AccueilMise en culture des territoires

*  *  *

Publié le mardi 10 octobre 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

Le GRICP (Groupe de recherche en Information Communication et Propagandes) organise les 10 et 11 mai 2007, à Nancy, le colloque « La mise en culture des territoires : nouvelles formes de culture événementielle des collectivités locales ».

Annonce

Le GRICP (Groupe de recherche en Information Communication et Propagandes) organise les 10 et 11 mai 2007, à Nancy, le colloque " La mise en culture des territoires : nouvelles formes de culture événementielle des collectivités locales ".

ORIENTATION SCIENTIFIQUE :

Dans un contexte de territorialisation des politiques culturelles et de concurrence accrue entre collectivités (villes, communautés d’agglomérations, départements, " pays "…), la culture est devenue une ressource centrale de construction d’une identité et un support de l’attractivité des territoires.Les collectivités développent de nouvelles stratégies dans le domaine culturel, mobilisant des acteurs divers (institutions, organismes, groupes sociaux…), marquées notamment par la création d’événements culturels d’ampleur et qui peuvent s’étendre sur des temporalités plus longues que celle des festivals (année, saison…)

Ces nouvelles manifestations sont notamment caractérisées par :

- des modes d’organisation de l’action culturelle différents (ancrage à une thématique fédératrice, articulation de projets à forte visibilité nationale, européenne avec des projets plus modestes, externalisation ou sous-traitance de certaines attributions, recours fréquent à une " Mission "…) ;

- le rassemblement d’acteurs hétérogènes

- des formes expressives plurielles

- une dimension fortement événementielle

des lieux d’intervention pluriels

- des enjeux économiques (tourisme, développement local…) et de construction identitaire territoriale prégnants.

LA CULTURALISATION DES TERRITOIRES

Les collectivités locales sont ainsi initiatrices d’un processus de culturalisation des territoires : engageant à la fois de nouveaux modes de mobilisation des acteurs territoriaux, initiant des rapports d’organisation et de coopération différents, et donnant naissance à des manifestations culturelles atypiques. Ce processus conduit à redéfinir les formes d’attachement aux territoires tant celles conçues par les initiateurs que celles perçues et vécues par les populations.

Quelles transformations apportent ces manifestations culturelles événementielles dans l’organisation et la gestion des politiques culturelles locales ? Leur multiplication ces dernières années modifie-elle en profondeur le paysage culturel ? Quel rôle jouent-elles dans la (re)construction d’un territoire ? Quelles sont leurs limites esthétiques, politiques et économiques ?

Afin de mieux comprendre ce phénomène et les enjeux qui y sont attachés, il semble dès lors intéressant de l’analyser à la fois dans ses modalités de mise en œuvre, dans les formes culturelles produites, et dans les rapports aux populations et aux territoires qu’il contribue à dessiner.

AXES

Les communications pourront s’inscrire dans les axes suivants :

Axe 1. La production : quelles sont les modalités liées à la production et à la mise en œuvre organisationnelle et/ou communicationnelle de tels événements ? Quels sont les rapports entre les acteurs politiques, administratifs, économiques et culturels ? Comment sont-ils impliqués dans la définition et la (co)production des événements ? En quoi leur participation modifie-t-elle leurs pratiques ? Contribue-t-elle à la construction de formes inédites ou alternatives d’action collectives et publiques ?

Axe 2. Les formes culturelles et les représentations du public, de l’art, de l’identité.

Axe 3. La réception : de quelles manières ces manifestations culturelles sont-elles perçues et influent-elles sur les liens entre collectivités et publics ?

Les propositions de communication de 3000 signes maximum doivent être envoyées par e-mail à violaine.appel@univ-nancy2.fr pour le 15 janvier 2007 au plus tard.

Elles comprendront le nom, la fonction et les coordonnées postale et électronique des auteurs, le titre, l’axe dans lequel elles s’inscrivent, ainsi que trois mots-clés.

Après avis du conseil scientifique, les auteurs seront avertis début mars des modalités de présentation et de publication des actes.

 

(lieux culturels, lieux patrimoniaux urbains…), éclatés (étendus au territoire urbain et péri-urbain) ou alternatifs (de nouveaux lieux en voie de requalification dont l’attribution première n’était pas culturelle) ; où la communication joue un rôle majeur ; fondées sur le rapprochement disciplinaire, l’hybridation, l’association de manifestations classiques à des manifestations festives et participatives propres à faire du public un acteur à part entière de ces dispositifs culturels ; du monde de la culture (institutions reconnues, structures associatives amateures ou d’avant-garde), mais aussi d’acteurs économiques (commerçants ; entrepreneurs…), sociaux et politiques ;

Catégories

Lieux

  • Nancy, France

Dates

  • lundi 15 janvier 2007

Contacts

  • Violaine APPEL
    courriel : Violaine [dot] Appel [at] univ-nancy2 [dot] fr

Source de l'information

  • Hélène Boulanger
    courriel : Helene [dot] Boulanger [at] univ-nancy2 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Mise en culture des territoires », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 10 octobre 2006, http://calenda.org/192044