AccueilL’adhésion de la Turquie à l’Union européenne : enjeux et perspectives

*  *  *

Publié le lundi 30 octobre 2006 par Corinne Cassé

Résumé

L’adhésion de la Turquie à l’UE est devenue un enjeu majeur de l’intégration européenne. Elle interroge la nature du projet européen, son identité, ses frontières géographiques, ses dimensions politiques et culturelles. Ces différentes questions ont soulevé des débats publics souvent passionnés dans les Etats membres au cours des dernières années.

Annonce

Journée d’étude de la Section d’études européenne de l’AFSP
(responsables : Olivier Costa - Paul Magnette)
organisée en collaboration avec Nicolas Monceau (IEP Grenoble et PACTE)
avec le soutien financier de l’IEP de Grenoble et de l’UMR PACTE

vendredi 9 février 2007,
Sciences Po, Salle Goguel,
56 rue des Saints-Pères, 75007 Paris


L’adhésion de la Turquie à l’UE est devenue un enjeu majeur de l’intégration européenne. Elle interroge la nature du projet européen, son identité, ses frontières géographiques, ses dimensions politiques et culturelles. Ces différentes questions ont soulevé des débats publics souvent passionnés dans les Etats membres au cours des dernières années. L’actualité de la question turque, marquée par l’ouverture des négociations d’adhésion en octobre 2005, nécessite un état des lieux des relations turco-européennes et le développement d’une réflexion sur leurs perspectives. L’ambition de cette journée est de confronter les courants d’analyse théoriques et les apports empiriques à la question des relations turco-européennes.

Il s’agira de susciter un débat sur l’adhésion de la Turquie à l’UE autour d’interrogations telles que :

- Quels défis l’adhésion de la Turquie pose-t-elle à l’UE ? Comment mesurer l’impact de la candidature turque sur l’évolution du projet européen (évolution démographique et institutionnelle, identité et valeurs européennes, frontières et politique de sécurité) ? En quoi la question turque éclaire-t-elle les enjeux de la construction européenne (déficit démocratique, espace public européen) ?

- Quels sont les effets du processus d’intégration européenne en Turquie ? Comment les politiques publiques nationales s’adaptent-elles à l’acquis communautaire ? Quelles sont les recompositions politiques et sociales à l’œuvre sous l’effet de la dynamique européenne ?

- Quelles sont les attitudes des élites (politiques, économiques, de la « société civile ») et des opinions publiques face à l’adhésion de la Turquie à l’UE ? Quel est leur poids dans les débats publics et la prise de décision aux échelles nationale et européenne ? Comment expliquer l’opposition des citoyens européens à la candidature turque et la montée d’un euroscepticisme en Turquie ?

Sur le plan théorique et épistémologique, il s’agira de déterminer si les outils développés pour analyser les processus d’européanisation et d’intégration européenne, ainsi que les modèles d’analyse des attitudes à l’égard de l’Europe, demeurent pertinents lorsqu’on les applique à un pays candidat présentant une trajectoire historique et un terrain sociologique très spécifiques.

Les propositions d’interventions (coordonnées, affiliation institutionnelle, titre, résumé de cent mots) sont à envoyer à Olivier Costa et Paul Magnette avant le 15 décembre 2006 (o.costa@sciencespobordeaux.fr ; pmagnet@ulb.ac.be).

Catégories

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • vendredi 15 décembre 2006

Contacts

  • Olivier Costa
    courriel : o [dot] costa [at] sciencespobordeaux [dot] fr

Source de l'information

  • Olivier Costa
    courriel : o [dot] costa [at] sciencespobordeaux [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’adhésion de la Turquie à l’Union européenne : enjeux et perspectives », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 30 octobre 2006, http://calenda.org/192173