AccueilComprendre la France occupée (1940-1944)

*  *  *

Publié le mercredi 07 juin 2006 par Corinne Cassé

Résumé

L’Institut historique allemand et l’Institut d’histoire du temps présent ont le plaisir de vous convier à la présentation de l’édition électronique des rapports du com¬mande¬ment militaire allemand en France (Militärbefehlshaber Frankreich) et des synthèses des rapports des préfets de 1940–1944 sous forme d’un site internet. Cette publication est le résultat d’un projet commun des deux instituts, réalisé avec le soutien des Archives nationales et du Bundesarchiv et financé par la Volkswagenstiftung et le Centre natio¬nal de la recherche scientifique.

Annonce

Mercredi 14 juin 2006

à 17h-19h à l’IHA


Hôtel Duret de Chevry
8, rue du Parc-Royal
75003 Paris
01 44 54 23 80

Métro : Saint Paul ou Chemin Vert
Bus : 29

Les rapports du Militärbefehlshaber Frankreich sur la situation en France ont été rédigés sur la base des informations, provenant des différents échelons locaux, en particulier des Kreis-, Feld- et Oberfeldkommandanturen, ainsi que les commandants des régions militaires (Militärbezirke A, B, C et la région de Bordeaux). Ils concernent la zone occupée, les zones interdite et rattachée, les départements Nord et Pas-de-Calais sous le commandement du Militärbefehlshaber Belgien und Nordfrankreich à Bruxelles, et la zone sud à compter de novembre 1942, où fut nommé un commandant de la région militaire du sud de la France (Kommandant im Heeresgebiet Südfrankreich).

Les synthèses des rapports des préfets de Vichy ont été une des principales sources d’information de l’État français, en particulier sur la situation dans la zone occupée. Ils ont été préparés pour le ministère de l’intérieur. Issus de plusieurs services (renseignements généraux et contrôle postal en matière d’évolution de l’opinion, notes de police, rapports des différents services techniques – à commencer par le ravitaillement), ils constituent une source importante en histoire économique, sociale, culturelle, et pour l’étude des phéno­mènes de représentation et d’opinion de la période de l’occupation.

La mise en ligne en leur langue originale et in extenso de ces archives offre au public un ensemble homogène et régulier sur la période, éclairant l’attitude des autorités territoriales allemandes et de l’État français sur des questions fort variées : répression militaire, actions antisémites, marché noir… Elle permet de suivre leur vision de la situation en France, et d’évaluer en fonction de quelles représentations ces dirigeants ont exercé leur autorité respective. Il s’agit d’un élément central pour comprendre les mécanismes de la collaboration d’État, les convergences et les divergences entre les autorités allemandes et françaises.

Leur édition critique, qui comporte en plus un important appareil scientifique, des notices biographiques et une liste des abréviations de l’époque, offre à la recherche un nouvel instrument de travail pour des études sur la France pendant la Deuxième Guerre mondiale

Programme

17h Accueil

En présence de Werner Paravicini, directeur de l'Institut historique allemand de Paris, Fabrice d'almeida, directeur de l’Institut d’histoire du temps présent, Martine de Boisdeffre, Directrice des Archives de France, Angelika Menne-Haritz, Vice-Présidente du Bundesarchiv

17h 30 Table ronde

Présidence : Marie-Françoise Courel , directrice du département Homme et société (CNRS)

-Stefan Martens, directeur adjoint de l'Institut historique allemand de Paris

-Marc Olivier Baruch, Directeur d'études à l'EHESS

-Florent Brayard, chercheur au Centre Marc Bloch (Berlin)

Conclusion : Denis Peschanski, Directeur scientifique adjoint (CNRS)

Un pot amical suivra.

Catégories

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • mercredi 14 juin 2006

Fichiers attachés

Contacts

  • d'Almeida #
    courriel : dalmeida [at] ihtp [dot] cnrs [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • d'Almeida #
    courriel : dalmeida [at] ihtp [dot] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Comprendre la France occupée (1940-1944) », Séminaire, Calenda, Publié le mercredi 07 juin 2006, http://calenda.org/191678