AccueilEthnographies du travail artistique

*  *  *

Publié le mardi 29 août 2006 par Corinne Cassé

Résumé

Les sciences sociales reposent sur des informations dont la forme et l’origine peuvent être diverses, aboutissant parfois à des analyses différentes d’une même réalité. L’ethnographie offre ainsi des ressources spécifiques. Dans le cadre de ce colloque, nous discuterons les intérêts, les usages et les spécificités épistémologiques de l’ethnographie pour rendre compte d’un secteur spécifique du monde du travail contemporain, le travail artistique.

Annonce

Objectifs du colloque

Les sciences sociales reposent sur des informations dont la forme et l’origine peuvent être diverses, aboutissant parfois à des analyses différentes d’une même réalité. L’ethnographie offre ainsi des ressources spécifiques, lorsqu’il s’agit par exemple d’enquêter sur des pratiques peu verbalisées, d’observer des interactions entre les membres d’un groupe, de repérer des processus sociaux invisibles ou de rompre avec des classements ou des jugements très généraux. A ce titre, un usage « réflexif » de l’observation, employée seule ou en relation avec d’autres méthodes, s’efforce de répondre à l’idéal compréhensif de la sociologie. Présupposant que le ou la chercheur-e observe de manière directe et dans la longue durée les contextes sociaux et les expériences du monde qu’il ou elle étudie, c’est par sa dimension proprement « réflexive » que se fonde l’ethnographie.

Dans le cadre de ce colloque, nous discuterons les intérêts, les usages et les spécificités épistémologiques de l’ethnographie pour rendre compte d’un secteur spécifique du monde du travail contemporain, le travail artistique. Nous voyagerons, pour ce faire, dans les multiples mondes professionnels qui accueillent les artistes contemporains – musique, danse, cinéma, théâtre, littérature, arts plastiques, graffiti, arts numériques, conte, architecture, télévision, verrerie ou école.

Présentations et débats s’organiseront ainsi autour des trois axes principaux de réflexion suivants :

- Il apparaît, tout d’abord, que l’ethnographie accède de manière privilégiée à une activité fluide, fuyante et parfois solitaire, la création artistique. Elle permet aussi d’en décrire avec précision les ressorts collectifs, les arrangements sociaux et professionnels, les principes d’organisation et de co-production, formels et informels, qui participent à la constituer.


- Par ailleurs, l’usage de l’ethnographie dans l’étude du travail artistique se traduit par une redéfinition spécifique du cadre scientifique en « modèle réflexif ». Observer une activité fortement imprégnée de subjectivité et d’idéalisme oblige à redéfinir la relation d’enquête dans des termes particuliers, entre engagement et distanciation.


- Pour finir, l’ethnographie, souvent considérée comme une méthode donnant surtout accès à des phénomènes restreints et ponctuels, prouve sa capacité à repérer des mouvements plus larges de transformation des rapports sociaux. Elle nous informe aussi sur les mutations modernes de l’emploi dont le travail artistique est une des illustrations les plus remarquables.


Jeudi 21 septembre 2006

8H30 - 9H30 Hall d’entrée de la Bibliothèque de la Sorbonne - accueil des participant-es

9h45 - 12 h 30 Amphithéâtre Turgot - Séance plénière 1

Françoise Piotet (Université de Paris I) Intervention d’ouverture du colloque

Marie Buscatto (Université de Paris I) Séance introductive

Howard S. Becker (chercheur indépendant), Robert R. Faulkner (University of Massachusetts – Amherst) Studying Something You Are Part Of: The View From the Bandstand

Emmanuel Grimaud (LESC – CNRS – Université de Paris X) Plateaux de tournage et arts de la persuasion. Une approche ethnographique de l’envers de la prise de vue

Déjeuner libre

14H30 - 17H30 Cinq ateliers parallèles

Salle D 621 : Sous la présidence de Thomas Eberlé (Université de St Gall)

Atelier 1 « Les conditions de la réflexivité (1) »

Gary Alan Fine (Northwestern University) ; Julia Rothenberg (Graduate Center City University of New York) Art Worlds and Their Ethnographers

Oliver Schnoor (GZBS, Halle/Magdeburg) Subcultural Media as Data Source for Ethnographic Research. The case of Graffiti Writing

Liliana R. P. Segnini (Université de l’Etat de Campinas) Travail et profession en art. Des statistiques nationales aux vécus quotidiens hétérogènes

Audrey Mariette (Laboratoire de Sciences Sociales, ENS-EHESS) Une observation directe du travail de réalisation filmique : une enquêtrice gênée et gênante au milieu des contraintes professionnelles du tournage

Sophie Maisonneuve (Université de Paris 5 - IUT Carrières sociales) Observer l’écoute

Salle D 620 : Sous la présidence de Jean-Pierre Hassoun (EHESS, CNRS)

Atelier 2 « Le travail artistique en acte »

Jean Paul Filiod (IUFM, ISH, Lyon) Le travail artistique n’est pas qu’artistique. Le déploiement de l’ethnographie dans le contexte d’un programme d’éducation artistique en milieu scolaire

Catherine Rudent (OMF, Université Paris IV) La création d’un premier album entre chanson et rock : la négociation collective des formes et des styles musicaux

Yann Kilborne (Laboratoire Paragraphe-Lema, Université Paris VIII) Modalités d’une enquête ethnométhodologique sur le travail de cinéastes documentaristes

Michaela Pfadenhauer (Universität Dortmund) The Lord of the Loops. Observations at the DJ-Desk

Lisa McCormick (Yale University) Problems of Musical Performance. The Presentation of Musical Self at the International Music Competition

Salle D 619 : Sous la présidence de Françoise Piotet (Université de Paris I)

Atelier 3 « Les co-productions artistiques »

Elisabeth Cestor (SHADYC, EHESS) L’étude du processus de professionnalisation des musiciens par l’observation participante

Jean-Paul Fourmentraux (Institut Marcel Mauss, EHESS) Les co-productions en art numérique. Dynamiques et tensions de la création interdisciplinaire

Denis Laborde (Laios, EHESS, CNRS) Du projet au concert : un régisseur dans la création de l’opéra Three Tales de Steve Reich

Celia Bense Ferreira Alves (GETI, Université Paris VIII) L’ethnographie d’un théâtre comme moyen d’appréhension d’une activité artistique collective : typologie, implication des différents participants et modes de coopération à l’œuvre

Kristian Feigelson (IRCAV, Université de Paris III) La direction de production au cinéma

Salle D 618 : Sous la présidence de Hyacinthe Ravet (Université de Paris IV)

Atelier 4 « La création artistique »

Sophie Houdart (LESC, Université Paris X) Les pratiques architecturales par le menu

Franck Leard (ROMA, Université Pierre Mendès-France, Grenoble) Sur une ethnométhode musicienne : la participation observante et réflexive des musiciens

Silvana K. Figueroa (University of Konstanz) Micro-Ethnographies of Improvising Musicians

Inka Välipakka (University of Tampere, Helsinki) Constantly performing? Dancer’s modification of space, body and the self

Clemens Thornquist (Swedish School of Textiles, University College of Borås) Intuitive Research in Artistic Processes

Salle D 617 : Sous la présidence de André Ducret (Université de Genève)

Atelier 5 « Quelles généralisations ? »

Ira Wagman (Carleton University, Ottawa) The Value of Ethnography for Cultural Policy Analysis

Izabela Wagner (GETI, Université Paris VIII) Le travail artistique peut-il être un modèle d’occupation au XXIe siècle ? Remarques sur l’utilité d’une recherche ethnographique dans le milieu des virtuoses

Marc Perrenoud (CIRUS-CERS, Université Toulouse II Le Mirail) Le métier de musicien comme modèle d’analyse du « travail en autonomie »

Julien Joanny (ROMA, Université Pierre Mendès-France, Grenoble) Micro et macro ou comment construire une perspective sociale-historique à partir d’un terrain particulier : l’exemple des lieux culturels alternatifs

Sophia K. Acord (University of Exeter) Inverting the black box: Taste, meaning and performance in the mediation of contemporary art


Vendredi 22 septembre 2006

9H00 - 9H30 : Salle D 617 - accueil des participant-es

9h30 - 12 h 00 Amphithéâtre Lefebvre - Séance plénière 2

Philippe Le Guern (Université de Paris I – IUT d’Angers) Introduction

Dominique Pasquier (Institut Marcel Mauss, EHESS) Le ‘spectacle du travail’. Conflits professionnels et luttes pour la visibilité à la télévision française

David Grazian (University of Pennsylvania) The ethnographer’s academy. The jam session in the Chicago blues scene

Déjeuner libre

14H00 - 17H Cinq ateliers parallèles

Salle D 621 : Sous la présidence de Alain Quemin (Université de Marne-la-Vallée)

Atelier 6 « La coopération dans la création artistique »

Enrico Maria Piras (Universita di Trento) Ethnography of artistic work (with no artist)

Erin O’Connor (New School for Social Research, New York City) Glassblowing: A case of explicating matter and practice through in situ ethnographic research

Pierre Lénel (LISE – CNAM – CNRS) Ethnographie d’un scénario : du projet originel à la réflexivité coopérative

Hyacinthe Ravet (OMF, Université Paris IV) Ethnographie de la direction d’orchestre. Ou observer la musique « en train de se faire »

Florent Bousson ((ROMA, Université Pierre Mendès France, Grenoble) Comment mener l’ethnographie d’un instrument de musique ?

Salle D 620 : Sous la présidence de Bruno Péquignot (Université de Paris III)

Atelier 7 « Les conditions de la réflexivité (2) »

Francine Fourmaux (Laboratoire d’Anthropologie urbaine, CNRS) Approche ethnographique de la danse dans les revues de music-hall : corps, travail et productions symboliques

Moufida Oughabi (Laboratoire G. Friedmann, Paris I - CNRS) Rencontre avec le monde des artistes peintres ou l’usage de l’ethnographie en milieu étranger

Pierre Emmanuel Sorignet (Université Toulouse III/Laboratoire de sciences sociales, ENS/EHESS) Double appartenance et objectivation

Magali Sizorn (CETAPS, Université de Rouen) Quand les maux amènent les mots : une ethnologue en trapézie

Damien Tassin « Bâtir le terrain » : le cas d'une enquête relative aux pratiques musicales rock

Salle D 619 : Sous la présidence de Denis Laborde (EHESS, CNRS)

Atelier 8 « Apprentissage et transmission artistique »

Joëlle Vellet (LAPRACOR/SOI, UBP Clermont-Ferrand) Transmission de la danse contemporaine : comprendre la construction d'une professionnalité

Serge Katz (CSE, Campus Pouchet) Le langage des répétitions : observation ethnographique des interactions verbales au cours de l’apprentissage du comédien

Audrey Bottineau (CETAPS, Université de Rouen) La danse contemporaine in vivo. Analyse ethnosociologique des interactions danseurs / chorégraphes

Pascal Vallet (SHADYC, EHESS) Apprendre un art. Ethnographie de l’apprentissage du dessin dans les ateliers de nu

Cécile Iwahara (LESC, Université Paris X) Autour de la création et de la production d’une chorégraphie de danse butô : imbrication et réajustement des paradigmes esthétiques et relationnels

Salle D 618 : Sous la présidence de Liliana Segnini (Université de l’Etat de Campinas)

Atelier 9 « Les (ré)appropriations sociales et culturelles »

Gerry Coulter (Bishop’s University, Canada) How Artists Changed the Art Museum After 1960: Interviews with Directors, Curators and Artists in Canada

Marie-Pierre Gibert (LMS, CNRS) Rester Israélien et redevenir Yéménite : Ethnographie des troupes de danse dites « ethniques » (lehakot etniot) en Israël

Basile Zimmermann (Université de Genève) Difficultés et techniques d’observation de l’activité des objets techniques dans le cadre d’un processus créatif: quelques vinyles et un casque Sennheiser HD-320 à Pékin en 2003-2004

Mahali Lassibille (Laboratoire « Système de pensée en Afrique Noire », EPHE/CNRS) Entre circuits internationaux et recomposition locale : les danses des WoDaaBe du Niger

Sylvia Girel (Lames, Université de Provence) Pour une ethnographie de la relation esthétique : l’exemple de l’art contemporain dans l’espace urbain

Salle D 617 : Sous la présidence de Dominique Pasquier (EHESS - CNRS)

Atelier 10 « Mondes de l’art et arrangements sociaux »

Diane Grams (The University of Chicago) Art parties and Art networks

Eve Brenel (Université Paris III) Ethnographie du Monde du flamenco à Grenade

Fabien Hein (CRILCQ, Université Laval) Ethnographie des activités artistiques et culturelles. Le monde du rock comme terrain d’un renouvellement épistémologique

Sarah Andrieu (Institut d’Etudes Africaines, Université de Provence) Ethnographie de la spectacularisation des danses au Burkina Faso. Le cas du Ballet National

Soazig Hernandez (ROMA, Université Pierre Mendès France, Grenoble) De la nécessité d’une démarche ethnographique dans l’analyse du travail artistique : l’exemple du monde du conte en Europe

17h30 - 18h00 Amphithéâtre Lefebvre - Séance plénière 3

Raymonde Moulin (directeur de recherche émérite au CNRS) Conclusion


Responsables scientifiques

Marie Buscatto et Philippe Le Guern

Comité scientifique

Outre les responsables scientifiques, André Ducret (Université de Genève, Suisse), Thomas Eberlé (Université de St Gall, Suisse), Dominique Pasquier (EHESS - CNRS, France), Bruno Péquignot (Université de Paris III, France), Françoise Piotet (Université de Paris I, France), Alain Quemin (Université de Marne-la-Vallée, France), Hyacinthe Ravet (Université de Paris IV, France), Liliana Segnini (Université de l’Etat de Campinas, Brésil), David Silverman (Goldsmiths College and Kings College, UK)

Comité d’organisation

Marie Buscatto, Isabelle Coll, Benjamin Lalandre, Philippe Le Guern, Marie-Claire Menguy, Sylvia Moreno, Moufida Oughabi

Parrainages scientifiques

Association Européenne de Sociologie, R.N. « Méthodes qualitatives »

Association Internationale des Sociologues de Langue Française, C.R. « Sociologie des arts »

Association Internationale de Sociologie, C.R. « Sociologie de l’art »

Groupement de Recherche International « OPuS (Œuvres, Publics, Sociétés) »

Soutiens financier et scientifique

Ministère de la Recherche (ACI « Jeunes-chercheur-es 2004 ») ; Laboratoire Georges Friedmann, Paris I – CNRS ; Université de Paris I - Panthéon - Sorbonne ; CNRS

Informations pratiques

Le colloque est organisé au sein des locaux de La Sorbonne.

Le bulletin d’inscription (obligatoire), le programme, les textes et les informations logistiques sont consultables en ligne : http://laboratoiregeorgesfriedmann.univ-paris1.fr

Pour tout renseignement complémentaire : marie.buscatto@univ-paris1.fr

Catégories

Lieux

  • Sorbonne
    Paris, France

Dates

  • jeudi 21 septembre 2006
  • vendredi 22 septembre 2006

Contacts

  • Marie Buscatto
    courriel : marie [dot] buscatto [at] univ-paris1 [dot] fr

Source de l'information

  • Marie Buscatto
    courriel : marie [dot] buscatto [at] univ-paris1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Ethnographies du travail artistique », Colloque, Calenda, Publié le mardi 29 août 2006, http://calenda.org/191817