AccueilAgents et acteurs locaux de la colonisation française : méthodes, sources et nouveaux enjeux de la recherche en France XVIIe-XXe

Agents et acteurs locaux de la colonisation française : méthodes, sources et nouveaux enjeux de la recherche en France XVIIe-XXe

1ère Journée d'étude des doctorants en sciences humaines et sociales de l'Université de La Rochelle

*  *  *

Publié le mercredi 24 mai 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

La colonisation française est encore aujourd’hui l’objet de multiples questionnements. De nombreux laboratoires présentent des axes thématiques consacrés à l’étude des différentes pratiques coloniales de la France. L’objet de cette présente journée est donc de dresser un état des lieux des problématiques émergentes et du renouvellement épistémologique que connaît la recherche française depuis ces dernières années. Cette journée pluridisciplinaire est organisée principalement à l’attention des doctorants et jeunes chercheurs. L’objectif est également de permettre la rencontre et la confrontation des disciplines telles que l’histoire, la géographie, la linguistique, l’ethnologie, le droit, l’histoire du droit et la science politique. Cette journée est organisée avec le concours de la MSHS de l’Université de La Rochelle et la participation de la Jeune Equipe « Médiane Amériques Pacifique » (MAPA JE 2434) de la FLASH.

Annonce

La colonisation française est encore aujourd’hui l’objet de multiples questionnements. De nombreux laboratoires présentent des axes thématiques consacrés à l’étude des différentes pratiques coloniales de la France. L’objet de cette présente journée est donc de dresser un état des lieux des problématiques émergentes et du renouvellement épistémologique que connaît la recherche française depuis ces dernières années. Cette journée pluridisciplinaire est organisée principalement à l’attention des doctorants et jeunes chercheurs. L’objectif est également de permettre la rencontre et la confrontation des disciplines telles que l’histoire, la géographie, la linguistique, l’ethnologie, le droit, l’histoire du droit et la science politique.
Cette journée est organisée avec le concours de la MSHS de l’Université de La Rochelle et la participation de la Jeune Equipe « Médiane Amériques Pacifique » (MAPA JE 2434) de la FLASH.



8h30-9h Accueil des intervenants

9h-9h30 Allocutions de bienvenue (amphi 100)

- Monsieur Guy Martinière, doyen de la Faculté

- Monsieur Alexandre Tourraix, directeur de la MSHS

- Mlles A. Jaumouillié et C. Ronsseray, organisatrices de la journée

9h30-10h15 Séance plénière (amphi 100)

- Intervention d’Alain Saussol à propos des auxiliaires kanaks lors de la révolte de 1878 en Calédonie, à travers l’exemple des Canala.

10h15 Pause

10h30-12h30 Séance 1

Table ronde 1 : Nouvelles approches méthodologiques des groupes sociaux (salle 1)

Coord. : Didier Poton

- Zélie Navarro-Audraud, ATER, Toulouse II-Le Mirail (zelie.navarro@free.fr): Approches de l'histoire sociale à Saint-Domingue entre instruments de travail et méthodologie.

- Céline Mélisson, professeur certifiée, doctorante, Tours/Montréal (celinemelisson@yahoo.fr) : De l'histoire des annales à une histoire atlantique: historiographie et sources de la Nouvelle-France.

- Reine-Claude Grondin, doctorante, Paris I Sorbonne (reine-claude.grondin@wanadoo.fr) : Le "fait colonial": les "pratiques coloniales" d'une population provinciale.

Table ronde 2 : Epistémologie de l’ Afrique (salle 2)

Coord. : Hélène d’Almeida-Topor

- Isabelle Denis, professeur certifiée, doctorante en histoire, Paris IV (isabelledenis@yahoo.fr ): Ecrire l'histoire de Mayotte

- Eddy Moultson, doctorant en histoire, SEDET-Paris VII (eddy.moultson@tiscali.fr) : La conception de l'aventure coloniale française et la conquête de l'archipel des Comores XIXe-XXèmes siècles

- Marie Lorillard, doctorante, ATOTEM/Bordeaux II-Victor Segalen (marie.lorillard@voila.fr) : Recueil de témoignages sur le travail forcé (Sénaufo, Afrique de l'ouest)

Table ronde 3 : Les représentations de la domination française (salle 3)

Coord. : Guy Martinière

- Guillaume Bonnin, doctorant en histoire, MAPA- FLASH (guillaume.bonnin@univ-lr.fr ): La France en Corée (1886-1910): images d'une domination européenne.

- Alexandre Massé, professeur certifié, doctorant histoire?, Université de Toulouse? (xandre.masse@voila.fr) : Les récits de voyage: laboratoires du colonialisme? L'exemple de la Grèce (fin XVIIIe - 1830)

- Sarah Al-Matary, doctorante en littérature comparée, Lyon II (almatary76@hotmail.com) : "Et toi, sacré soleil… Politique et esthétique du rayonnement dans La Ville Inconnue de Paul Adam (1911)"

12h30-14h Déjeuner au restaurant universitaire FLASH

14h-15h30 Séance 2

Table ronde 4 : Le pouvoir colonial et ses agents (salle 1)

Coord. : Bernard Cherubini

- Karima Djemali, doctorante en droit international privé, Université de Bourgogne (kdjemali@club-internet.fr) : Etude comparée de l'administration politique coloniale française et anglaise.

- Nathalie Rezzi, professeur certifiée, docteur en histoire, univ. de Provence (nathalie.rezzi@wanadoo.fr) : Les instructions ministérielles: des projets de colonisation?

- Céline Ronsseray, ATER histoire, MAPA- FLASH (celine.ronsseray@univ-lr.fr) : Un El Dorado des officiers? Fortunes, apparats et banqueroutes des administrateurs coloniaux à Cayenne au XVIIIe siècle.

Table ronde 5 : Quelques itinéraires français en Asie (salle 2)

Coord. : Isabelle Sacareau

- Alexandre Deroche, doctorant en histoire du droit, Paris II-Assas (alexandre.deroche@voila.fr) : L'ouverture du Darlac aux concessions: le destin exemplaire d'un administrateur colonial atypique, Leopold Sabatier

- Amaury Lorin, doctorant, IEP Paris/Centre d'histoire de Science Po (amaury.lorin@sciences-po.org) : Paul Doumer, gouverneur général de l'Indochine (1897-1902).

- Aurélia de Vathaire, doctorante en histoire, MAPA- FLASH (aureliadevathaire@hotmail.com) : Henri Fauconnier, Pierre Boulle et les planteurs de caoutchouc français: Perception et connaissance des différentes communautés ethniques de Malaisie (première moitié du XXème siècle)

Table ronde 6 : Confrontations des pratiques de pouvoir (salle 3)

Coord. : Alain Saussol

- Patrick Potiron, doctorant histoire, Institut Pierre Renouvin (IRP), Paris I Sorbonne-Panthéon (potiron.patrick@wanadoo.fr): Les relations du gouverneur Repiquet et des chefs de missions chrétiennes dans la gestion de la Grande guerre en Nouvelle-Calédonie (1910-1920).

- Anne-Laure Jaumouillié, ATER histoire, MAPA- FLASH (ajaumoui@univ-lr.fr) : Parcours d'un chef kanak de la fin du XIXeme siècle: Mindia, grand chef de Houaïlou, entre collaboration et émancipation (Nouvelle-Calédonie 1889-1917)

- Samuel Sanchez, doctorant, SEDET-Paris VII (sanchezsamuel81@hotmail.com) : Une colonisation ambiguë: les premières années de la présence française à Nosy Be, Madagascar 1839-1849.

- Ana Maria Diaz, MCF Espagnol, univ. de La Rochelle (ana.maria.diaz@univ-lr.fr) : Des Français au service d’un autre Etat : la colonie Nouvelle Bordeaux au Paraguay (1855).

15h30 Pause

15h45-17h45 Séance 3

Table ronde 7 : L’anthropologie au service des représentations coloniales (salle 1)

Coord. : Charles Illouz

- Bruno Bertrand, professeur vacataire, Master 2 histoire, univ. de Poitiers (btnbertrand@hotmail.com) : Le corps marquisien: la vision occidentale du tatouage aux Îles Marquises

- Elise Patole-Edoumba, docteur en anthropologie, univ. Aix-Marseille I, Muséum d'histoire naturelle de La Rochelle (ep.edoumba@wanadoo.fr) : Orientations des collectes anthropologiques françaises dans les colonies au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle

- Michèle Sellès-Lefranc, doctorante en anthropologie culturelle, EHESS (michele.lefranc@wanadoo.fr) : Représentation de l'espace, perception de l'autre et construction de savoirs régionaux en Kabylie: une ethnographie coloniale sous la regard indigène.

Table ronde 8 : Regards sur l’émergence du discours politique (salle 2)

Coord. : Jacques Bouineau

- Rachid Mendjeli, doctorant en science po, CERLV - IEP Bordeaux (r.mendjeli@sciencespobordeaux.fr) : Les savoirs indigènes du colonisé: instruments politiques ou laboratoires épistémologique de la science coloniale?

- Marco Platania, doctorant en philosophie et politique, Université de Trieste/Paris 8 (marco.platania@tiscali.it) : Le savoir historique français face à l'expansion dans les "deux Indes": pratiques historiographiques et construction de l'histoire nationale et impériale (milieu du XVIIIe-début du XIXe siècles)

- Jérémy Richard, doctorant en histoire du droit, Faculté de droit et de Science Politique d'Aix-en-Provence (richardroit@aol.com) : Le Chevalier Louis de Jaucourt, défenseur intellectuel des esclaves africains au sein d'une œuvre engagée: l'Encyclopédie.

18h-19h Séance plénière (amphi 100)

- Présentation du réseau Etudes Transdisciplinaires sur les phénomènes Coloniaux (ETC) par Marco Platania

- Bilan des coordinateurs

- Conclusion par Hélène d’Almeida-Topor, présidente de la SFHOM

19h Pot de clôture offert aux intervenants (RU FLASH)

Catégories

Lieux

  • La Rochelle
    La Rochelle, France

Dates

  • jeudi 08 juin 2006

Contacts

  • Céline Ronsseray
    courriel : celine [dot] ronsseray [at] univ-lr [dot] fr

Source de l'information

  • Céline Ronsseray
    courriel : celine [dot] ronsseray [at] univ-lr [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Agents et acteurs locaux de la colonisation française : méthodes, sources et nouveaux enjeux de la recherche en France XVIIe-XXe », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 24 mai 2006, http://calenda.org/191620