AccueilDécrire la controverse : appareillages critiques et postures descriptives

*  *  *

Publié le mercredi 04 octobre 2006 par Nancy Murzilli

Résumé

Cette journée d'étude du SHADYC s’organisera autour de deux questions méthodologiques indissociables : comment décrire la controverse, avec quels appareillages critiques ? Comment, sur le terrain, se positionner en tant que chercheur et argumenter de sa posture ? La matinée sera consacrée à la présentation et à la discussion des appareillages critiques mis en œuvre pour décrire les formes de la controverse. L’après-midi sera consacrée au type de posture que les chercheurs adoptent lorsqu’ils sont « pris » dans une controverse.

Annonce

Journée d’étude du SHADYC – EHESS Centre de la Vieille Charité, Marseille

Salle de réunion (3ème étage)

Vendredi 27 octobre 2006

9h30 – 17h

Argument

Il arrive parfois qu’au cours d’une recherche, éclate une « affaire », une controverse, qui, passée dans l’espace public, implique un certain nombre d’enjeux (moraux, idéologiques, politiques…), qui obligent le chercheur à se positionner en quelque sorte, à ne pas rester muet, notamment lorsqu’il est sollicité.
Ces situations soulèvent de multiples problèmes méthodologiques. Ainsi, comment traiter d’une forte opposition entre groupes ou agents étudiés ? Ou : faut-il prendre parti dans la controverse, le scandale ou l’affaire ? Encore : comment préserver la neutralité du chercheur, lorsque celui-ci est le témoin privilégié des oppositions et qu’il est parfois sommé de se positionner par l’une ou l’autre des parties.
Difficile en effet, en cas de « turbulences », de résoudre la tension entre engagement et distanciation. La posture classique, entre prudente distanciation et engagement limité est-elle tenable, dans ces « affaires » où les pressions sont multiples et les enjeux pressants - qu’ils soient moraux, idéologiques ou politiques ? Quelle place accorder aux deux parties ? Comment écrire et décrire ces oppositions ?
A propos des controverses, se pose la question de la neutralité - ou, comment traiter de manière égalitaire les personnes ou groupes en conflit ? En prenant le parti d’un traitement égalitaire des acteurs, le chercheur ne contribue-t-il pas à renforcer la place des « petits » contre celle des « grands » ? Par là même, n’est-ce pas pour le chercheur la posture idéale pour résoudre la tension entre engagement et distanciation ? Pour autant, est-il toujours possible de tenir cette posture méthodologique et comment envisager la multiplicité des usages ou des instrumentalisations possibles du chercheur ou de sa recherche ?
Nous tenterons de répondre à ces multiples questions en examinant comment sociologues, historiens et anthropologues les abordent.
La thématique de cette journée d’étude propose une réflexion collective à partir de la présentation des appareillages critiques pouvant être mis en œuvre pour décrire les controverses ainsi que d’exposés de terrains de recherches.

Programme

9h30 : Accueil des participants

10h : ouverture par Jean Boutier, directeur du SHADYC.

10h15 : Introduction à la journée par le comité d’organisation

 

1. Penser la controverse

 

10h30-11h15 : « A quoi mène l’analyse des controverses ? »

Cyril LEMIEUX (EHESS – GSPM)

 

11h15-12h00 : « Disputes, polémiques et controverses dans les mondes intellectuels. Une sociologie historique des formes de débats agonistiques »

Jean-Louis FABIANI (Institut für Europäiche Ethnologie)

 

2. La musique en procès

 

12h00-12h45 : « Drogue et techno : des relations controversées »

Jean-Christophe SEVIN (EHESS – SHADYC)

 

Repas

 

14h15-15h00 : « Décrire les délits d'Outrage aux bonnes mœurs, à la morale publique et religieuse (Assises de la Seine, 1821) »

Jacques CHEYRONNAUD (EHESS – SHADYC)

 

15h00-15h45 : « Prendre place dans un procès de rap : Ministère de l'Intérieur c/ Sniper. Sciences sociales et justice »

Anthony PECQUEUX (EHESS – SHADYC)

 

15h45-16h45 : Discussion générale

animation : J. L. Fabiani

Organisation : Azzedine Lekhal, Jean-Christophe Sevin, Anthony Pecqueux, Loïc Le Pape

Catégories

Lieux

  • Marseille, France

Dates

  • vendredi 27 octobre 2006

Contacts

  • Anthony Pecqueux
    courriel : anthony [dot] pecqueux [at] grenoble [dot] archi [dot] fr
  • Jean-Christophe Sevin
    courriel : jeanchristophe [dot] sevin [at] yahoo [dot] fr
  • Azzedine Lekhal
    courriel : alekhal [at] free [dot] fr
  • Loïc Le Pape
    courriel : lepape [at] gip-recherche-justice [dot] fr

Source de l'information

  • Jean-Christophe Sevin
    courriel : jeanchristophe [dot] sevin [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Décrire la controverse : appareillages critiques et postures descriptives », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 04 octobre 2006, http://calenda.org/191993