AccueilVivre noblement en Provence de Louis XIV à la Grande Guerre

Vivre noblement en Provence de Louis XIV à la Grande Guerre

50e congrès de la Fédération historique de Provence

*  *  *

Publié le jeudi 07 septembre 2006 par Corinne Cassé

Résumé

Les quelque 150 ans qui courent des débuts du règne personnel de Louis XIV à 1789 ont sans doute marqué, en Provence comme dans le reste du royaume de France, l’apogée d’un mode de vie aristocratique perçu comme un modèle par de nombreux non-nobles. Nous en relevons encore l’empreinte, visuelle avec tant d’hôtels, de résidences de campagne et de parcs, ou littéraire (jusqu’au cas extrême du roman sadien).

Annonce

13 & 14 octobre 2006 à Marseille


Auditorium des Archives et Bibliothèque départementales Gaston Defferre

Manifestation organisée avec le soutien du Conseil général des Bouches-du-Rhône

Fédération historique de Provence, 18 rue Mirès BP 10099, 13303 Marseille cedex 03



Les quelque 150 ans qui courent des débuts du règne personnel de Louis XIV à 1789 ont sans doute marqué, en Provence comme dans le reste du royaume de France, l’apogée d’un mode de vie aristocratique perçu comme un modèle par de nombreux non-nobles. Nous en relevons encore l’empreinte, visuelle avec tant d’hôtels, de résidences de campagne et de parcs, ou littéraire (jusqu’au cas extrême du roman sadien). Or, passé la tourmente révolutionnaire, les codes sociaux attachés à la « vie de château » ont connu un regain de vigueur et continué d’exercer leur empire sur une bourgeoisie théoriquement triomphante. La démocratisation de la vie publique amenée par la IIIe République puis la crise économique provoquée par la Grande Guerre semblent avoir hâté leur dissolution. Mais derrière ces causes matérielles et événementielles trop évidentes, il importe de cerner les origines plus profondes et plus décisives de cet écroulement. Les intervenants à cette rencontre co-organisée par la Fédération historique de Provence et les Archives départementales des Bouches-en-Rhône s'y emploieront, en s’attachant à mieux identifier les tenants et les garants de ce mode de vie pour en suivre les évolutions en Provence, à identifier aussi les germes qui les ont altérés puis attaqués jusqu’à les faire disparaître.





Vendredi 13 octobre 2006, 14h15 – 18h30


Accueil par François Gasnault, Directeur des archives départementales des Bouches-du-Rhône


Ouverture des travaux par le Président de la Fédération historique de Provence


Première séance : l’Ancien Régime ou le monopole du bon ton ?


Président de séance : Philippe JOUTARD, Directeur d’études à l’EHESS


François -Paul BLANC


Vivre noblement en Provence : essai de définition juridique sous le règne de Louis XIV


Paul JANSSENS


L’anoblissement sous l’Ancien Régime :comparaisons entre la Provence et d’autres régions européennes


Jean BOUTIER


Institutions royales et références italiennes : l’ouverture de l’académie pour l’éducation de la noblesse à Aix en Provence au début du XVIIe siècle


Christine ROUX


Le nom et la terre, fief et lignage : l’exemple d’une famille de parlementaires


Inès CASTALDO


Pierre Maurel de Pontevès : le Crésus de Provence


Jean Pierre MARINI


Le choix des armes dans une grande famille noble : l’exemple de la maison de Forbin ( 1492-1815)


Frédéric d’AGAY


La Provence, Versailles et Paris, réseaux et protection nobiliaire au XVIIIe siècle


Allocution de Michel PEZET, Vice-Président du Conseil général des Bouches-du-Rhône, Délégué à la Culture


Samedi 14 octobre 2006, 9h15 – 12h30


Seconde séance : Vivre noblement, vivre bourgeoisement, le XIXe siècle ou le temps de la distinction


Président de séance : Arlette PLAYOUST, Directrice honoraire des Archives départementales des Bouches-du-Rhône


Olivier GORSE


Archives familiales, archives nobiliaires : le traitement du fonds Foresta aux Archives départementales des Bouches-du-Rhône


Olivier de SOLAN


Journaux et mémoires dans les archives des familles aristocratiques de Provence : l’exemple des archives Foresta


Georges REYNAUD


Les bastides marseillaises possédées par des nobles sous la Révolution


Régis BERTRAND


Quelques spécificités des sépultures nobiliaires dans le sud-est au XIXe siècle


Guillaume RIGLER


L’influence politique et sociale de la noblesse dans l’arrondissement de Grasse au XIXe siècle


Laurence AMERICI


Elites nobiliaires et action sociale au XIXe siècle


Pierre CHABERT


Ascension sociale et sociabilité


Clôture des travaux par Natalie PETITEAU, professeur d’histoire contemporaine à l’université d’Avignon et des pays de Vaucluse



Se rendre aux Archives Départementales 13 :


Archives et Bibliothèque départementales Gaston Defferre

18-20 rue Mirès

13003 MARSEILLE


04 91 08 61 00

Métro (ligne 2) : arrêt Désirée-Clary ou National

Autobus :

ligne 35, arrêt Paris-Chantérac

ligne 70, arrêt Ruffi-Mirès

Catégories

Lieux

  • Archives et Bibliothèque départementales Gaston Defferre
    Marseille, France

Dates

  • vendredi 13 octobre 2006
  • samedi 14 octobre 2006

Contacts

  • claude herrera
    courriel : claude [dot] herrera [at] cg13 [dot] fr

Source de l'information

  • François Gasnault
    courriel : francois [dot] gasnault [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Vivre noblement en Provence de Louis XIV à la Grande Guerre », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 07 septembre 2006, http://calenda.org/191849