AccueilCrimes et criminels dans le cinéma de fiction

*  *  *

Publié le vendredi 19 mai 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

Appel à contribution pour le troisième dossier thématique de Criminocorpus, le portail sur l'histoire des crimes et des peines

Annonce

Le troisième dossier thématique du site "Criminocorpus. Le site portail sur l’histoire des crimes et des peines" sera consacré à la représentation des crimes et des criminels dans le cinéma de fiction.

Impossible, sur cette matière, d’être exhaustif. Il s’agira plutôt de donner quelques coups de projecteurs sur un domaine encore peu exploité du point de vue de l’histoire des crimes et des peines.

Le cinéma de fiction fait, depuis son origine, la part belle aux crimes et aux criminels. Inspiré par les faits divers ou les sciences criminologiques (anthropologie criminelle, psychiatrie, psychologie, sociologie…), il a produit à son tour des représentations du crime et du criminel qui ont durablement imprégné l’imaginaire collectif et peut-être même, en retour, les criminels (reproche qu’on lui adresse depuis fort longtemps). Reprenant la tradition du roman policier de la fin du XIXème siècle, il s’est d’abord penché de manière privilégiée sur l’énigme policière, puis, dans les années 30, avec la vogue des films de gangsters à la psychologie du criminel et la représentation du crime. Le film noir, à partir des années 40, allait accentuer cet intérêt pour le criminel, et allait souvent, comme l’affirmait déjà au XIXème siècle Thomas De Quincey, considérer le meurtre comme l’un des beaux arts, ou du moins une forme stylistique obligée dans certains genres cinématographiques.

Ce dossier voudrait explorer quelques composantes de la représentation cinématographique des crimes et des criminels :

- rapport entre la construction cinématographique et les faits divers,

- la mise en scène, le rôle des acteurs (physique, jeu), la spécificité du discours cinématographique (par réalisateurs, aire culturelle ou films de « genre »),

- le passage à l’acte, l’enquête, le procès, l’exécution de la peine, sa fin.

Conseils aux auteurs

Les articles ne dépasseront pas 50 000 signes et ne comprendront pas de notes de bas de pages. Les citations dans le corps du texte seront référencées entre parenthèses (Hervé Dumont, Robert Siodmak, 1981, p. 12) avec renvoi à la bibliographie pour la référence complète. La bibliographie sera présentée comme suit :

Nom (Prénom), Titre, Lieu, Editeur, date,

Nom (Prénom), Titre de l’article, Titre de la revue, date, vol., n°, p. 1-10.

Les propositions d’articles devront parvenir conjointement par voie électronique aux responsables de ce dossier avant le 15 octobre 2006

Becquemont@wanadoo.fr

Marc.renneville@justice.fr

Catégories

Lieux

  • Web

Dates

  • dimanche 15 octobre 2006

Contacts

  • Marc Renneville
    courriel : marc [dot] renneville [at] damesme [dot] cnrs [dot] fr
  • Daniel Becquemont
    courriel : Becquemont [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Marc Renneville
    courriel : marc [dot] renneville [at] damesme [dot] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Crimes et criminels dans le cinéma de fiction », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 19 mai 2006, http://calenda.org/191594