AccueilMarqueurs des paysages et systèmes socio-économiques

ColloqueHistoire

Dates

Catégories

Marqueurs des paysages et systèmes socio-économiques

De la construction des paysages préindustriels à leur perception par les sociétés contemporaines

*  *  *

Publié le lundi 04 septembre 2006 par Corinne Cassé

Résumé

Les paysages européens ont connu différentes formes de marquage territorial en fonction des époques et des secteurs géographiques : celles-ci sont l'expression des contraintes du milieu naturel, mais elles sont également le produit de systèmes socio-économiques employant des marqueurs spécifiques.

Annonce

Colloque international de l’Action Européenne COST A27 et du Centre d'Etude des Sociétés Antiques et Médiévales du Mans (CESAM)

Action COST A27-CESAM

LE MANS, 7-9 Décembre 2006
Université du Maine
UFR Lettres, Langues, Sciences Sociales

Marqueurs des paysages et systèmes socio-économiques : de la construction des paysages pré-industriels à leur perception par les sociétés contemporaines
Landmarks and socio-economic systems : constructing of pre-industrial landscapes and their perception by contemporary societies

 

Les paysages européens ont connu différentes formes de marquage territorial en fonction des époques et des secteurs géographiques : celles-ci sont l'expression des contraintes du milieu naturel, mais elles sont également le produit de systèmes socio-économiques employant des marqueurs spécifiques.
Dans les sociétés agraires, les marqueurs territoriaux coïncident généralement avec des limites d'exploitation, des limites de propriétés, voire des limites de frontières intercommunautaires (cités, villages…). Cependant, l'exploitation agricole ne constitue pas la seule forme d'exploitation du sol dans les sociétés agraires traditionnelles. Ainsi, par exemple, dans le système pastoral de la transhumance, les marqueurs territoriaux de référence sont d'une double nature. D'une part, ils s'identifient, en effet, aux limites des exploitations agraires, là où il s'agit d'opérer une distinction entre espaces ouverts à la pâture et espaces réservés aux cultures. D'autre part, ils s'appuient sur des points de passage obligés, ou des lieux de halte, qui sont propres à la logique des parcours et qui fonctionnent donc en parallèle par rapport aux premiers. On pourrait citer également d'autres formes d'exploitation et d'occupation des territoires qui concernent des milieux spécifiques, tels les forêts et les étangs, pour lesquels on peut envisager également des formes de marquage caractéristiques.
A partir d'un arc chronologique très étendu, depuis la Protohistoire jusqu'au XXe siècle, il s'agira, tout d'abord, d'appréhender les différentes formes d'appropriation anthropique des territoires au moyen de marqueurs. Ceux-ci seront étudiés à partir de toutes les sources et méthodes disponibles de l'histoire, de l'archéologie, de la géographie ou encore de l'ethnologie, par exemple Les espaces régionaux européens, quelle que soit l'échelle, en constitueront le cadre de référence. Cependant, quelques exemples extra-européens seront également pris en compte lorsqu'ils présentent des analogies ou constituent des modèles par rapport à l'évolution des paysages européens. A l’intérieur de chaque cadre local ou régional, il s’agira de faire émerger des marques spécifiques du paysage, en montrant de quelle façon, dans un milieu naturel donné, elles constituent un produit historique de réalités socio-économiques particulières. On s'intéressera aux systèmes structurés continus : carroyages de chemins ou de fossés, paysages de bocage, cultures en terrasses, etc. Mais on prendra en compte également des éléments isolés à forte valeur symbolique pouvant jouer un rôle structurant dans l’organisation des paysages : lieux de culte ou lieux de pouvoirs, tombes ou nécropoles, mines...
Enfin, on s'interrogera aussi sur le rôle que ces marqueurs préindustriels peuvent encore jouer dans les sociétés contemporaines, en prenant en compte leur perception actuelle.

Programme

Jeudi 7 Décembre, après-midi (14h-19h)

14h-14h30 Accueil & Introduction (Rita Compatangelo-Soussignan)

Etablissements et éléments isolés structurant le paysage / Settlement and isolated elements structuring the landscape

14h30-15h Les sanctuaires, éléments structurels du territoire antique

Véronique Brouquier-Reddé, Katherine Gruel, Vincent Bernollin (CNRS-ENS, Paris)

15h-15h30 La voie Domitienne et l’aménagement paysager en Gaule Narbonnaise

Monique Clavel-Lévêque (Université de Besançon)

15h30-16h L’organisation et les marqueurs des paysages d’après les géomètres de l’Antiquité tardive chez les auteurs gromatiques

Jean Peyras (Université de Nantes)

16h-16h15 Pause

16h15-16h45 L’incastellamento en France méridionale et son impact sur le paysage du Moyen Age à nos jours

Pierre-Yves Laffont (Université du Maine)

16h45-17h15 The Landmarks on the Spanish Landscape of Transhumance

Esther Pascua Echegaray (University of St. Andrews, Scotland)

17h15-17h45 Marqueurs spatiaux et structures socio-économiques dans les plaines atlantiques du Maroc médiéval et moderne

Yassir Benhima (Université de Lyon 2)

17h45-18h15 A preindustrial landscape in 18th-Century Ecija (Seville – Spain): the olive-oil production facilities as territorial markers

Salvador Ordóñez Agulla, Sergio García-Dils de la Vega, Pedro Sáez Fernández, Carmen Venegas Moreno, Jesús Rodríguez Rodríguez (University of Seville)

18h15-19h Discussion

Vendredi 8 Décembre, matin (8h45-13h)

Marqueurs naturels et systèmes socio-économiques / Natural landmarks and socioeconomic systems

8h45-9h15 Approaching diverse European dynamic pre-industrial landscapes in the volcanically active regions of Greece and Iceland

Oscar Aldred & Adolf Friðriksson (Institute of archaeology, Iceland), Árni Einarsson (Mývatn Research Station, Iceland)

Theodoros Gournellos, Andreas Vassilopoulos, Niki Evelpidou, Konstantinos Kiriakopoulos, Konstantia Chartidou (University of Athens)

9h15-9h45 Les paysages miniers médiévaux en France : essai de restitution à partir des données de l’archéologie et de l’archéométrie

Marie-Christine Bailly-Maître (CNRS, LAMM, Aix-en-Provence)

Marqueurs linéaires expression des systèmes socio-économiques / Linear landmarks as a product of socioeconomic systems:

9h45-10h15 Roman field systems in Pannonia - case studies from Carnuntum (Austria) and its hinterland

Michael Doneus, Nives Doneus (University of Vienna, Institute for Prehistory) & Christian Gugl (Österreichische Akademie der Wissenschaften)

10h15-10h30 Pause

10h30-11h Technological or social landmarks? The foggaras of the Garamantes in southern Libya

David Mattingly (Leicester University)

11h-11h30 Irrigated agriculture, risk and population. The Andalusi hydraulic systems of the Balearic Islands as a case study (10th-13th c.)

Felix Retamero Serralvo (Universitat Autonoma de Barcelona)

11h30-12h Fonction et devenir d'un réseau invisible : les crêtes de labours dans les terroirs beaucerons (XIVe-XXe siècles)

Samuel Leturcq (Université de Tours)

12h-12h30 Linear Landmarks in Perou

Inge Schjellerup (Musée National, Copenhague)

12h30-13h Discussion

13h-14h30 Déjeuner

Vendredi 8 Décembre, après-midi (14h30-18h30)

Marqueurs linéaires et systèmes socio-économiques en Europe du Nord-Ouest. De l’histoire à la perception / Linear landmarks as a product of socioeconomic systems in North-Western Europe. From history to perception

14h30-15h Towards a better understanding of rural settlement and landscape in later medieval Ireland

Rory McNeary (Medieval Rural Settlement Project, Ireland)

15h-15h30 Agrarian linear landmarks and cultural heritage from a Danish perspective

Per Grau Møller (University of Southern Denmark)

15h30-16h One Landscape or Many ? The visual impact of enclosures on XVIIIth and XIXth c. England and Wales

John Chapman (University of Portsmouth)

16h-16h15 Pause

16h15-16h45 Rus infra Urbe - Pre-industrial Landscape below our industrial towns

Graham Fairclough (English Heritage, London)

16h45-17h15 Dynamiques des paysages pré industriels en Normandie

Pierre Brunet (Université de Caen)

17h15-17h45 Le bocage de la France du Nord-Ouest : paysage inutile ? paysage idéal ?

Annie Antoine (Université de Rennes II)

17h45-18h30 Discussion

Samedi 9 Décembre, matin (9h00-11h30)

La perception des marqueurs préindustriels par les sociétés contemporaines / Perception of pre-industrial landmarks by contemporary societies:

9h-9h30 Barnscapes (England): Mapping rural cultural landscapes

George S. Jaramillo (Columbia University)

9h30-10h Mises en scène et en patrimoine des paysages ruraux dans le Parc Naturel Régional Normandie-Maine

Jean-René Bertrand (Université du Maine)

10h-10h30 Le patrimoine bâti dans le Pays d'Auge : les marqueurs du paysage et leur intégration à la société contemporaine

Philippe Madeline (Université de Caen)

10h30-11h00 Discussion & Conclusions

Samedi 9 Décembre, Lunch time & après-midi (11h30-17h) :

11h30 Départ vers le Parc Naturel Régional Normandie-Maine

12h-13h Déjeuner

13h-17h « Field trip » au Parc Naturel Régional Normandie-Maine (guide: J.-R. Bertrand)

Comité d'organisation :

Rita Compatangelo-Soussignan, CESAM (Université du Maine)
Pierre-Yves Laffont, CESAM (Université du Maine)
Jean-René Bertrand, GREGUM (Université du Maine)

Comité scientifique :

Jean-René Bertrand (Université du Maine)
Monique Clavel-Lévêque (Université de Besançon)
Rita Compatangelo-Soussignan (Université du Maine)
Graham Fairclough (English Heritage, London)
Pierre-Yves Laffont (Université du Maine)
Inge Schjellerup (Musée National, Copenhague)
Nadine Vivier (Université du Maine)

 

Catégories

Lieux

  • Le Mans
    Le Mans, France

Dates

  • jeudi 07 décembre 2006

Contacts

  • Rita Compatangelo-Soussignan
    courriel : rsoussignan [at] tele2 [dot] fr

Source de l'information

  • Pierre-Yves Laffont
    courriel : pierre-yves [dot] laffont [at] univ-lemans [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Marqueurs des paysages et systèmes socio-économiques », Colloque, Calenda, Publié le lundi 04 septembre 2006, http://calenda.org/191842