AccueilLes représentations de Jules César à l'époque moderne

*  *  *

Publié le lundi 21 août 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

Le Centre Interuniversitaire d’Étude de la République des Lettres organise, du 4 au 6 octobre 2007, à l’Université Laval (Québec), un colloque qui portera sur les « représentations de Jules César à l'époque moderne » (XVIe - XVIIIe siècles).

Annonce

Le Centre Interuniversitaire d’Étude de la République des Lettres organise, du 4 au 6 octobre 2007, à l’Université Laval (Québec), un colloque qui portera sur les « REPRESENTATIONS DE JULES CÉSAR À L'ÉPOQUE MODERNE » (XVIe - XVIIIe siècles).

On peut s’étonner du relatif désintérêt des modernistes pour les représentations de César. Un constat, parmi d’autres : si le classique Dictionnaire des lettres françaises du cardinal Grente, dans son volume sur l’époque médiévale, consacre une entrée à «César dans la littérature du Moyen Age», en revanche, nulle référence n’est faite à cet empereur dans les pages dédiées à l’Ancien Régime. Pourtant, à l’instar d’Auguste ou d’Alexandre, César reste, au moins dans la France des XVIe et XVIIe siècles, une référence centrale pour quiconque s’intéresse à la souveraineté, et l’on observe une évolution décisive des représentations en ce domaine. Pour prendre deux titres frappants, si, en 1598, on trouve chez les libraires d’Utrecht un texte intitulé La Devise du grand Henry IV où il est comparé à César, et les guerres de la Ligue avec celle de César et de Pompée, en 1652, les presses de la Fronde accouchent de cette mazarinade au titre évocateur : Les curieuses recherches faites sur la vie de Jules César, pour montrer les conformités de Mazarin avec les vices de ce Romain. On remarque, de fait, au tournant des XVIe et XVIIe siècles, une altération fondamentale de l’image de César. Alors que les années 1500 voyaient en lui le modèle du roi clément, les années 1600 tendent à présenter l’empereur d’abord et avant tout comme un usurpateur. La fortune des Commentaires sur la guerre des Gaules témoigne également de cette évolution négative : avec, selon Peter Burke, 134 éditions de cette œuvre entre 1450 et 1599, César apparaît comme l’historien antique le plus publié en Europe durant la deuxième moitié du XVIe siècle ; en revanche, il ne fut édité que 55 fois au XVIIe siècle.

Cette évolution majeure n’a jamais été étudiée pour elle-même et c’est afin de mieux comprendre les raisons et le sens du déclin de l’exemplarité de César que nous proposons ces journées d’étude sur les représentations de César à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles). Parmi les pistes de réflexion qui pourront être explorées, voici quelques axes directeurs, qui n’ont, bien entendu, aucun caractère limitatif :

• Quels sont les principaux caractères associés à l’image de César dans l’Europe moderne ? A quel degré et de quelle manière la magnanimité, la clémence, l’ambition ou l’usurpation entrent-elles dans la composition de son image moderne ?

• Ces caractères se retrouvent-ils dans l’ensemble des pays européens ?

• À quelles réalités intellectuelles et nécessités politiques répondent-ils ?

• Observe-t-on, dans les autres royaumes européens, une évolution parallèle à celle qui se dessine en France ?

• Cette évolution est-elle liée au cheminement de la monarchie vers un régime plus centralisé, dans lequel la souveraineté monarchique ne doit pas être mise en doute ? Corollairement, quelle place réserve-t-on à César au fur et à mesure que l’on avance dans le XVIIIe siècle ?

• Cette évolution est-elle la conséquence d’une meilleure connaissance du passé antique ?

• César a-t-il été supplanté par d’autres héros antiques en tant qu’icône du parfait monarque ?

• Comment cette évolution se traduit-elle dans l’art et la littérature ?

Nous vous invitons à soumettre des propositions de communication (250 mots environ) en français ou en anglais, accompagnées d’un bref c.v., avant le 15 novembre 2006, en copie aux deux adresses suivantes : michel.dewaele@hst.ulaval.ca et bruno.tribout@nuim.ie

Organisation :

Michel De Waele (Université Laval)

Bruno Tribout (Paris IV – Sorbonne / Université de Montréal)

Comité scientifique :

Peter Burke (Emmanuel College, University of Cambridge)

Pierre Force (Columbia University)

Chantal Grell (Université de Versailles - St Quentin en Yvelines)

Catégories

Lieux

  • Québec
    Québec, Canada

Dates

  • mercredi 15 novembre 2006

Contacts

  • Michel De Waele
    courriel : michel [dot] dewaele [at] hst [dot] ulaval [dot] ca

Source de l'information

  • Michel De Waele
    courriel : michel [dot] dewaele [at] hst [dot] ulaval [dot] ca

Pour citer cette annonce

« Les représentations de Jules César à l'époque moderne », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 21 août 2006, http://calenda.org/191808