AccueilChristian Debuyst et la clinique des auteurs d'infractions sexuelles

Christian Debuyst et la clinique des auteurs d'infractions sexuelles

Autour de l'oeuvre de Christian Debuyst. Cliniques criminologiques: modélisations intégratives, évaluations et prises en charge des auteurs d'infractions sexuelles.

*  *  *

Publié le vendredi 14 avril 2006 par Inès Secondat de Montesquieu

Résumé

Partant de l’œuvre de Christian DEBUYST, notamment du concept «d’acteur social», qui regroupe dans une approche intégrative les deux versants du champ pénal, la genèse du comportement délictueux et la réaction sociale à son égard, la toile de fond de ce colloque consiste à dire qu’il est difficile d’interroger et de penser la clinique criminologique du phénomène de la délinquance sexuelle en dehors d’une référence au judiciaire et au social.

Annonce

Colloque organisé par les étudiants du Master 2 « Cliniques Criminologiques et Victimologiques », le Laboratoire de Cliniques Psychologiques, Psychopathologiques et Criminologiques, Université de Rennes et l’Association pour la Recherche et le Traitement des Auteurs d’Agressions Sexuelles.

Avec la participation de :
Pr. C. DEBUYST, C. ADAM, O. VANDERSTUKFEN, G. SCHIZA, P. GENUIT, B. SAVIN,
P. MBANZOULOU et de l’équipe du SMPR de Niort.


Présentation


Partant de l’œuvre de Christian DEBUYST, notamment du concept « d’acteur social », qui regroupe dans une approche intégrative les deux versants du champ pénal, la genèse du comportement délictueux et la réaction sociale à son égard, la toile de fond de ce colloque consiste à dire qu’il est difficile d’interroger et de penser la clinique criminologique du phénomène de la délinquance sexuelle en dehors d’une référence au judiciaire et au social. Le comportement sexuel transgressif prend place et fait sens dans une histoire personnelle et sociale, il se situe comme un moment dans une relation conflictuelle qui met aux prises un sujet et le groupe social en tant qu’il est instaurateur des règles et qu’il les applique.

Un changement de regard s’est opéré ces vingt-cinq dernières années, avec notamment, une préoccupation de plus en plus importante des auteurs et des victimes. Différents travaux de recherche dans le champ psychocriminologique sont conduits sur ce phénomène, des associations et structures spécialisées voient le jour. Les dispositifs de suivi, en milieu carcéral ou en milieu ouvert, se développent et se multiplient, impliquant des pratiques professionnelles diverses et novatrices qui supposent l’articulation des savoirs et champs professionnels autour de l’auteur d’infraction sexuelle.

L’auteur d’agression à caractère sexuel, est aussi celui qui suscite les réactions les plus vives de la part de la société. La question de la délinquance sexuelle telle qu'elle se pose actuellement doit nous interroger sur la question du contrôle social et de la place que ce dernier tend à assigner aux praticiens psychologues et psychocriminologues. En effet, plus que toute autre infraction, l’agression sexuelle, de par l’émoi qu’elle suscite et les représentations qu’elle véhicule, interroge la « place » sociale de l’auteur et implique d’élargir le questionnement au groupe social et à la façon dont la société le qualifie et répond à l’acte posé.

Dans ce débat contemporain, le phénomène de la délinquance sexuelle ne peut se concevoir en dehors d’approches qui se réfèrent et interrogent, à la fois la dimension légale et ses modalités d’application, la dimension subjective de l’acte sexuel transgressif, mais aussi la dimension sociale et les réactions de la société face à ce type d’infraction, permettant ainsi de rendre compte de la complexité du phénomène.

Ce colloque vise à identifier et à confronter les nouveaux enjeux théoriques et cliniques autour du phénomène de la délinquance sexuelle. Les travaux présentés par les étudiants, les professionnels et chercheurs interrogerons tant le versant évaluatif que celui de la prise en charge des auteurs et tenteront d’apporter des éléments d’analyse et de compréhension. 

Programme

Jeudi 18 mai

8h30 _ Accueil des participants
9h _ Ouverture par le Professeur Loick-M VILLERBU, Directeur du LPPC et de l’ICSH et un membre de l’ARTAAS
9h30 _ Conférence plénière du Professeur Christian DEBUYST.
10h45 : pause
11h _ Ateliers poster
11h30 _ Intervention de Christophe ADAM : "Christian Debuyst et ses "grilles de lecture" : désincarcération du savoir et épistémologie du et en dialogue". Assistant à l’Ecole de Criminologie de Louvain.

12h30 – 14 h : pause repas

14 h _ Conférence plénière O. VANDERSTUKFEN et G. SCHIZA « L’évaluation des auteurs d’agressions sexuelles, quelques pistes de réflexion », psychologues cliniciens.
15h15 _ Ateliers poster
16 h15 : pause
16 h30 _ Conférence plénière Philipe GENUIT, « Point de vue séculier en psycho criminologie » psychologue clinicien.
18h _ Clôture de la journée

Vendredi 19 mai

8h30 _ Accueil des participants
9h _ Conférence plénière Bernard. SAVIN, « Psychanalyse et auteurs d’agressions sexuelles, quels dispositifs » psychologue clinicien ; docteur en psychologie.
10h15 : pause
10h30 _ Ateliers poster
11h30 _ Conférence plénière de Paul MBANZOULOU
12h30 – 14 h : pause repas
14 h _ Table ronde. Pratiques professionnelles : dispositifs et expériences. Equipe de Niort, « Intérêt de l’articulation soin/suivi », psychologues cliniciens et conseillers d’insertion et de probation.
16h : pause
16 h 15 _ Allocutions de clôture : Professeur C. DEBUYST et Professeur L-M VILLERBU.


Lieu

Université Rennes 2-campus Villejean

Catégories

Lieux

  • Rennes, France

Dates

  • jeudi 18 mai 2006

Contacts

  • Marie-Pierre Briand
    courriel : marie-pierre [dot] briand [at] uhb [dot] fr

Source de l'information

  • Christelle Laurent
    courriel : christelle [dot] laurent [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Christian Debuyst et la clinique des auteurs d'infractions sexuelles », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 14 avril 2006, http://calenda.org/191444