AccueilLe logement et l'habitat comme objets de recherche

Le logement et l'habitat comme objets de recherche

Journée d'étude jeunes chercheurs

*  *  *

Publié le lundi 04 septembre 2006 par Pascal Garret

Résumé

Le G.I.S. Socio-économie de l'habitat (Université Paris I Panthéon Sorbonne - INED - CNRS), et le laboratoire LADYSS CNRS, organisent une journée d'étude destinée aux jeunes chercheurs (doctorants et post-doctorants) sur le thème "Le logement et de l'habitat comme objets de recherche". Elle vise à assembler de jeunes chercheurs travaillant sur le logement et l’habitat et à renforcer le dialogue pluridisciplinaire, en s’interrogeant sur la manière dont chaque discipline définit, analyse et constitue la question du logement et de l’habitat comme objet d’étude.

Annonce

Le logement et l’habitat comme objet de recherche


Journée d’étude « Jeunes chercheurs »

Journée co-organisée par le Groupement d’intérêt scientifique Socio-économie de l’habitat (Université Paris I - INED - CNRS) et le Laboratoire Dynamiques Sociales et Recomposition des Espaces (LADYSS CNRS).

La journée se tiendra le mardi 22 mai 2007 à Paris.

Comité Scientifique :
Jean-Yves AUTHIER (GRS, Université Lumière Lyon II), Martine BERGER (LADYSS), Catherine BONVALET (INED), Jean-Philippe BROUANT (Université de Paris I), Philippe GUTTINGER (LADYSS), Marie Christine JAILLET (CIRUS-CIEU), Hélène JANNIERE (LADYSS), Hubert JAYET (Université de Lille I), Denis LA MACHE (LADYSS), Christine LELEVRIER (IUP, Université Paris XII Val de Marne), Claire LEVY-VROELANT (CRH), Isabelle MALEYRE (Université Paris XII), Nathalie ORTAR (LET), Michel STREITH (LADYSS).

Présentation de la Journée d’étude :
Cette journée d’étude, prévue pour le 22 mai 2007, vise à fédérer les jeunes chercheurs travaillant sur le logement et l’habitat. Elle cherchera aussi à renforcer le dialogue pluridisciplinaire, en s’interrogeant sur la manière dont chaque discipline définit, analyse et constitue la question du logement et de l’habitat comme objet d’étude.

La journée sera structurée en ateliers thématiques. Ils se dérouleront sur des séquences de deux heures qui articuleront chacune un temps de présentation de la part des intervenants et un temps de discussion collective à partir de leurs contributions, introduit par un chercheur confirmé.

Les thèmes définitifs de ces ateliers seront constitués en fonction de la teneur des propositions de communications retenues. Les axes problématiques développés ci-après ne sont par conséquent pas exclusifs : toute proposition de communication en adéquation avec le thème « logement et habitat » sera examinée.

Les communications seront au préalable mises à disposition des participants afin de préparer les débats. Les travaux présentés seront diffusés et valorisés a minima à travers l’édition numérique des actes de cette Journée d’étude.

Le logement et l’habitat comme objets de recherche :

1/ Logements et modes d’habiter :

En soulignant la pluralité des modes d’habiter, trois pistes de réflexion se dégagent :

- Habiter, c’est occuper un logement, s’approprier un espace, mais aussi vivre dans un immeuble, une rue, un quartier. Le rapport à l’habitat questionne donc également, d’une certaine manière, le rapport à l’espace public : comment vit-on l’articulation des deux ? Quelle est la diversité de cette relation selon les lieux, les groupes, les individus ou selon les événements qui viennent affecter cette relation ? Dans quelle mesure des espaces (publics ou privés) font-ils l’objet d’une appropriation « habitante » quand celle-ci entre en tension avec des usages prescrits (usages conventionnels, normes juridiques, normes urbanistiques ou patrimoniales, etc…) ?

- Interroger la diversité des modes d’habiter, c’est également interroger leur variabilité géographique, leur inscription dans l’espace. Quelle est la part de la spécificité du milieu dans la pratique de l’habitat ? Qu’est-ce que vivre en espace rural, urbain, ou périurbain ? Dans quelle mesure la diversité des modes d’habiter relève-t-elle de la diversité des milieux, des déterminants sociaux, ou économiques ? Quels sont les liens entre des modes d’habiter, en tant que disposition ou aspirations des personnes, et les spécificités d’un habitat, en tant que qualités d’un environnement ?

- Enfin, il convient de s’interroger sur les rapports entre modes d’habiter et mobilité. Comment analyser habitat mobile et habitat sédentaire ? Mais aussi, comment un rapport particulier au logement s’inscrit dans une trajectoire qui se déploie à la fois dans le temps et dans l’espace ? En quoi l’analyse des mobilités résidentielles peut éclairer les transformations des modes d’habiter ? Lors d’une mobilité, quels sont les éléments pris en compte dans les arbitrages effectués par les ménages et comment ces éléments sont-ils conciliés ?

2/ Logement, habitat et politiques publiques :

Poser la question des rapports entre logement, habitat et politiques publiques, c’est s’interroger sur :

- Qu’est-ce qu’une politique de solidarité ou de cohésion sociale en matière de logement et d’habitat ? A travers les différents dispositifs mis en œuvre, il s’agit d’analyser comment sont articulées la question des inégalités et les interventions publiques en matière de logement et d’habitat. Sous quel rapport sont constituées des inégalités : en termes de conditions de logement, d’accessibilité des logements à différentes catégories de population, de possibilités de mobilité ouvertes aux personnes, ou encore d’accès aux diverses aménités liées à un habitat ?

- Quels sont les modes d’observation et de connaissance des phénomènes ? L’hypothèse sous-jacente est que les outils de l’action publique façonnent les problèmes traités et délimitent les questions mises à l’agenda des politiques publiques. Sur quelles données sont fondés ces problèmes ? Comment ces données sont-elles définies et collectées ? Quelles en sont les limites ? Comment des questions émergentes ou marginales peuvent-elles acquérir une visibilité ?

- Enfin, le logement social est une composante majeure des politiques publiques du logement. Les modes d’intervention qui lui sont associés ont fait l’objet de nombreuses critiques, tant sur le plan urbanistique que sur celui de leur efficacité économique. On pourra ainsi s’interroger sur l’évolution des modèles d’intervention des politiques publiques dans ce domaine, ainsi que leur impact à la fois social, spatial, et urbain (y compris dans un cadre international). Pour ce faire, une approche historique, ou au moins une mise en perspective de l'actualité, serait bienvenue. Le logement social est par ailleurs soumis aux injonctions parfois paradoxales de loger les plus pauvres et de veiller à la mise en œuvre d’une mixité sociale. Comment ces objectifs trouvent-ils une traduction au niveau local ? Compte tenu de la diversité des politiques en matière de logement social, quel est le rôle de ce dernier dans l’offre de logements selon les agglomérations ? A l’échelle européenne cette fois, comment le travail de définition engagé au sein de l’Union illustre-t-il des conceptions différentes de ce rôle selon les pays ?

Envoi des propositions de communication :

Les propositions de communication doivent être envoyées à l’adresse électronique suivante :

resohab@univ-paris1.fr

Les propositions de communication devront être envoyées par courrier électronique avant le lundi 8 janvier 2007. Elles ne dépasseront pas une page et devront comporter, outre le titre de la proposition, une description de la problématique et de la méthode employée, les éléments suivants concernant les auteurs : Nom, Prénom, adresse électronique, laboratoire de rattachement.

Le comité scientifique sélectionnera des propositions. Une réponse sera envoyée sous quinze jours et il sera demandé aux auteurs concernés de rédiger un texte qui comprendra au maximum 30 000 signes à remettre par courrier électronique au plus tard le lundi 5 mars 2007.

Tout complément d’information peut être demandé aux membres du comité d’organisation de la journée :

Lucie BONNET
G.I.S. Socio-économie de l’habitat - 13 rue du Four - 75006 Paris
Tél : 01 43 26 37 88
Fax : 01 43 26 33 84
E-mail : resohab@univ-paris1.fr

Hovig TER MINASSIAN
LADYSS - 2 rue Valette - 75005 Paris
Tél. : 06 70 30 57 67
E-mail : hterminassian@laposte.net

Annabelle MOREL-BROCHET
LADYSS - 2 rue Valette - 75005 Paris

Catégories

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • lundi 08 janvier 2007

Mots-clés

  • Logement, Habitat

Contacts

  • Lucie BONNET
    courriel : resohab [at] univ-paris1 [dot] fr

Source de l'information

  • Lucie BONNET
    courriel : resohab [at] univ-paris1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le logement et l'habitat comme objets de recherche », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 04 septembre 2006, http://calenda.org/191841