AccueilPolitiques de la mémoire et de la reconnaissance, et sciences sociales

*  *  *

Publié le mardi 02 mai 2006 par Corinne Cassé

Résumé

« Lorraine industrielle » désignerait la représentation patrimoniale de cet objet perdu qu’est la Lorraine industrielle, configuration historique issue de la médiation mono-industrielle (mines de charbon, mines de fer et sidérurgie) des hommes et d’un territoire. Il semble bien que, depuis quelques années – mettons le tournant du siècle –, on assiste à la mise en œuvre affermie du processus d’invention de cette entité.

Annonce

Journée d’étude


Politiques de la mémoire et de la reconnaissance, et sciences sociales

Le cas de la « Lorraine industrielle »



Vendredi 30 juin 2006

Université Paul Verlaine – Metz

Site du Saulcy

UFR Sciences humaines et Arts

Bâtiment D, Salle du conseil (206)




Le Laboratoire lorrain de sciences sociales/Équipe de recherche en anthropologie et sociologie de l’expertise (2L2S/ERASE) organise le 30 juin 2006 une journée d’étude qui voudrait faire le point sur les recherches engagées par des chercheurs et universitaires de la région Lorraine qui ont en commun de porter sur la mémoire et le patrimoine de – ou liés à – l’activité industrielle en Lorraine.

« Lorraine industrielle » désignerait la représentation patrimoniale de cet objet perdu qu’est la Lorraine industrielle, configuration historique issue de la médiation mono-industrielle (mines de charbon, mines de fer et sidérurgie) des hommes et d’un territoire. Il semble bien que, depuis quelques années – mettons le tournant du siècle –, on assiste à la mise en œuvre affermie du processus d’invention de cette entité. Après le temps des cristallisations confrontées à un déni de reconnaissance, soit des mobilisations dispersées, plus souvent de type associatif (Association pour la préservation et l’étude du patrimoine du bassin de Longwy-Villerupt [APEP], Association de Recherche et d’Études en Sciences Sociales sur la Lorraine industrielle [ARESSLI]), marquées par l’implication individuelle d’enseignants et d’universitaires locaux (historiens : Gérard Noiriel, François-Yves Le Moigne ; sociologues : Francis de Chassey, etc.), voici venu le temps de la politisation portée et revendiquée en divers niveaux de la puissance publique : Conseil régional, groupements de communes (Communauté d’agglomération du Val de Fensch, Syndicat intercommunal pour la mise en valeur de la mine-musée du carreau Wendel), et s’assurant de façon plus systématique, quasi-opérationnelle, le concours expert des laboratoires universitaires locaux, messins et nancéiens. L’installation, en janvier 2003, par le Conseil régional de Lorraine d’un Comité d’Histoire régionale constitue sans nul doute un geste significatif de cette nouvelle dynamique.

Déployée en forums hybrides – ici donc des politiques de la mémoire et leurs expertises scientifiques –, cette politisation de la mémoire est le lieu d’un travail soutenu de définition de « prises » : des slogans pour les uns, des extensions et des déplacements d’« objet » pour les autres. Le bassin industriel (« bassin houiller », « bassin du fer ») est devenu « terre de brassage » ; les oubliés de l’histoire et des mémoires consensuelles sont « reconnus » : aux ouvriers se sont adjoints les immigrés et les femmes. Manière de faire un monde pluriel qui se lirait dans la somme des actions : au total une intense activité, mettons patrimoniale, qui ne se distinguerait donc pas du mouvement général (d’échelle nationale, voire internationale) de patrimonialisation, vu, de manière ambiguë, comme proliférant ? La question mérite d’être posée au regard de la diversité des « contrats » de recherche auxquels émargent les sciences sociales mobilisées : histoire, ethnologie, sociologie, sciences de la communication. Voici l’entrée : les expertises sollicitées et les formes de réponse, appropriées ou non à des postures intellectuelles et/ou des traditions disciplinaires. Voici l’angle de problématisation : la mesure du processus de politisation à l’aune des cristallisations passées. En un mot, comment « comprendre » les luttes pour la reconnaissance et la montée en puissance conjointement des expertises et des politiques de la mémoire ?



Organisation scientifique, contact : Jean-Louis Tornatore

tornatore@univ-metz.fr

Programme

Matin

Modérateur :Raymond Magro

9h15 -10h15Jean-Louis Tornatore

Dans l’espace de la mémoire de la « Lorraine industrielle » : des luttes pour la reconnaissance aux politiques de la mémoire.

10h15-11h15Luc Delmas

Tâtonnements mémoriels. Disparité d’intentions et enjeux de mémoires autour de l'histoire ouvrière lorraine produite depuis 30 ans.

11h15-11h30 pause

11h30-12h30Magali Demanget et Virginie Vinel

Une recherche sur la mémoire des femmes dans la vallée de la Fensch : enjeux politiques et revendications d’une population oubliée.

12h30-14h Déjeuner

Après-midi

Modérateur :Jean-François Diana

14h-15hLaurent Commaille

Culture d'entreprise et culture régionale : une industrie « lorraine » ?

15h-16hJean-Marc Leveratto et Fabrice Montebello

Le rôle des industries dans la promotion culturelle de l’ethnicité : le cas des Italiens en Lorraine.

16h-16h15 pause

16h15-17h15Béatrice Fleury et Jacques Walter

Du passé à sa patrimonialisation : l’autobiographie de Villerupt dans L’Anniversaire de Thomas.

17h15-18h15Ahmed Boubeker et Piero Galloro

à propos d’une recherche : histoire et mémoires des immigrations en Lorraine.

18h15-18h40 Synthèse par Jean-Yves Trépos



Ahmed Boubeker, maître de conférences de sociologie, UPV-M, 2L2S/ERASE

Laurent Commaille, maître de conférences d’histoire, UPV-M, Centre régional universitaire lorrain d’histoire

Luc Delmas, professeur agrégé d’histoire, chargé de cours à l’UPV-M

Magali Demanget, docteur en ethnologie, chargée d'étude contractuelle, 2L2S/ERASE

Jean-François Diana, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication, UPV-M, Centre de recherche sur les médiations

Béatrice Fleury, professeur en sciences de l’information et de la communication, Université de Nancy 2, Centre de recherche sur les médiations

Piero Galloro, maître de conférences de sociologie, UPV-M, 2L2S/ERASE

Jean-Marc Leveratto, professeur de sociologie, UPV-M, 2L2S/ERASE

Raymond Magro, maître de conférences de sociologie, UPV-M, 2L2S/ERASE

Fabrice Montebello, professeur d’histoire du cinéma, UPV-M, 2L2S/ERASE

Jean-Louis Tornatore, maître de conférences en socio-anthropologie, UPV-M, Laboratoire d’anthropologie et d’histoire de l’institution de la culture (Paris) et 2L2S/ERASE (membre associé)

Jean-Yves Trépos, professeur de sociologie, UPV-M, 2L2S/ERASE

Virginie Vinel, maître de conférences d’ethnologie, UPV-M, 2L2S/ERASE

Jacques Walter, professeur en sciences de l’information et de la communication, UPV-M, Centre de recherche sur les médiations

Travaux et publications des intervenants
sur la « Lorraine industrielle » et les politiques de la mémoire

Boubeker, Ahmed, 1995, Les mises en scène d’une mémoire locale : les événements d’octobre 1990 à Vaulx-en-Velin, et l’expérience de la visibilité publique, rapport de recherche pour la Mission du patrimoine ethnologique, ARIESE, Université de Lyon 2, 1995, 161 pages.

– 2003, Les carrefours mémoriels de la ville habitée. Travail d’anamnèse, commémoration, remémoration. Rive de Giers ou les revenants d’une mémoire ouvrière, ARIESE, Université de Lyon 2, 130 pages.

– 2005, « Le creuset français ou la légende noire de l’intégration », in P. Blanchard, N. Bancel, S. Lemaire (dir.), La fracture coloniale, Paris, La Découverte, p. 183-190

– 2005, « Rive de Giers ou les revenants d’une mémoire ouvrière : anamnèse, commémoration, remémoration »,in André Bruston (dir.), Des cultures et des villes : mémoires au futur, La Tour d’Aigues, Éditions de l’Aube, p. 75-90

– 2005, Ethnicité, éthicité. Les circonstances d’une définition ethnique des situations. Ville, modernité, éthique et politique de la reconnaissance, Habilitation à diriger des recherches, soutenue le 18 novembre 2005, Université Paul Verlaine – Metz

– à paraître, « Sujet, méconnaissance, reconnaissance », inJ. P. Payet, La reconnaissance dans les sociétés contemporaines, PUF, Paris.

– recherche en cours : « Passeurs de mémoires vives : acteurs, équipements, dispositifs et réseaux. Du travail d’anamnèse en région lyonnaise », programme de recherche territorialisé en Rhône Alpes dans le cadre du programme interministériel « Cultures, villes et dynamiques sociales » coordonné par A. Bruston.

Boubeker, Ahmed et Piero Galloro, recherche en cours, « Histoires et mémoires des immigrations en Lorraine », recherche dans le cadre du programme d’études du FASILD coordonné par G. Noiriel, ERASE, Université Paul Verlaine – Metz.



Delmas, Luc, 1998, « A propos de quelques stéréotypes fâcheux », in Richard Lioger (dir.), La mémoire du sociologue. Identités et images de la Lorraine, Presses du Centre Unesco de Besançon, Besançon, p.15-37.

– 2004, « Giraumont, une cité polonaise en Lorraine du fer », inNaissance et développement des villes minières en Europe, Actes du colloque de Liévin-Lens (mars 2002), Arras Presses de l’Université d’Artois, p. 275 à 320.

– 2005, Giraumont, un siècle au pays du fer, t. 1 : 1900-1939, ACHG, 420 p.



Fleury, Béatrice, à paraître, « La mémoire italienne à Villerupt », colloque Témoignages audiovisuels et immigration, université Paul Verlaine-Metz, 24-25 nov.2005.

– à paraître, « D'un patrimoine à l'autre. Les Italiens à Villerupt », colloque Patrimoine des migrations, migrations des patrimoines, ACFAS, université Mc Gill, Montréal, 15 mai 2006.

Fleury, Béatrice et Jacques Walter, à paraître, « Vies en récit et archives audiovisuelles de l’immigration », Colloque Formes hétérodoxes de l’auto/biographie : littérature, histoire, médias, Université du Québec, Montréal, 18-21 mai 2004.

– à paraître, « Mémoires d’immigrés. L’héritage maghrébin. De l’acte testimonial à l’acte de réception : le jeu des ethos », Usages et réceptions du témoignage, Maison des sciences humaines et sociales, Toulouse, 9-11 juin 2005.

– à paraître, « Les archives audiovisuelles de l’immigration en Lorraine », in B. Fleury et J. Walter (dir.),Dynamique des peuples et constructions identitaires, Nancy, Presses universitaires de Nancy.

Fleury-Vilatte, Béatrice et Jacques Walter, 2005, « L’anniversaire de Thomas. Quand les Italiens entrent dans le patrimoine lorrain »,Diasporas. Histoire et sociétés, n° 6, p. 71-82.

– 2005, « Le festival du film italien de Villerupt : minoration nationale, majoration culturelle », in D. Huck et P. Blanchet (dir.), Minorations, minorisations, minorités. Études exploratoires, Rennes, Presses universitaires de Rennes, p. 51-66.



Galloro, Piero-D., 2001, Ouvriers du fer – Princes du Vent. Histoire des flux de main-d’œuvre dans la sidérurgie lorraine, Éditions Serpenoise, 216 p.



Leveratto, Jean-Marc, 1999, Peuples de l'usine et théâtres de l'histoire. Une ethnologie de la production d'histoire industrielle en Lorraine, rapport de recherche pour la Mission du patrimoine ethnologique.

– 2005, « Le rôle des spaghettis dans le jugement esthétique : le cas du Festival de cinéma italien de Villerupt », inPascale Ancel et Alain Pessin (dir.), Rites et rythmes à l’œuvre, Paris, L’Harmattan.

– 2005, « L’industrie sidérurgique et le développement des spectacles en Lorraine au XXe siècle », in Jeanne Benay et Jean-Marc Leveratto (dir.), Les spectacles en Alsace-Lorraine. De l’Annexion à la décentralisation culturelle (1871-1926), Berne, Peter Lang, p. 283-321

– 2005, « Le fer sociologue. François Kollar et la photographie du travail sidérurgique (1932-1933) », in Patrice Marcilloux (dir.), Le travail en représentations, Paris, Éditions du CTHS, p. 405-478.

Leveratto, Jean-Marc et Fabrice Montebello, 2001, « Faire l’histoire des hommes du fer », in Alban Bensa et Daniel Fabre (dir.), Une histoire à soi. Figurations du passé et localités, Paris, Éditions de la MSH, p. 45-69.



Montebello Fabrice, 1993, « Joseph Staline et Humphrey Bogart : l'hommage des ouvriers », Politix, n°24, p 115-133 (publié une seconde fois dans Passerelles, n° 20, printemps-été 2000).

– 1994, « Hollywood Films in a French Working Class Milieu: Longwy 1945-1960 »,in Ellwood (D.W.) and Kroes (R.), Hollywood in Europe, Experiences of a Cultural Hegemony, VU University of Amsterdam Press, Amsterdam, p. 213-246.

  1997, « Les intellectuels, le peuple et le cinéma », inPierre-Jean Benghozi et Christian Delage, Une histoire économique du cinéma français (1895-1995), L'Harmattan, Paris, p. 153-180.

– 1998, « Salles de cinéma et public ouvrier en Lorraine sidérurgique »,in Richard Lioger (dir.), La mémoire du sociologue, identités et images de la Lorraine, Presses du Centre Unesco de Besançon, Besançon, p. 187-228.

– 2001, « La qualité italienne. Étude sur les images et les produits "typiquement italiens" » in François Roth (dir.), Lorraine, terre d’accueil et de brassage des populations, Presses Universitaires de Nancy, Nancy, p. 301-311.

– 2005, Le cinéma en France, depuis les années trente, Paris, Armand Colin.

– à paraître, « Des stigmates à la vertu : l’émergence de la qualité italienne dans la Lorraine industrielle », Colloque Paroles et images de l’immigration. Langue, littérature et cinéma : témoins de la présence italienne au Luxembourg et dans la Grande Région, Université de Luxembourg, Istituto Italiano di Cultura, Centre de Documentation sur les Migrations Humaines (Dudelange) et Convivium, Luxembourg, 3 et 4 juin 2005.

Montebello Fabrice, dir., 2001, Passerelles, n° 22 : « Un siècle d’immigration au Luxembourg ».


Tornatore, Jean-Louis,2004, « Beau comme un haut fourneau. Sur le traitement en monument des restes industriel », L’Homme,170, p. 79-116.

– 2004, « Éléments d’histoire culturelle d’un haut fourneau lorrain. Chronique patrimoniale », in Jean-François Belhoste, Serge Benoît, Serge Chassagne et Philippe Mioche (textes rassemblés par), Autour de l'industrie, histoire et patrimoine. Mélanges offerts à Denis Woronoff. Paris, Comité pour l'histoire économique et financière de la France, p. 373-393.

– 2005, « L’invention de la "Lorraine industrielle". Note sur un processus en cours, Ethnologie française, XXXV, 2005/4, p. 679-689

– 2006, « La reconnaissance, textes et photos », in Noël Barbe et Emmanuelle Jallon (dir.), Vous avez dit « âges de la vie » ?, actes des journées d’études des 24 et 25 nov. 2004, Champlitte, Musée départemental d’arts et traditions populaires, p. 109-133.

– 2006, « Impressions patrimoniales. Topologie de la perte et photographie », inJacques Roux et Michel Peroni (dir.), Sensibiliser. La sociologie dans le vif du monde, La Tour d’Aigues, Éditions de l’Aube (sous presse)

– 2006, « Trou de mémoire. Une perspective post-industrielle de la "Lorraine sidérurgique" », in Jean-Claude Daumas (dir.) La mémoire de l’industrie : de l’usine au patrimoine, Cahiers de la MSH Ledoux, Presses universitaires de Franche-Comté (sous presse).

– à paraître (2006), « Les formes d’engagement dans l’activité patrimoniale », in Vincent Meyer et Jacques Walter (dir.), Formes de l'engagement et espace public, Nancy, PUN.



Vinel, Virginie (resp. scientifique), Magali Demanget, Catherine Simon, Fanny Zanferrari,2006, Mémoires de femmes dans le Val de Fensch. Femmes d’ici, femmes d’ailleurs : entre vie active et vie domestique. Étude réalisée pour la Communauté d'agglomération du Val de Fensch, 2L2S/ERASE.



Walter, Jacques, à paraître, « Le témoignage audiovisuel aux frontières : objet profane, objet savant »,Témoignages audiovisuels et immigration, université Paul Verlaine – Metz, 24-25 nov. 2005.

Documentaire audiovisuel

Boubeker Ahmed et Saïd Baktaoui, Saint-Chamond, Terre d’immigration.. Production et diffusion La Cinquième, RTBF, 2000

Catégories

Lieux

  • Metz, France

Dates

  • vendredi 30 juin 2006

Contacts

  • Jean-Louis Tornatore
    courriel : centre-georges-chevrier [at] u-bourgogne [dot] fr
  • Violette Nemessany
    courriel : violettenemessany [at] hotmail [dot] com

Source de l'information

  • Violette Nemessany
    courriel : violettenemessany [at] hotmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Politiques de la mémoire et de la reconnaissance, et sciences sociales », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 02 mai 2006, http://calenda.org/191506