sociologique, anthropologique, biologique… et renouvelle l’approche de toutes les disciplines ainsi que notre représentation du monde. Comment pouvons-nous prendre en compte ces apports, nous qui sommes formatrices/eurs, enseignant/es, éducatrices/eurs ?

Ne sommes-nous pas invité/es à interroger de façon critique nos pratiques ? Véhiculent-elles des valeurs aussi émancipatrices que nous le croyons ?

Nous proposerons des démarches permettant de se familiariser avec ces nouveaux concepts, d’acquérir des connaissances sur le genre afin d’être plus à même de mettre en travail nos représentations ainsi que celles des enfants, des adolescent/es et des adultes auxquels nous nous adressons.

Ensemble nous découvrirons des outils déjà existants et nous en construirons de nouveaux pour analyser et transformer nos pratiques.

Le terrain est à défricher : il y a encore beaucoup à inventer et à partager.

  1. Analyser les rapports sociaux sous l’éclairage du genre :

Vivre ensemble, femmes et hommes, avec les mêmes droits en partage ; c’est une exigence forte des dernières décennies qui produit des bouleversements dans les rôles sociaux, et les représentations que nous en avons, bouscule les normes sociales, questionne et redéfinit les identités.

Nous savons bien qu’il ne suffit pas de décréter l'égalité juridique pour qu'elle soit politiquement et socialement effective.

Nous vous proposerons de repérer les lieux et les causes des résistances. Quels gestes et quelles paroles de tous les jours perpétuent des rapports de domination et de violence entre les sexes ou, au contraire, ouvrent de nouvelles perspectives d'égalité, de coopération, de solidarité ? Quels changements, quelles continuités selon les classes sociales, les cultures, les générations, les sujets ?

Comment cela se passe-t-il concrètement dans les classes, dans les groupes d’enfants et de jeunes ? Comment filles et garçons, hommes et femmes s’expliquent-ils ou elles avec des exigences identitaires et des systèmes de valeurs différents, voire contradictoires ?

Ateliers d’écriture et de lecture, démarches d'auto-socio-construction, théâtre forum, projections, moments récréatifs... seront les occasions de nous construire des outils d'analyse et d'action, de partager nos expériences et nos questions, de vivre des moments de création collective.

Nous prévoyons des carrefours d’échange d’expériences. Si vous avez des expériences et dispositifs à présenter, indiquez-le nous le plus rapidement possible afin que nous prévoyions dans la grille les plages horaires nécessaires.

Ces journées se dérouleront les 6, 7 et 8 mai 2006 .

Elles sont organisées par des membres du Groupe Français d’Education Nouvelle, enseignantes dans le primaire, au lycée et à l’Université. Elles sont ouvertes à tou/tes.

Renseignements et inscriptions avant le 25 avril auprès de :

Sophie Crabos, (docteure en sociologie) 10, cheminement André Messager, Apt 2908, 31100 Toulouse.
Sophiecrabos@hotmail.com ; 05.61.44.57.76

ou

à Geneviève Guilpain (doctorante en philosophie) 18, rue des Chantereines, 93100 Montreuil-sous-bois
g.guilpain@wanadoo.fr ; 01 48 70 29 93

La présentation complète de ces journées et un fichier d'inscription se trouvent dans le fichier joint que vous pouvez télécharger.

Catégories

Lieux

  • Toulouse, France

Dates

  • samedi 06 mai 2006

Fichiers attachés

Contacts

  • Guilpain Geneviève
    courriel : g [dot] guilpain [at] wanadoo [dot] fr
  • Crabos Sophie
    courriel : sophiecrabos [at] hotmail [dot] com

Source de l'information

  • Guilpain Geneviève
    courriel : g [dot] guilpain [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« À l'école du genre », Journée d'étude, Calenda, Publié le dimanche 09 avril 2006, http://calenda.org/191418