AccueilIntroduction à l’anthropologie des administrations et des biens publics

*  *  *

Publié le jeudi 18 mai 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

Le séminaire entend offrir des perspectives transversales et comparatives sur les trajectoires de l'Etat et ses formes de socialisation, le devenir des bureaucraties publiques, l'émergence d'acteurs non-étatiques, nationaux et internationaux, contribuant à la gestion des affaires publiques. Tant au Nord comme au Sud, des configurations originales voient le jour dans lesquelles l'Etat cesse d'être le seul pourvoyeur de services d'intérêt public ou collectif et noue des relations d'antagonisme ou de complémentarité avec des acteurs institutionnels en dehors de la sphère traditionnelle du gouvernement. Mettre quelques-unes des notions clef du paradigme néolibéral, c'est-à-dire la gouvernance et la production de services publics, à l'épreuve de l'anthropologie politique, marque l'exigence d'inscrire l'enquête de terrain au plus près des processus de recomposition sociale et politique qui intéressent les sociétés locales prises dans le mouvement de la globalisation, en particulier dans les pays du Sud.

Annonce

Le séminaire entend offrir des perspectives transversales et comparatives sur les trajectoires de l'Etat et ses formes de socialisation, le devenir des bureaucraties publiques, l'émergence d'acteurs non-étatiques, nationaux et internationaux, contribuant à la gestion des affaires publiques. Tant au Nord comme au Sud, des configurations originales voient le jour dans lesquelles l'Etat cesse d'être le seul pourvoyeur de services d'intérêt public ou collectif et noue des relations d'antagonisme ou de complémentarité avec des acteurs institutionnels en dehors de la sphère traditionnelle du gouvernement. Mettre quelques-unes des notions clef du paradigme néolibéral, c'est-à-dire la gouvernance et la production de services publics, à l'épreuve de l'anthropologie politique, marque l'exigence d'inscrire l'enquête de terrain au plus près des processus de recomposition sociale et politique qui intéressent les sociétés locales prises dans le mouvement de la globalisation, en particulier dans les pays du Sud.


29, 30, 31 mai et 1er juin 2006

Centre de la Vieille Charité - Shadyc

2 rue de la Charité

13002 Marseille


Lundi 29 mai


9 h 30 Giorgio Blundo, Ehess

Introduction au séminaire


Pierre-Yves Le Meur, Gret

Gouvernance et politique de l'eau au Cambodge


14 h Giorgio Blundo, Ehess

État, administrations et gouvernance : les services forestiers en Afrique de l'Ouest


Mardi 30 mai


9 h 30 Gislaine Gallenga, Université de Provence

Les effets de la « modernisation » des services publics : ethnographie des transports urbains de Marseille


14 h Laurent Dousset, Ehess/Credo

Des conceptions de la terre : les relations entre État, administrations et populations aborigènes dans les conflits fonciers en Australie


Mercredi 31 mai


9 h 30 Yannick Jaffré, Ehess

Administrer la naissance : réflexions anthropologiques sur la question de la mortalité maternelle en Afrique


14 h Naziha Aboubeker, Doct. Ehess

« Savoir et ne pas se faire avoir ». La dynamique du jugement chez les agents de préfecture en France


Jeudi 1er juin


9 h 30 Marcel Djama, Cirad

Du service public en contexte de décolonisation : l'administration du développement rural en Nouvelle-Calédonie


14 h Jacky Bouju, Université de Provence

La délivrance du service public d'assainissement. Un révélateur de la « gouvernance » municipale


Catégories

Lieux

  • Marseille, France

Dates

  • lundi 29 mai 2006

Contacts

  • Giorgio Blundo
    courriel :

Source de l'information

  • Denise Bally
    courriel : denise [at] ehess [dot] univ-mrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Introduction à l’anthropologie des administrations et des biens publics », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 18 mai 2006, http://calenda.org/191590