AccueilLe catéchisme politique : un prêche sur l’autel de la modernité ?

Le catéchisme politique : un prêche sur l’autel de la modernité ?

Conférence, 27-28 octobre 2006, Département d’Histoire et de Civilisation, IUE, Florence

*  *  *

Publié le lundi 18 septembre 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

Résumé des principes d´une foi composé généralement sous la forme d'une suite de questions et de réponses, le genre du catéchisme est repris dès le XVIIe siècle comme moyen de communication politique. Mais c’est au cours de la Révolution française que nous voyons apparaître un corpus important d’abrégés de doctrine politique qui se réclament explicitement du modèle catéchistique. Le genre franchit les frontières françaises pour l’Italie révolutionnaire, l´Espagne de la Guerre d´Indépendance et de la Constitution de Cadix, l’Allemagne des guerres antinapoléoniennes avant de connaître une nouvelle apogée en 1848. Après la Révolution de mars, ce sont les socialistes, utopistes et révolutionnaires qui reprennent ce médium avec le plus de succès. C’est ainsi que l’on peut dire que le siècle du catéchisme politique en Europe est le XIXe, tandis que le genre s’essouffle à la croisée des deux siècles. Il n’existe à notre connaissance aucune étude portant sur l’étendu du phénomène du catéchisme politique en Europe, alors que celui-ci semble marquer fortement une époque dans le processus de politisation de la société. Quelques historiens ont retracé l’histoire nationale du catéchisme politique pour une période restreinte (la Révolution française notamment), mais il manque à cette source une analyse comparative sur la longue durée. Nous souhaitons donc réunir autour d’elle divers chercheurs et tenter avec eux de définir les caractéristiques d’un possible genre du catéchisme politique en répondant aux questions concernant sa mise en action : ses acteurs (commanditaires, auteurs, éditeurs, lecteurs), la délimitation de son espace (école, salons, places publiques), la culture politique qu’il transmet, ainsi que la rhétorique mise à son service. Ce faisant, nous voudrions rattacher ces premiers résultats à une problématique plus large concernant le processus de sécularisation, l’évolution de la communication politique et la formation du citoyen s’articulant de la façon suivante : 1. Sécularisation et ses limites : détournement d’un genre/ concept religieux ou transfert de la sacralité au politique. Ces deux points cristallisent la problématique de la place de la religion/religiosité dans la culture politique. 2. Communication politique : dialogue hiérarchique (entre une élite politique et un peuple-enfant à éduquer) ou horizontal et égalitaire (et vers la création de partis politiques) ? Quel est le pouvoir constitutif (constitutif d’une orthodoxie ?) d’un certain type de médium ? 3. Formation du citoyen : rationalité et politique vs. loyauté et devoir (acculturation du peuple, éducation à la civilité, à la participation politique dans un Etat de plus en plus centralisé, passage au suffrage universel) . Nous espérons ainsi pouvoir retracer les processus historiques que le catéchisme politique balise, en tentant notamment de comprendre sa présence dans des périodes de transition. Nous nous demanderons pourquoi le XIXe siècle voit l’expansion du catéchisme politique en Europe en réfléchissant aux conditions nécessaires à son apparition. Il nous faudra analyser l’importance de son origine religieuse dans la réinterprétation et la réception du genre en recherchant ce que le concept même de catéchisme politique comme moyen de communication évoque selon le contexte historique, confessionnel et national. En retraçant le rôle du catéchisme politique dans l’élargissement d’une sphère publique (et dans la fixation d’un nouveau langage), en nous attachant notamment à comprendre si le catéchisme politique brise les frontières du champ politique traditionnel de l’époque et ouvre ainsi la voie à une participation politique plus large, il nous sera peut-être possible d’envisager sous un angle nouveau le processus de formation de l’État constitutionnel moderne.

Annonce

 

Colloque organisé par le Département d’Histoire et de Civilisation de l’Institut Universitaire Européen de Florence, l’Institut d’Histoire de la Révolution française (Paris I Panthéon-Sorbonne) avec le soutien

de l’Institut français de Florence

pour toute information : emilie.delivre@iue.it ou jcbuttier@wanadoo.fr

Le catéchisme politique : un prêche sur l’autel de la modernité?

Conférence, 27-28 octobre 2006, Département d’Histoire

et de Civilisation, IUE, Florence

Programme

vendredi 27 octobre 2006

9h00 Accueil

9h15 Introduction et présentation des panels par

Emilie Delivré (IUE-Florence) :

Le catéchisme politique, un objet original

de la recherche historique.

1ère séance présidée par Prof. Giulia Calvi (IUE) :

Du catéchisme religieux au catéchisme politique

9h45-10h15 Prof. Robert Bast (Tennessee) :

Piety, Politics, Patriarchy: the Catechism in Late Medieval and Early Modern Europe.

10h15-10h45 Prof. Martin Van Gelderen (IUE-Florence) :

Political Catechisms during English Civil War (Heylyn-Parker).

10h45-11h00 Pause

11h00-11h30 Prof. Jean-René Aymes (Sorbonne-Nouvelle) : Catéchismes français et catéchismes espagnols

(de la Révolution française au milieu du Xixe siècle) : quelques points de comparaison.

11h30-12h30 Discussion

12h30-14h00 Pause déjeuner

2ème séance présidée par Prof. Jean-Clément Martin

(IHRF-Paris) :

Le catéchisme politique, un outil pédagogique au service de la formation du citoyen

14h00-14h30 Jean-Charles Buttier (IHRF-Paris) :

De l’éducation civique à la formation politique : les catéchismes politiques français du long XIXe siècle.

14h30-15h00 Eugenia Roldán Vera (Berlin) :

Political Catechisms and the Development of Public Opinion in Nineteenth-Century Mexico.

15h00-15h15 Pause

15h15-15h45 Norman Domeier (IUE-Florence) :

Catechist in Modern Babylon.William T. Stead and

his Use of Political Catechisms in Victorian England.

15h45-16h45 Discussion

samedi 28 octobre 2006

9h00 Accueil

3ème séance présidée par Prof. Jean-René Aymes

(Sorbonne-Nouvelle) :

Une tradition ibérique du catéchisme politique ?

9h15-9h45 Mark Lawrence (University of Liverpool) :

Constitutional catechism and the Crowd : the Question of the Popular Radicalism in early nineteenth-century spain..

 

9h45-10h15 Prof. Hilari Raguer (Montserrat) :

‘El catecismo patriótico español’ (1938) de Menéndez Reigada.

10h15-10h30 Pause

10h30-11h00 Prof. Diogo Ramada Curto (IUE-Florence) :

Portuguese Political Catechisms in the Transition

of Liberalism.

11h00-12h00 Discussion

12h00-14h00 Pause déjeuner

4ème séance présidée par Prof. Heinz-Gerhard Haupt

(IUE-Florence) :

Le catéchisme politique en révolution

14h00-14h30 Prof. Luciano Guerci (Turin) :

Les catéchismes républicains en Italie (1796-1799).

14h30-15h00 Emilie Delivré (IUE-Florence) :

Les catéchismes allemands de 1848, entre politisation fondamentale et croyance politique.

15h00-15h30 Prof. Arfon Rees (IUE-Florence) :

The Catechism of the Conscious Revolutionist (Netchaiev’s Catechism).

15h30-15h45 Pause

15h45-16h45 Discussion

Ouverture et Conclusion

16h45-17h15 Prof. Maurizio Viroli (Princeton) : Un dialogo intorno alla repubblica.

17h15-17h45 Discussion

17h45-18h00 Jean-Charles Buttier (IHRF-Paris) :

Le catéchisme politique, un point de vue historiographique inédit ?

18h00 Cocktail de clôture.

Catégories

Lieux

  • Florence, Italie

Dates

  • vendredi 27 octobre 2006

Contacts

  • Emilie Delivré
    courriel : delivre [at] fbk [dot] eu

Source de l'information

  • Emilie Delivré
    courriel : delivre [at] fbk [dot] eu

Pour citer cette annonce

« Le catéchisme politique : un prêche sur l’autel de la modernité ? », Colloque, Calenda, Publié le lundi 18 septembre 2006, http://calenda.org/191908