AccueilLa mondialisation : quels enjeux de sécurité ?

ColloqueÉconomie

Dates

Catégories

*  *  *

Publié le mercredi 01 novembre 2006 par Corinne Cassé

Résumé

Atelier international organisé à l'IUED de Genève, qui sert de point d'orgue à une recherche menée dans le cadre d'une Action Concertée Incitative (ACI) du Ministère de la Recherche sur la période 2003-2006 intitulée « Pouvoirs, contre-pouvoirs et régulation de la mondialisation : les nouveaux enjeux de sécurité ». L'atelier sera composé de présentation des membres de l'ACI et de personnalités invitées qui auront pour rôle de discuter les articles présentés par les membres de l'ACI, mais aussi de participer à deux tables-rondes organisées en lien avec le thème de l'atelier.

Annonce

IUED (Institut Universitaire d'Etudes du développement), Genève,
24-25 novembre 2006

Entrée libre sur réservation

Pendant trois ans (2004-2006), des chercheurs qui appartiennent à différentes disciplines (économistes, juristes, politistes, sociologues) ont travaillé ensemble au sein du projet « Pouvoirs, contre-pouvoirs et régulation de la mondialisation : les nouveaux enjeux de sécurité », dans le cadre du programme ACI (Action Concertée Incitative) du ministère français de la Recherche.

Leur hypothèse commune était la suivante (extrait du programme de recherche) :

« La sécurité a longtemps renvoyé de façon quasi-exclusive aux fonctions militaires et de défense. Sur le plan international, la sécurité était généralement comprise comme la protection que des États organisaient contre les agressions militaires venant d’autres États, et la recherche se portait essentiellement sur les moyens de régler pacifiquement les conflits entre États. La mondialisation oblige à reconsidérer ces approches de la sécurité. En effet, les relations entre les États et les espaces continentaux se sont modifiées, de puissantes institutions transnationales non-étatiques (groupes financiers et industriels, réseaux illicites, ONG, etc.) influencent, par leur action, les processus de mondialisation. L’examen des enjeux de sécurité doit impérativement prendre en compte la recomposition des pouvoirs qui s’est opérée dans la période récente. D’une part, les menaces viennent également de groupes et réseaux d’agents privés. D’autre part, la notion a été étendue ces dernières années aux questions environnementales, d’accès aux ressources naturelles, à l’emploi et au travail, etc. Dans ce nouveau contexte, la définition de la notion de sécurité n’emporte pas l’unanimité. La sécurité est devenue une notion polymorphe, souvent mieux perçue par son antonyme (absence de guerres, de menaces, etc.) et dont la définition est contextuelle (qui décide de l’agenda de sécurité ?) ».

Les chercheurs du projet ACI proposent de présenter leurs travaux et d’en discuter dans le cadre de l’atelier international qu’ils organisent les vendredi 24 novembre après-midi et le samedi 25 novembre à l’Institut Universitaire d’Etudes du Développement (IUED, Genève).

Au cours de cet atelier, ils présenteront leurs contributions qui résultent des discussions menées lors des réunions du projet ACI. Les contributions abordent dans les champs disciplinaires respectifs des chercheurs, les enjeux théoriques et empiriques soulevés par le thème général « Pouvoirs, contre-pouvoirs et régulation de la mondialisation : les nouveaux enjeux de sécurité ». Une large partie de cet atelier sera également consacrée à l’organisation de table rondes sur les questions des différents niveaux (mondial, national, infranational) de la sécurité, des institutions et groupes sociaux qui influencent les discours et la réalité des enjeux sécuritaires, du contenu et de la mise en œuvre de la sécurité.

Une publication comprenant les contributions des membres du projet ACI et les textes des participants aux tables rondes est prévue au cours de l’année 2007.

Programme prévisionnel

Première session : vendredi 24 novembre 2006

14 h : Accueil par Michel Carton, Directeur de l’IUED.

14 h 15 : Présentation du projet ACI : Claude Serfati, coordinateur du projet ACI

14 h 30 : La défense et la sécurité face à l’économie mondiale et l’ordre international

- Monique Chemillier-Gendreau et Willy Jackson, « Sécurité et droit international »

- Claude Serfati, « De la défense à la sécurité : un nouvel agenda pour la mondialisation »

Intervention des discutants, puis discussion générale

16 h : Pause-café

16 h 30 : Les enjeux de la sécurité environnementale, des ressources pétrolières et de la biodiversité

- Géraldine Froger, « sécurité environnementale et gouvernance environnementale »

- Marc Hufty, « Sécurité environnementale : une revue des débats »

- Olivier Petit et Patrick Schembri, « Changement climatique et régimes de gouvernance pétrolière »

Intervention des discutants, puis discussion générale.

Deuxième session : samedi 25 novembre 2006 (matin)

9 h : Le travail : de la sécurité de l’emploi à l’employabilité, gouvernance d’entreprise et insécurité d’emploi, la ‘récupération’ des entreprises en Argentine

- Daniel Bachet, « Gouvernance d’entreprise et insécurité d’emploi »

- Sandra Cavaliere, « La gouvernance de l’insécurité du travail en Argentine. Les stratégies des usines récupérées et du Ministère du travail »

- Roland Guillon, « La sécurité de l’emploi »

Intervention des discutants, puis discussion générale.

10 h 30 : Pause-café

11 h : Première Table ronde : Sécurité : jeux d’échelles et jeux d’acteurs

Les questions sont celles des interactions entre des acteurs hétérogènes (par leur importance et nature, par leurs projets et les déterminants qui les conditionne) vis-à-vis de la sécurité réelle et des représentations de la sécurité. Ces questions s’expriment à l’échelle mondiale, continentale et nationale.

Les interactions entre ces acteurs remettent en cause les clivages classiques entre logiques publiques et privées, logiques gouvernementales et internationales, et entre les expressions de la société civile et les formations étatiques. Quelles sont les transformations de l’agenda de sécurité exercées par la mondialisation ?

Avec la participation de : Jérôme Ballet (Economiste, Maître de Conférences à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, C3ED, UMR 063 IRD-UVSQ, Guyancourt) ; Pierre Berthaud (Economiste, Maître de Conférences à l’Université Pierre-Mendès-France, LEPII-EPIID, Grenoble) ; Olivier Bouba-Olga (Economiste, Maître de Conférences à l’Université de Poitiers, CRIEF, Poitiers)

Troisième session : samedi 25 novembre (après-midi)

14 h 30 : Deuxième Table ronde : Champs d’action et instrumentalisation de la question sécuritaire

Les questions sont celles : (a) des champs d’application de la question sécuritaire et de leurs interdépendances. On peut citer les domaines : militaire, nucléaire, environnementale, énergétique, sanitaire, économique, social, juridique ; (b) de l’instrumentalisation de la question sécuritaire et de ses conséquences sur les agendas et les normes : comment la logique des droits de propriété s’oppose-t-elle à celle de Bien commun ? Comment la logique des libertés entre-t-elle en contradiction avec la logique policière ? Comment sont renouvelés, par la question sécuritaire, les problèmes relatifs aux migrations dans le monde ?, ceux relatifs à la possibilité et aux modalités d’une gouvernance globale et à l’avènement d’une communauté politique à l’échelle du monde ?

Avec la participation de : Nadia Belaïdi (Juriste, Chargée de recherches au CNRS, PRODIG, Paris) ; Thierry Kirat (Economiste, Chargé de recherches au CNRS, IRISES, Paris) ; Béatrice Quenault (Economiste, Maître de Conférences à l’Université de Rennes II, CRESS-LESSOR, Rennes) ; Thierry Rochefort (Sociologue, Directeur du département Synthèse et international à l’ANACT, Paris)

16 h 30 : Conclusion générale des travaux de l’atelier et perspectives : C. Serfati

17 h : Clôture de l’atelier

Partenaires du projet ACI

C3ED (UMR 063 IRD-UVSQ) : Géraldine Froger, Florence Galetti, Patrick Schembri, Claude Serfati.

EREIA (EA 4026, Université d’Artois) : Olivier Petit.

IUED (Institut Universitaire d'Etudes du Développement, Genève) : Marc Hufty, Sandra Cavaliere.

SEDET (Université Paris VII – Denis Diderot) : Monique Chemillier-Gendreau, Willy Jackson.

Centre Pierre Naville (Université d’Evry) : Daniel Bachet, Roland Guillon.

Comité d’organisation

Sandra Cavaliere : Sandra.Cavaliere@iued.unige.ch

Géraldine Froger : Geraldine.froger@c3ed.uvsq.fr

Marc Hufty : Marc.Hufty@iued.unige.ch

Olivier Petit : olivier.petit@univ-artois.fr

Claude Serfati : Claude.Serfati@c3ed.uvsq.fr

Pour toute inscription contacter :

Sandra Cavaliere : Sandra.Cavaliere@iued.unige.ch

Catégories

Lieux

  • Genève, Confédération Suisse

Dates

  • vendredi 24 novembre 2006

Contacts

  • Sandra Cavaliere
    courriel : Sandra [dot] Cavaliere [at] iued [dot] unige [dot] ch
  • Claude Serfati
    courriel : Claude [dot] Serfati [at] c3ed [dot] uvsq [dot] fr

Source de l'information

  • Olivier Petit
    courriel : olivier [dot] petit [at] univ-artois [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La mondialisation : quels enjeux de sécurité ? », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 01 novembre 2006, http://calenda.org/192183