AccueilBandes de jeunes : des « Blousons noirs » à nos jours

*  *  *

Publié le mardi 09 mai 2006 par Corinne Cassé

Résumé

Occasion de faire le point des recherches historiques et sociologiques menées depuis un demi-siècle sur ces bandes de jeunes, ce colloque doit permettre de mieux saisir les phénomènes actuels, jusque dans leurs originalités réelles ou supposées : influences des usages et trafics de drogues sur les bandes, détention d’armes à feu, passage de la petite à la grande délinquance, « ethnicisation » des rapports sociaux.

Annonce

Cinéma Agnès Varda, à Juvisy-sur-Orge
et CAE ferme de Champagne, à Savigny-sur-Orge

Des bagarres de cours de récréation aux viols collectifs, des « violences urbaines » aux « dépouilles » dans les trains, des émeutes survenant régulièrement depuis 1990 aux « casseurs » profitant des manifestations lycéennes, le thème des bandes de jeunes ne cesse de revenir dans le débat public pour faire la Une des médias. Et la chose n’est pas nouvelle. Au tournant des années 50 et 60, les « Blousons noirs » préoccupaient tous les esprits. On les disait déjà violents, machistes, sans foi ni loi, attachés à leurs territoires, hostiles aux institutions, influencés par les modes venues d’Amérique.

De leur côté, les sciences sociales n’ont cessé de travailler sur ce phénomène, depuis les recherches menées au centre de Vaucresson dans les années 60 et 70 jusqu’à la vogue actuelle des études sur les « jeunes de cités », en passant par de nombreux travaux sur les « barjots », les « loubards », les « zonards » et autres « cailleras ». Ce colloque sera ainsi l’occasion de faire le point des recherches historiques et sociologiques menées depuis un demi-siècle sur ces bandes de jeunes et de mieux comprendre, à la lumière de ces recherches, les phénomènes actuels, jusque dans leurs originalités réelles ou supposées : influences des usages et trafics de drogues sur les bandes, détention d’armes à feu, passage de la petite à la grande délinquance, « ethnicisation » des rapports sociaux. Enfin, derrière les constats, ce colloque sera aussi l’occasion de faire le point sur les processus psychosociaux qui favorisent la constitution des bandes autant que leur délitescence. Car la société française a par ailleurs beaucoup évolué depuis le temps des « Blousons noirs ». L’école s’est massifiée mais non démocratisée, et elle est lieu des premières frustrations et marginalisations, voire de la première exclusion sociale. Le marché du travail n’intègre plus des pans entiers de la jeunesse et bloque ainsi le processus d’insertion sociale et d’entrée dans l’âge adulte, y compris pour ceux qui voudraient se reconvertir après un passage dans la bande et dans la délinquance. En outre, tandis que les travailleurs sociaux peinent souvent à asseoir leur légitimité et leurs savoir-faire dans ce contexte, les pratiques policières semblent renforcer les bandes plutôt que le contraire.

Tous ces questionnements nous amènent à la problématique centrale de ce colloque, à savoir l’évolution du phénomène des bandes à travers les transformations sociales qui le structurent. Pour guider la réflexion collective, tous les intervenants sollicités s’efforceront de questionner :
1) l’analyse des pratiques de ces groupes de jeunes et les rapports entretenus avec leur environnement immédiat ;
2) l’analyse des représentations du phénomène et la résonance de cet imaginaire dans les différents contextes sociopolitiques ;
3) la prise en charge institutionnelle, qu’elle soit sociale, policière ou judiciaire.

Enfin, une dimension de comparaison internationale sera proposée dans la dernière partie du colloque pour nourrir nos travaux.

Catégories

Lieux

  • Juvisy-sur-Orge, France
  • Savigny-sur-Orge, France

Dates

  • jeudi 08 juin 2006
  • samedi 10 juin 2006

Contacts

  • Véronique Blanchard
    courriel : veronique [dot] blanchard [at] justice [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Fabrice Audebrand
    courriel : fabrice [dot] audebrand [at] justice [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Bandes de jeunes : des « Blousons noirs » à nos jours », Colloque, Calenda, Publié le mardi 09 mai 2006, http://calenda.org/191544