AccueilUn jour pour se reposer ? Autour du centenaire de la loi du 13 juillet 1906

*  *  *

Publié le mercredi 03 mai 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

A l’occasion du centenaire de la loi du 13 juillet 1906 sur le repos hebdomadaire, le Centre d’Histoire de la Ville moderne et contemporaine (CeHVi) organise une journée d’étude le vendredi 19 mai 2006. Cette journée se propose, de manière pluridisciplinaire, de contribuer à l’histoire du temps libre et des loisirs à partir de l’analyse de la loi de 1906 qui constitue, aujourd’hui encore, un élément central de l’organisation sociale du temps en France. Il est prévu d’aborder le processus (non linéaire) de « désacralisation » du dimanche depuis la fin du XVIIIe siècle ; les tentatives de re-sanctification de l’ancien Jour du Seigneur par les Eglises ; les efforts, sur un plan politique et social, qui aboutissent à une législation purement laïque sur le repos hebdomadaire ; l’apparition enfin de nouvelles valeurs qui conduisent à une appréhension diversifiée du repos et des loisirs. La journée aura à cœur d’ouvrir des perspectives à l’échelle européenne et de poser les jalons d’une comparaison avec le monde musulman.

Annonce

A l’occasion du centenaire de la loi du 13 juillet 1906 sur le repos hebdomadaire, le Centre d’Histoire de la Ville moderne et contemporaine (CeHVi) organise une journée d’étude le vendredi 19 mai 2006.
Cette journée se propose, de manière pluridisciplinaire, de contribuer à l’histoire du temps libre et des loisirs à partir de l’analyse de la loi de 1906 qui constitue, aujourd’hui encore, un élément central de l’organisation sociale du temps en France.
Il est prévu d’aborder le processus (non linéaire) de « désacralisation » du dimanche depuis la fin du XVIIIe siècle ; les tentatives de re-sanctification de l’ancien Jour du Seigneur par les Eglises ; les efforts, sur un plan politique et social, qui aboutissent à une législation purement laïque sur le repos hebdomadaire ; l’apparition enfin de nouvelles valeurs qui conduisent à une appréhension diversifiée du repos et des loisirs.


La journée aura à cœur d’ouvrir des perspectives à l’échelle européenne et de poser les jalons d’une comparaison avec le monde musulman.

Matinée (9h 30 – 12 h 30)

  • Robert Beck (Université de Tours, CEHVI), « Quelques réflexions autour de la loi du 13 juillet 1906. »

  • Isabelle Saint-Martin (EPHE, Paris), « Le respect du dimanche : un combat en images. »

  • Matthieu Brejon de Lavergnée (Université de Tours, CEHVI), « Le repos du dimanche : un exemple de lobbying catholique au milieu du XIXe siècle. »

  • Pierre-Yves Kirschleger (Université Paul-Valéry Montpellier-III), « Le rôle des protestants : Alexandre Lombard, dit Lombard-Dimanche. »

Discussion

Après-midi (14 h – 17 h)

  • Emmanuel Roudault (Université de Valenciennes), « Repos hebdomadaire et respect du jour du Seigneur : le cas britannique. »

  • Joyceline Bonnet-Carbonell, (Université Paul-Valéry Montpellier-III), « Jeunesse en Europe. Loisirs et activités de fin de semaine. »

  • Anna Madœuf (Université de Tours, EMAM), « Vendredi et dimanche dans le monde musulman. »

Discussion

Journée organisée par Robert Beck et Matthieu Brejon de Lavergnée

Université François-Rabelais de Tours

3, rue des Tanneurs

Bibliothèque universitaire (salle de conférences, 5e étage)

Catégories

Lieux

  • Tours, France

Dates

  • vendredi 19 mai 2006

Contacts

  • Robert Beck et Matthieu Brejon de Lavergnée ~
    courriel : Robert [dot] Beck [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Camille Prieux
    courriel : cethis [at] univ-tours [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Un jour pour se reposer ? Autour du centenaire de la loi du 13 juillet 1906 », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 03 mai 2006, http://calenda.org/191510