Accueil10 mars 1906 : la catastrophe des mines de Courrières... et après ?

ColloqueHistoire

Dates

Catégories

*  *  *

Publié le jeudi 06 juillet 2006 par Corinne Cassé

Résumé

Colloque européen dans le cadre de la commémoration du centenaire de la catastrophe des mines de Courrières. Le 10 mars 1906 se produit un coup de poussières meurtrier à la compagnie des mines de Courrières qui laissera au moins1099 morts. Cent ans après les évènements, en dépit des nombreuses évocations de la catastrophe, bien des aspects restent encore méconnus.

Annonce

COLLOQUE EUROPÉEN

les 9, 10 et 11 octobre 2006

au Centre Historique Minier de Lewarde (Nord)

Ce colloque organisé par le Centre Historique Minier s’adresse aux universitaires, historiens, ingénieurs, industriels, au monde syndical, aux généalogistes... mais aussi au grand public.

Le 10 mars 1906 se produit un coup de poussières meurtrier à la compagnie des mines de Courrières qui laissera au moins1099 morts. Cent ans après les évènements, en dépit des nombreuses évocations de la catastrophe, bien des aspects restent encore méconnus. Dans le cadre de la commémoration du centenaire de la catastrophe, le Centre Historique Minier du Nord/Pas-de-Calais à Lewarde organise un colloque européen, résolument interdisciplinaire, dont l’objectif est double : d’une part, situer la catastrophe dans son contexte historique, politique, social, culturel, économique et d’autre part mieux comprendre les déterminants humains, techniques et financiers de l’industrie houillère du début du XXe siècle au travers de cet évènement dramatique, mais aussi de manière bien plus générale favoriser la connaissance de l’histoire des risques industriels en Europe.

COMITE D’ORGANISATION

Membres de l’équipe scientifique permanente du Centre Historique Minier

Virginie Debrabant, archiviste

André Dubuc, directeur

Gérard Dumont, professeur agrégé d’histoire détaché au Centre Historique Minier

Agnès Mirambet-Paris, conservateur

Représentants du Conseil scientifique du Centre Historique Minier

Serge Benoit, professeur d’histoire à l’Université d’Evry

Arnaud Berthoud, professeur de philosophie économique émérite à l’Université de Lille I

André Brossard, ancien ingénieur des mines en chef

Marie-France Conus, maître de conférences en sciences économiques à l’Université de Montpellier III

François-Xavier Debrabant, historien du droit

Gustave Defrance, ancien directeur des écoles des mines de Douai et d’Alès

Alexis Destruys, ancien secrétaire général des Houillères du Nord et du Pas-de-Calais

Henri Duchâteau, ancien ingénieur des mines en chef

Jean-François Eck, professeur d’histoire à l’Université de Lille III

Jean-Louis Escudier, chargé de recherche CNRS/LAMETA à l’Université de Montpellier I

Gérard Gayot, directeur de l’IFRESI

Odette Hardy-Hémery, professeur d’histoire émérite à l’Université de Lille III

Yves Le Maner, professeur agrégé d’histoire

Michel Poilevé, ancien ingénieur des mines en chef

PROGRAMME du Lundi 9 octobre 2006

9h00 : Accueil des participants

9h30 : Allocutions d’ouverture

La catastrophe du 10 mars 1906

Sous la présidence d’André Dubuc, directeur du Centre Historique Minier

10h15 : 10 mars 1906, Compagnie de Courrières : enquête sur la plus grande catastrophe minière d’Europe

• Virginie Debrabant, archiviste au Centre Historique Minier - Images de la catastrophe

• Marie-France Conus, maître de conférences en sciences économiques à l’Université de Montpellier III – Présentation de la Compagnie des mines de Courrières : 1852-1920

10h45 : Les causes de la catastrophe: hypothèses

• Michael Farrenkopf, docteur en histoire, Deutsches Bergbau-Museum de Bochum - Le risque d’explosion dans les mines de charbon à la fin du XIXe siècle. Aspects d’un problème européen

• Serge Benoit, professeur d’histoire à l’Université d’Evry - Le savoir sur les poussières

• Régis Liberda, responsable de la mine Amélie, MDPA – Hypothèses sur l’origine de la catastrophe

• Gérard Dumont, professeur agrégé d’histoire – Mécanisation et poussières à la Compagnie de Courrières

12h00 : Débat

12h30 : Déjeuner au restaurant Le Briquet

Après la catastrophe, les conséquences

Sous la présidence d’Arnaud Berthoud, professeur de philosophie économique émérite à l’Université de Lille I

14h00 : Les conséquences sociales

• Ludovic Laloux, docteur en histoire, chercheur au CHREN-O à l’Université de Lille III - Les funérailles officielles du 13 mars 1906 : rapports entre mineurs, pouvoirs civils et autorités religieuses

• Odette Hardy-Hémery, professeur d’histoire émérite à l’Université de Lille III et Yves Le Maner, professeur agrégé d’histoire - La grève dans les bassins miniers du Nord/Pas-de-Calais : un puissant mouvement pour un échec

• Jean-François Eck, professeur d’histoire à l’Université de Lille III - La recomposition du personnel de la Compagnie de Courrières

15h00 : Les conséquences politiques

• Alain Boscus, maître de conférences en histoire à l’Université de Toulouse II - Jaurès, la mine et les mineurs

• Rolande Trempé, professeur d’histoire émérite à l’Université de Toulouse II - Le rôle de Clemenceau

• Jean-William Dereymez, maître de conférences en sciences politiques à l’IEP de Grenoble - Les socialistes français face à la catastrophe de Courrières

16h00 : Débat

16h30 : Pause-café

17h00 : Les conséquences économiques

• Muriel Petit-Konczyk, maître de conférences de gestion à l’Université de Lille II - Etude boursière de la catastrophe de Courrières

• Jean-Philippe Passaqui, professeur agrégé d’histoire - Le poids des grands accidents miniers de France dans la politique minière des Etablissements Schneider

17h45 : Débat

18h30 : Visite guidée de l’exposition « 10 mars 1906, Compagnie de Courrières : enquête
sur la plus grande catastrophe minière d’Europe »

19h30 : Dîner au restaurant Le Briquet

PROGRAMME du Mardi 10 octobre 2006

Risques et sécurité à la mine

Sous la présidence de Gustave Defrance, ingénieur général des mines honoraire

9h00 : Débats et règlementations

• Françoise Fortunet, professeur de droit UMR 5605 à l’Université de Bourgogne - De la police des mines à la sécurité des ouvriers mineurs (1813-1907)

• Philippe Saint-Raymond, ingénieur général des mines, Conseil général des mines - La catastrophe de Courrières vue par le Conseil général des mines

• Alain Forti, attaché scientifique, site du Bois du Cazier - Marcinelle 1956 : une catastrophe peut-elle ou non retarder une fermeture ?

10h00 : Débat

10h30 : Pause-café

11h00 : Les institutions consacrées à la sécurité créées après la catastrophe

• Rosemary Preece, conservatrice au National Coal Mining Museum for England - Les catastrophes anglaises et les pratiques en matière de sécurité

• Michel Poilevé, ancien ingénieur des mines en chef – Le poste central de secours des houillères du Nord/Pas-de-Calais

• Philippe Cassini, ingénieur à la direction scientifique de l’INERIS et Jean-François Raffoux, ancien directeur scientifique de l’INERIS – De la sécurité minière à la sécurité industrielle : du CERCHAR à l’INERIS

12h00 : Débat

12h30 : Déjeuner au restaurant Le Briquet

Les représentations de la catastrophe

Sous la présidence de Denis Woronoff, professeur d’histoire émérite à l’Université de Paris IV- Panthéon Sorbonne

14h00 : Les représentations artistiques

• Diana Cooper-Richet, professeur d’histoire à l’Université de Versailles - Saint-Quentin-en-Yvelines - La catastrophe des mines de Courrières dans la littérature populaire : les représentations du drame

• Marjorie Gaudemer, étudiante en études théâtrales à l’Université Paris X de Nanterre – Manifestations artistiques et militantes traitant de la catastrophe de Courrières

• Philippe Marchand, maître de conférences honoraire de l’Université de Lille III - La mine et les mineurs du Nord/Pas-de-Calais dans la chanson populaire

• Agnès Mirambet-Paris, conservateur au Musée national de la marine - Représentations iconographiques de la catastrophe

15h15 : Débat

15h45 : Pause-café

16h15 : Images et commémorations

• Marion Fontaine, doctorante à l’EHESS de Paris et Annick Bonnet, professeur agrégé d’histoire, doctorante à l’Université Paris I - « Courrières-les-morts », l’évènement et sa mémoire

• Rainer Slotta, directeur du Deutsches Bergbau-Museum de Bochum - La catastrophe minière vue à travers les monuments commémoratifs (comparaison entre la France et l’Allemagne)

• Docteur Peter Friedemann, Deutsches Bergbau- Museum de Bochum - La catastrophe de Courrières vue par la presse internationale

• Pierre Schill, professeur agrégé d’histoire/géographie - L’espace de la catastrophe minière dans un roman américain contemporain

17h30 : Débat

18h00 : Projection du documentaire « Courrières, la catastrophe » co-produit par le Centre Historique Minier, France 3 et Cercle Bleu et présentation par son auteur, Bruno Vouters

19h30 : Cocktail dînatoire au restaurant Le Briquet

PROGRAMME du Mercredi 11 octobre 2006

Regards croisés sur la notion de catastrophe

9h00 : Table ronde

Présidée et animée par Gérard Gayot, directeur de l’IFRESI-CNRS, professeur d’histoire à

l’Université de Lille III avec :

• Gaëlle Clavandier, maître de conférences en sociologie à l’Université de Saint-Etienne

• Patrice Desmons, philosophe, psychanalyste

• Eric Dussart, grand reporter à la Voix du Nord

• Jean-Louis Escudier, chargé de recherche CNRS/LAMETA en sciences économiques à l’Université de Montpellier I

• Michel Pascal, directeur régional de l’industrie, de la recherche et de l’environnement

11h00 : Conclusion du colloque

Après-midi en option

12h00 : Déjeuner au restaurant Le Briquet

13h45 : Au choix :

La visite du Centre Historique Minier

• Installé sur le carreau de l’ancienne fosse Delloye, le Centre Historique Minier est le plus grand musée de la mine en France. Il propose une visite guidée par un médiateur culturel en
« salle des pendus » et en lampisterie puis par un guide ancien mineur dans les galeries et les chantiers d’exploitation du charbon. Dans les bâtiments historiques de la fosse, de nombreuses expositions relatent la formation du charbon, l’histoire de la mine, la vie quotidienne des mineurs…

OU

Le circuit « De la mine au Louvre-Lens »

• Ce circuit en autocar propose d’entrevoir la singulière reconversion du territoire minier en visitant différents éléments du patrimoine de l’agglomération lensoise. Les visiteurs pourront ainsi découvrir les anciens Grands Bureaux des Mines, les cités minières, les terrils du 11/19, le site de la future implantation du Louvre-Lens. 17h00 : Retour à la gare de Douai (TGV pour Paris à 17h17).

Le jeudi 12 octobre 2006 à Douai se tiendront les Assises Nationales des Risques Technologiques, organisées par l’ensemble du réseau des DRIRE. Renseignements :

www.assises-risques.com

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

Dates et lieu

9, 10 et 11 octobre 2006 au Centre Historique Minier de Lewarde (Nord) à 8 km de Douai

Hébergement :

Prix indicatifs pour une chambre simple avec petit déjeuner

Hôtel Première Classe *

Rue Maximilien de Robespierre

59 553 CUINCY

Tél. : 08 92 70 71 58 - Fax : 03 27 98 98 90

Prix indicatif : 35 €

Hôtel B&B Douai Cuincy **

Rue Maximilien de Robespierre

59 553 CUINCY

Tél. : 08 92 78 80 39 - Fax : 03 27 71 85 00

Prix indicatif : 44 €

Hôtel Volubilis***

Boulevard Vauban

59 500 DOUAI

Tél : 03 27 88 00 11

Fax : 03 27 96 07 41

Prix indicatif : 45 €

Inter Hôtel Le France**

Place Pierre Brossolette

59 500 DOUAI

Tél : 03 27 88 79 97 - Fax : 03 27 99 07 01

Prix indicatif : 57 €

Hôtel Ibis Douai centre**

Place Saint Amé

59 500 DOUAI

Tél. : 03 27 87 27 27 - Fax : 03 27 98 31 64

Prix indicatif : 67,50 €

Hôtel Campanile**

Rue Maximilien de Robespierre

59 553 CUINCY

Tél. : 03 27 96 97 00

Fax : 03 27 98 98 93

Prix indicatif : 67 €

Hôtel La Terrasse****

36, Terrasse Saint Pierre

59 500 DOUAI

Tél. : 03 27 88 70 04

Fax : 03 27 88 36 05

Prix indicatif : 77 €

Il est recommandé de réserver votre hébergement le plus rapidement possible.

Transport

Une navette sera à la disposition des participants entre Douai et Lewarde dès le lundi matin.

Tarifs hors hébergement

Les frais d’inscription comprennent les documents remis lors du colloque, les pauses-café, les déjeuners et dîners des 9 et 10 octobre, et la navette entre Douai et Lewarde.

• Tarif pour les trois jours : 100 € (tarif réduit pour les étudiants :50 € et les retraités de Charbonnages de France : 80 €, sur justificatif)

• Tarif pour la demi-journée du 11 octobre en option : 25 €

Pour participer

Retourner la fiche ci-jointe avant le 7 septembre 2006, accompagnée du règlement par chèque libellé à l’ordre du Centre Historique Minier, à l’adresse suivante :

Centre Historique Minier

Cellule « Colloque »

Fosse Delloye BP 39

59 287 LEWARDE

Les places pour le colloque étant limitées, les inscriptions seront acceptées en fonction de l’ordre d’arrivée des réservations.

Contact

Virginie Debrabant

Archiviste au Centre Historique Minier

Tél. : 03 27 95 82 82

Fax : 03 27 95 82 92

Email : vdebrabant@chm-lewarde.com

Accès routier

■ En venant de Paris, Lille ou Lens, prendre la direction DOUAI, puis la direction CAMBRAI et suivre le fléchage Centre Historique Minier.

■ En venant de Valenciennes, prendre la direction DOUAI, puis la direction ANICHE et suivre le fléchage Centre Historique Minier.

Accès ferroviaire

■ Gare TGV à Douai, liaisons quotidiennes Paris-Douai (temps de trajet 1 h 15)

■ Nombreuses liaisons TGV via Lille

■ A partir de la gare de Douai, navette affrétée par le Centre Historique Minier pour

Lewarde le matin et le soir pendant la durée du colloque.

Accès aérien

■ Aéroport international de Lille-Lesquin à 40 km

Le colloque est organisé grâce au soutien de :

Union Européenne Fonds européen de développement régional

Ministère de la Culture et de la Communication, Direction Régionale des Affaires Culturelles du Nord-Pas-de-Calais

Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais

Communauté d’Agglomération du Douaisis

Communauté de Communes Cœur d’Ostrevent

Ville de Lewarde

Charbonnages de France

Catégories

Lieux

  • Lewarde, France

Dates

  • lundi 09 octobre 2006

Fichiers attachés

Contacts

  • Virginie DEBRABANT
    courriel : vdebrabant [at] chm-lewarde [dot] com

Source de l'information

  • Centre historique minier
    courriel : vdebrabant [at] chm-lewarde [dot] com

Pour citer cette annonce

« 10 mars 1906 : la catastrophe des mines de Courrières... et après ? », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 06 juillet 2006, http://calenda.org/191747