AccueilLe tiers institué

Le tiers institué

L'appel aux non-spécialistes dans les dispositifs délibératifs

*  *  *

Publié le lundi 25 septembre 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

La démocratie contemporaine fait grand usage de divers dispositifs de consultation, de concertation, de collégialité où se réaliserait une co-production qui peut prendre diverses formes : contribution à la construction de politiques publiques, de savoirs ou encore de décisions juridictionnelles concernant des professionnels. De cette coopération de différents acteurs, est attendue une plus-value, soit en termes cognitifs, soit du point de vue démocratique.

Annonce

La démocratie contemporaine fait grand usage de divers dispositifs de consultation, de concertation, de collégialité où se réaliserait une co-production qui peut prendre diverses formes : contribution à la construction de politiques publiques, de savoirs ou encore de décisions juridictionnelles concernant des professionnels. De cette coopération de différents acteurs, est attendue une plus-value, soit en termes cognitifs, soit du point de vue démocratique.
Ce séminaire portera prioritairement sur la composante non experte de ces structures collégiales, sur ce partenaire sollicité en tant que « représentant de la société civile ». Profane, usager ou représentant, ce tiers apparaît désormais comme une composante nécessaire des multiples dispositifs de consultation, de concertation. Quasiment sans qualités, intéressé mais n’ayant pas d’intérêts propres, ce tiers institué a vocation à déspécialiser, « détechniciser », voire dépolitiser le débat. Cette déspécialisation, attendue par les institutions, serait gage de décision « juste », « neutre », « impartiale ».
L’objectif du séminaire est de construire, à la lumière de situations variées et d’approches méthodologiques différentes, une analyse sociologique de cet appel au tiers et des questions que sa participation soulève.


Le séminaire aura lieu les Jeudis de 10 h à 13 h au site Pouchet (IRESCO) en salle de conférences

Salle de Conférences - CNRS Site Pouchet - 59/61, rue Pouchet - 75017 PARIS

● 23 novembre 2006 : Ruth HOROWITZ (New York University)

Les « public members » dans les conseils médicaux (« Medecine Boards »).

● 21 décembre 2006 : Yves LOCHARD (IRES) et Maud SIMONET (GRASS-CNRS)

Les représentants associatifs et le partenariat cognitif à l’Observatoire
National de la Pauvreté et de l’Exclusion Sociale.

● 25 janvier 2007 : Marion CARREL (CEMS-EHESS)

La participation des habitants dans les dispositifs de concertation municipaux.

● 8 mars 2007 : Jean-Noël RETIÈRE (Université de Nantes), Charles SUAUD (Université de Nantes) et
Pascale MOULEVRIER (Université d’Angers)

Les juges non professionnels du tribunal des baux ruraux, du tribunal pour
enfants et de la commission d’indemnisation des victimes d’infractions.

● 3 mai 2007 : Cécile ROBERT (CERAPS-CNRS)

Le représentant érigé en expert : formes et enjeux de la « démocratisation » de l’expertise européenne.

Catégories

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • jeudi 23 novembre 2006

Contacts

  • Christine Le Sueur
    courriel : christine [dot] lesueur [at] grass [dot] cnrs [dot] fr

Source de l'information

  • Stéphanie Boujut - Yves Lochard - Maud Simonet ~
    courriel : maud [dot] simonet [at] grass [dot] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le tiers institué », Séminaire, Calenda, Publié le lundi 25 septembre 2006, http://calenda.org/191947