AccueilCulture et mémoire : quelles représentations ?

*  *  *

Publié le mercredi 07 juin 2006 par Corinne Cassé

Résumé

Dans les deux dernières décennies du vingtième siècle, les questions liées à la mémoire des conflits et des violences historiques ont pris de plus en plus d’importance dans les cultures occidentales, au point de se constituer en véritable paradigme. Par ailleurs, des événements récents sont eux-mêmes rapidement réinvestis d’une signification et d’une pratique mémorielles. Aujourd’hui, l’ampleur de ce phénomène est telle que sa compréhension est désormais incontournable pour bien saisir les sensibilités des populations et de leur culture.

Annonce

Colloque international et pluridisciplinaire

Culture et mémoire : quelles représentations ?

22 et 23 mars 2007

Appel à contributions

Le colloque cherche à dégager les différentes formes de représentation de la mémoire des conflits et violences historiques du XXe siècle dans les arts et la littérature, en comparant des espaces culturels variés.

Dans les deux dernières décennies du vingtième siècle, les questions liées à la mémoire des conflits et des violences historiques ont pris de plus en plus d’importance dans les cultures occidentales, au point de se constituer en véritable paradigme. Par ailleurs, des événements récents sont eux-mêmes rapidement réinvestis d’une signification et d’une pratique mémorielles. Aujourd’hui, l’ampleur de ce phénomène est telle que sa compréhension est désormais incontournable pour bien saisir les sensibilités des populations et de leur culture.

Ce colloque interdisciplinaire invite à s’interroger sur la présence du paradigme mémoriel dans les créations culturelles des différents pays d’Europe et d’Amérique, et à interroger sa pertinence pour l’Afrique, l’Orient et l’Extrême-Orient. Il s’intéresse à la façon dont des représentations artistiques contemporaines entretiennent la mémoire des différents conflits des histoires nationales et mondiale. Dans ce sens, il est nécessaire de questionner, pour mieux les distinguer, les particularités nationales ou régionales et, au-delà, de se demander si le paradigme mémoriel sait proposer des représentations communes malgré les diversités culturelles.

À partir de quel moment observe-t-on dans les différentes cultures l’émergence du phénomène mémoriel ? La dynamique mémorielle a-t-elle des raisons qui sont à chercher dans l’histoire nationale ou y a-t-il une interpénétration des discours au-delà des frontières ? Cette problématique ne se pose pas seulement en termes d’espaces et de géographie politiques et culturels. En effet, c’est tout le regard que les jeunes générations portent sur leurs parents et leur culture qui est ici en jeu, les questions d’identité venant parfois aiguiser les questions de mémoire.

Les axes de réflexion proposés sont les suivants :

- Emergence des mémoires collective et individuelle/familiale ; lieux de mémoire, musées

- Mémoire et représentation dans les arts (cinéma, théâtre, arts plastiques, architecture, musique) et la littérature (formes/genres)

- Mémoire et médias

- Le rapport au passé des différentes générations ; le phénomène des « jeunes générations » dans les arts et dans la littérature

- Enjeux didactiques de l’enseignement du rapport culture/mémoire dans les cours de langue (types de supports pédagogiques ; analyse critique des représentations, etc.)

Champs thématiques possibles :

- Franquisme et période postfranquiste

- Seconde guerre mondiale

- La spécificité du génocide juif

- retour à la démocratie des pays d’Amérique Latine et mémoire des dictatures

- mémoires coloniales et post-coloniales

- 1989 et ses conséquences ; mémoire communiste

- Afrique/Extrême-Orient/Orient : quelles mémoires ? quelles spécificités ?

- violences et conflits actuels : guerres ethniques, terrorisme local et international

Les langues du colloque seront le français et l’anglais. Il alternera séances plénières et ateliers.

La publication des Actes est prévue.

Les propositions de communication (environ 300 mots) ainsi qu’une brève bio/bibliographie et vos coordonnées complètes (postales et e-mail) sont à envoyer par e-mail avant le 15 septembre 2006 à cultureetmemoire@polytechnique.fr.

Avis du comité scientifique : 15 octobre 2006

Comité organisateur:

María González-Aguilar, Carola Hähnel-Mesnard, Marie Liénard, Cristina Marinas

Comité scientifique :

Gang Bai (Université du Havre et École Polytechnique)

Olivier Bertrand (École Polytechnique)

Anastasia Forquenot de La Fortelle (Université d’Aix-en-Provence et École Polytechnique)

María González-Aguilar (École Polytechnique et Instituto Cervantes)

Carola Hähnel-Mesnard (École Polytechnique)

Marie Liénard (École Polytechnique)

Cristina Marinas (École Polytechnique)

Jacques Pothier (Université de Versailles)

Régine Robin (Université du Québec à Montréal)

Carlo Saletti (Société littéraire de Vérone)

Gérald Stieg (Université Paris 3)

Georges Tyras (Université de Grenoble 3)

Catégories

Lieux

  • Saint-Cyr-l'École, France

Dates

  • vendredi 15 septembre 2006

Contacts

  • Ecole Polytechnique (Département Langues et Cultures) ~
    courriel : cultureetmemoire [at] polytechnique [dot] fr

Source de l'information

  • Carola Hähnel-Mesnard
    courriel : carola [dot] hahnel-mesnard [at] univ-lille3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Culture et mémoire : quelles représentations ? », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 07 juin 2006, http://calenda.org/191679