AccueilLes intellectuels dans la cité

ColloquePensée

Dates

Catégories

Les intellectuels dans la cité

Intellectuels, sociabilités et fonctions intellectuelles de l'antiquité à nos jours

*  *  *

Publié le mardi 11 avril 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

Le substantif « intellectuel » évoque, depuis l'affaire Dreyfus et la revendication par des défenseurs de Dreyfus de l'identité d'intellectuels, une figure charismatique de la pensée engagée dans la défense d'une cause. Cependant, si l'on s'en tient à la mobilisation de l'opinion publique par des gens de lettres et de culture afin d'obtenir la réparation d'une injustice commise, l'Affaire Calas met en évidence que dès le XVIIIe siècle, des « intellectuels », que l'on appelait, à l'époque, philosophes, se sentirent investis d'une mission consistant à défendre la justice et la liberté qu'ils estimaient bafouées par un Etat qui n'était, pour eux, ni tolérant ni juste.

Annonce

Le Groupe de Recherche d'Histoire (GRHIS) de l'Université de Rouen

organise un colloque international sur

"Les intellectuels dans la cité. Identités, sociabilités et fonctions intellectuelles de l'Antiquité à nos jours"

les 15-16-17 mai 2006

Salle des Conférences de la Maison de l'Université
Maison de l'Université - Salle des Conférences - Mont-Saint-Aignan

Le substantif « intellectuel » évoque, depuis l'affaire Dreyfus et la revendication par des défenseurs de Dreyfus de l'identité d'intellectuels, une figure charismatique de la pensée engagée dans la défense d'une cause. Cependant, si l'on s'en tient à la mobilisation de l'opinion publique par des gens de lettres et de culture afin d'obtenir la réparation d'une injustice commise, l'Affaire Calas met en évidence que dès le XVIIIe siècle, des « intellectuels », que l'on appelait, à l'époque, philosophes, se sentirent investis d'une mission consistant à défendre la justice et la liberté qu'ils estimaient bafouées par un Etat qui n'était, pour eux, ni tolérant ni juste. J. Le Goff, du reste, a utilisé le terme « intellectuels » pour désigner les clercs qui formaient une communauté hiérarchisée de savoir et de culture liée aux universités médiévales, pour laquelle la transmission des savoirs jouait un rôle essentiel. L'un des points communs entre les défenseurs de Dreyfus ou de Calas et les universitaires médiévaux se trouve dans le fait que les uns et les autres remplissaient une fonction constitutive d'une identité particulière, liée aux savoirs, à leur construction et à leur transmission, une fonction intellectuelle.
Même si l'identité des intellectuels est suscitée par la fonction intellectuelle qu'ils assument, et si leur identité est attachée à la « pensée » qu'ils communiquent, il ne faut pas négliger le fait que l'histoire intellectuelle comporte une dimension politique. En effet, les identités et les communautés d'intellectuels se sont, en partie, façonnées dans la relation au pouvoir, à l'État.
Le colloque se propose de réfléchir sur le rôle et la place des intellectuels dans les sociétés, de l'Antiquité à nos jours afin que le regard porté sur les époques antérieures puisse être source d'enseignements pour l'histoire contemporaine des intellectuels et puisse mettre en évidence la nécessité de la fonction intellectuelle dans les sociétés, a fortiori dans les sociétés démocratiques. Cette perspective semble devoir être soutenue par une approche comparatiste, car on a parfois réduit, en France, l'histoire intellectuelle à la seule histoire des intellectuels de la fin du XIXe siècle et du XXe siècle.


Lundi 15 mai : Identités politiques des intellectuels

9h15 Accueil des participants

9h30 Ouverture du colloque par Jean-Luc Nahel, Président de l’Université de Rouen et Anne-Marie Flambard Héricher, Directeur du GRHIS.

9h45 Emmanuel Soler (Université de Rouen) : présentation scientifique du colloque

Pouvoirs intellectuels (président de séance : John Baldwin, Johns Hopkins University)

10h30 Charles Walton, (Université d’Oklahoma – Yale University) – De la liberté de la presse et de la responsabilité des intellectuels : perspectives des philosophes français pendant les Lumières

10h50 Darrin Mac Mahon (Université de Floride) – La représentation du philosophe des lumières en personnage diabolique : aux origines d’un discours anti-intellectuel français.

11h10 Questions-débat

11h30 Pause

11h50 Jean-Yves Frétigne (Centre d’Histoire culturelle des sociétés contemporaines, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines ; Centre d’Histoire de Sciences-Po) – La leçon des faits ou la fuite en avant. Essai sur l’opposition entre les intellectuels réformistes et les intellectuels révolutionnaires en Italie à l’époque giolittienne (1903-1913)

12h10 Claude Mazauric (Université de Rouen) : Jean-Paul Sartre et les communistes français

12h30 Questions-débat

12h50 Repas

Les intellectuels et les pouvoirs (président de séance : Jacques Verger, Paris IV)

14h30 Marie-Henriette Quet (CNRS) – Alexandre de Cotyaion, dit le Didascale, un « intellectuel » méconnu du IIe siècle de notre ère.

14h50 Tiziano Dorandi (CNRS) – Epicure et les Epicuriens sur la question de la royauté

15h10 Sylvain Piron (EHESS) – Nicole Oresme : violence, raison et politique dans la France du XIVe siècle

15h30 Questions-débat

15h50 Pause

16h20 John Baldwin (Johns Hopkins University) – Pierre le Chantre : un intellectuel médiéval engagé

16h40 Corinne Legoy (Centre d’Histoire du XIXe siècle, Paris I/Paris IV) – De la célébration du prince au sacre du poète. Le service ambigu du pouvoir à l’âge romantique.

17h Questions-débat

18-20h Conférence de Daniel Roche (Collège de France)

Intellectuels, Lumières et mobilité (XVIe-XVIIIe s.)

organisée avec le Musée départemental des Antiquités de Rouen, Hôtel des Sociétés savantes

Mardi 16 mai : Individualités et collectivités intellectuelles

La formation de l’identité intellectuelle (président de séance : Jean-François Sirinelli, IEP de Paris)

9h Marie-Odile Goulet-Cazé (CNRS) – Les cyniques dans l’Antiquité, des intellectuels marginaux ?

9h 20 Isabelle Gassino (Université de Rouen) – Escrocs ou penseurs d’un nouveau genre ? Les philosophes au IIe siècle après J.-C., vus par Lucien de Samosate.

9h 40 Sébastien Morlet (Université de Paris IV) – La formation d’une identité intellectuelle à la veille du triomphe du christianisme : Eusèbe de Césarée

10h Lydwine Scordia (Université de Rouen) – Il n’est pas sire de son pays celui qui de ses sujets est haï. Passeurs d’autorités à la fin du Moyen-Âge

10h 20 Questions-débat

10h 50 Pause

11h Isabelle Ernot (Université de Paris VII, CEDRES) – Clarisse Bader : les difficultés de l’intellectuelle dans la cité (seconde moitié du XIXe siècle).

11h 20 Cécile-Anne Sibout (Université de Rouen) – Un philosophe-citoyen en province : Alain à Rouen, au début du XXe siècle

11h 40 Paul Pasteur (Université de Rouen) – Les intellectuelles sociales-démo-crates dans la période de l’Entre-deux-guerres en Autriche

12h Questions-débat

12h 30 Repas

Sociabilités et réseaux intellectuels (président de séance : Pascal Ory, Université de Paris I)

14h Jacques Verger (Université de Paris IV) – L'université médiévale : commu-nauté solidaire ou conglomérat d'intérêts divergents ?

14h 20 Dominique Poirel (IRHT-CNRS) – Hugues de Saint Victor et les Victorins

14h 40 Bénédicte Sère (Université de Paris I) – Penser la sociabilité. La réflexion des commentateurs d’Aristote à la Faculté des Arts (XIIIe-XIVe siècles)

15h Questions-débat

16h Jean-Luc Chappey (Université de Paris I) – Identité et sociabilité savantes en révolution : la Société d’histoire naturelle de Paris (1790-1798)

16h 20 Benoît Marpeau (Université de Caen) – Insertion dans les milieux intellectuels et réseaux de sociabilité : le cas de Gustave le Bon (1841-1931)

16h 40 Jean-Pierre Chaline (Université de Paris IV) – Une société intellectuelle dans la cité : Académies et sociétés savantes, XIXe-XXe siècles

17h Questions-débat

18h30 Cocktail à la mairie de Rouen

Mercredi 17 mai : Les champs d’action intellectuels

Espaces intellectuels et espaces politiques et culturels (présidente de séance : Françoise Thelamon, Université de Rouen)

9h Richard Goulet (CNRS) – Les intellectuels païens dans l’Empire chrétien, d’après Eunape de Sardes

9h 20 Jacques Le Maho (CNRS) – La société idéale des premiers Clunisiens d’après l’œuvre hagiographique d’Annon, abbé de Jumièges et de Saint-Mesmin-de-Micy (942-970)

9h 40 Marc Venard (Université de Paris X) – Qu’est-ce qu’un « intellectuel » au temps des guerres de religion du XVIe siècle ?

10h Questions-débat

10h 30 Pause

11h Stéphane Haffemayer (Université de Caen) – Théophraste Renaudot (1586-1653) : Les idées humanitaires d’un homme de communication

11h 20 Jean-Claude Vimont : (Université de Rouen) – Pierre Cannat, cheville ouvrière des réformes pénales après 1945

11h 40 Questions-débat

12h 10 Repas

L’engagement dans la cité-monde (président de séance : Marc Venard,

Université Paris X)

13h 30 Pascal Payen (Université de Toulouse II-Le Mirail) – Les historiens grecs entre la cité et l’exil

13h 50 Arnaud Suspène (Université d’Orléans) – Les relations entre les intellectuels grecs et les aristocrates romains de la fin de la République à la formation de la cour impériale

14h 10 Françoise Thelamon (Université de Rouen) – Eusèbe de Césarée et l’idéologie de l’État impérial chrétien

14h 30 Questions-débat

15h Pause

15h 20 Ludovic Tournès (Université de Rouen) – Une intellectuelle dans le village mondial : la Fondation Rockefeller

15h 40 Julien Louvrier (GRHis) – L’engagement d’intellectuels français et francophones, universitaires et juristes, dans le tribunal Russell II pour l’Amérique latine (1973-1976)

16h Questions-débats

16h 20 Jacques Verger – Conclusions


Catégories

Lieux

  • Rouen, France

Dates

  • lundi 15 mai 2006

Fichiers attachés

Contacts

  • Florence Lepouze
    courriel : florence [dot] lepouze [at] univ-rouen [dot] fr
  • Emmanuel Soler
    courriel : Emmanuel [dot] Soler [at] univ-rouen [dot] fr

Source de l'information

  • Paul PAUMIER
    courriel : Paul [dot] Paumier [at] univ-rouen [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les intellectuels dans la cité », Colloque, Calenda, Publié le mardi 11 avril 2006, http://calenda.org/191427