AccueilDe l’espace aux territoires

De l’espace aux territoires

Pour une étude de la territorialité des processus sociaux et culturels en Méditerranée occidentale médiévale: état des recherches, sources, objets et méthodes

*  *  *

Publié le vendredi 12 mai 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

La mode de l’étude de l’espace chez les médiévistes a produit d’excellents travaux mais souvent fort dispersés et ponctuels ; par ailleurs, de nombreux travaux produits dans ce domaine manquent de fondements conceptuels, ce qui fait de ce champ de recherches une sorte de fourre-tout. La table-ronde que nous organisons se nourrira des apports antérieurs mais tentera de proposer une véritable orientation de recherche, à travers une problématique plus précise (quoique ouvrant un champ immense), celle de la territorialité. L’intérêt épistémologique résultant de cette démarche est double : d’une part adapter les concepts sociologiques et anthropologiques (chose usuelle désormais chez les historiens) mais aussi géographiques (tradition qui s’est perdue) à notre étude, d’autre part amener à réfléchir ensemble des courants d’étude de la spatialité qui s’ignorent (études des représentations spatiales et de l’espace comme catégorie intellectuelle vs. études de la spatialité matérielle et sociale).

Annonce

La mode de l’étude de l’espace chez les médiévistes a produit d’excellents travaux mais souvent fort dispersés et ponctuels ; par ailleurs, de nombreux travaux produits dans ce domaine manquent de fondements conceptuels, ce qui fait de ce champ de recherches une sorte de fourre-tout. La table-ronde que nous organisons se nourrira des apports antérieurs mais tentera de proposer une véritable orientation de recherche, à travers une problématique plus précise (quoique ouvrant un champ immense), celle de la territorialité. L’intérêt épistémologique résultant de cette démarche est double : d’une part adapter les concepts sociologiques et anthropologiques (chose usuelle désormais chez les historiens) mais aussi géographiques (tradition qui s’est perdue) à notre étude, d’autre part amener à réfléchir ensemble des courants d’étude de la spatialité qui s’ignorent (études des représentations spatiales et de l’espace comme catégorie intellectuelle vs. études de la spatialité matérielle et sociale).
Cette table-ronde n’est pas conçue pour fournir des données érudites précises (qui viendraient s’ajouter sans grande utilité à un océan de travaux ponctuels) mais pour mettre en place un programme de recherches, comme son intitulé l’indique – même si quelques interventions de doctorants auront un caractère plus ponctuel. A cet effet, ce programme est conçu en rapport avec les activités de l’équipe de recherches « Péninsule ibérique / Méditerranée : normativité et territorialité des faits sociaux et culturels » (CESCM, dir. S. Boissellier), qui doit supporter ce programme, comme on peut le voir dans la liste des interventions ; une grille de réflexion détaillée (50 p.) a été fournie aux participants.


jeudi 8 juin

14h : accueil des participants (E. Palazzo)

14h10 : introduction (S. Boissellier)

14h30 : Thème 1 : Les dimensions symboliques et idéelles des territoires

- « La représentation des territoires par les géographes de la fin du Moyen Âge (XIVe-XVe s.) » (N. Bouloux, MCF Tours)

- « La géographie du sacré dans les mappemondes des Beati » (Th. Deswarte, MCF Poitiers)

- « La territorialité des pratiques liturgiques » (E. Palazzo, PRU Poitiers)

15h45 : Discussion sur le thème 1 (expertise de J-C Schmitt et A. Dubreucq)

16h 15 : pause

16h30 : Thème 2 : Les espaces et réseaux « objectifs », des territoires ?

- « La diffusion des motifs idéologiques, l’exemple de la théologie anti-sarrasine » (J. Tolan, PRU Nantes)

- « Violences et appropriation de l'espace au XIe-XIIe siècle : le diocèse, territoire conflictuel (Gascogne:/ Espagne) » (M. Soria, PRAG Poitiers / Ch. Garcia, MCF espagnol Poitiers)

- « La territorialité des faits économiques, l’exemple de Pistoia » (E. Huertas, ATER Marne-la-Vallée)

17h45 : Discussion sur le thème 2 (expertise de J-C. Schmitt, J. Morsel et D. Menjot)

vendredi 9 juin

9h : Thème 3 : Les territoires « subjectifs », de la réalité matérielle à l’idéologie

- « La délimitation des territoires subjectifs : l’exemple de la ‘colonisation intérieure’ dans le sud du Portugal » (S. Boissellier, PRU Poitiers, avec la contribution de C. Brousse, doctorante à Poitiers, sur « La frontière, le territoire et l'eau dans al-Andalus »)

- « Inventorier les habitats médiévaux et modernes : le problème de constitution des corpus » (L. Bourgeois, MCF archéologie Poitiers, avec la contribution de C. Chauveau, doctorante à Poitiers, sur « Seigneurie et centralité des habitats en haut-Poitou »)

- « Nommer le territoire : le cas des sources arabes (Maghreb et Andalus) » (F. Clément, MCF arabe Nantes)

10h45 : Discussion sur le thème 3 (expertise de L. Feller, P. Guichard, J. Morsel et D. Menjot)

11h15 : pause

11h30 : Conclusions et perspectives

- « L’utilisation des concepts spatiaux par les médiévistes » (N. Baron, MCF HDR géographie Marne-la-Vallée)

- « Conclusions » (L. Feller, PRU Paris I-Sorbonne)

Centre d'études supérieures de civilisation médiévale (Poitiers, 24 rue de la chaîne 86022 Poitiers)

Catégories

Lieux

  • Poitiers, France

Dates

  • jeudi 08 juin 2006

Contacts

  • Stéphane Boissellier
    courriel : boissell [at] orange [dot] fr

Source de l'information

  • Stéphane Boissellier
    courriel : boissell [at] orange [dot] fr

Pour citer cette annonce

« De l’espace aux territoires », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 12 mai 2006, http://calenda.org/191567