AccueilRendre les choses publiques

Rendre les choses publiques

Séminaire "Démocratie participative, délibération et mouvements sociaux"

*  *  *

Publié le dimanche 05 novembre 2006 par Corinne Cassé

Résumé

Après avoir durablement marqué la sociologie des sciences, par l'apport notamment de la sociologie des controverses et de la "sociologie de l'acteur-réseau", les recherches de Bruno Latour s'intéressent aujourd'hui à la question politique. Dans le droit-fil d'un ouvrage plus ancien sur l'écologie politique et "l'entrée des sciences en démocratie" (Politiques de la Nature, Comment faire entrer les sciences en démocratie, Paris, La découverte, 1999), une partie de ses travaux les plus récents s'interroge sur la question de la constitution des publics démocratiques et en particulier sur les dispositifs d'assemblée susceptibles tout à la fois de matérialiser ces publics et d'organiser les controverses sur les choses autour desquelles ils se constituent (cf. notamment son introduction au catalogue de l'exposition Making Things Public. Atmospheres of Democracy, édité par B. Latour et P. Weibel, Cambridge/Londres, The MIT Press, 2005). Dans quelle mesure cette réflexion originale sur les "équipements" de la démocratie et les nouvelles formes du débat public dans les sociétés contemporaines rencontre-t-elle celles qui se mènent aujourd'hui autour de concepts comme ceux de "démocratie délibérative" ou de "démocratie participative" ? Quel peut-être l'apport d'une réflexion en termes de dispositifs matériels en ces domaines ? Dans quelle mesure enfin assiste-t-on aujourd'hui à une transformation des modalités dans lesquelles se déploient les controverses et s'assemblent les publics dans nos sociétés ? Telles sont quelques unes des questions que ce séminaire cherchera à aborder.

Annonce

Séminaire organisé par le CSU, le CRH (UMR LOUEST), le CERAPS, et le LAIOS

Cycle de formation Pratiques de la sociologie (CNRS Site Pouchet)

Programme PICRI-IDF « Les dispositifs participatifs locaux en Ile-de-France et en Europe : vers une démocratie technique ? »

Master de sciences politiques de l'Université de Paris 8

Séance du 13 novembre 2006

De 16h à 19h – Site Pouchet (CNRS), 59-61 Rue Pouchet, 75017 – Paris

Salle de conférence

Rendre les choses publiques

Durant les dernières décennies, des dispositifs participatifs ou délibératifs extrêmement divers se sont multipliés dans le monde ouvrant une série d’interrogation sur leurs natures et leurs effets. S’agit-il d’un même phénomène ou de développements hétérogènes ? Quels en sont les acteurs ? S’agit-il d’une mutation de fond de la gestion urbaine ou d’un effet de mode ? Quelle est la part dans cette évolution de l’intégration des revendications des mouvements sociaux ou des logiques de modernisation administratives ?

Ce séminaire interdisciplinaire qui se déroulera sur une période de deux ans vise à engager une réflexion scientifique large sur l’émergence des pratiques et enjeux participatifs dans les politiques publiques.

Une première série de questions portera sur l’ampleur, l’homogénéité et la diversité du phénomène à partir d’une dimension comparative.

Un second axe portera sur la dimension « technique » de la démocratie participative à partir de l’analyse concrète de plusieurs dispositifs.

La troisième série d’interrogations, portera sur la nature des dynamiques engagées : dans quelle mesure la démocratie participative locale est-elle liée, d’un côté, avec un mouvement de modernisation administrative, et de l’autre, avec des mouvements sociaux urbains, et en quoi ces deux articulations sont-elles complémentaires ou contradictoires ?

Enfin, le dernier axe portera sur la façon dont les sciences sociales, dans leurs différents champs et courants, ont réagi à ces développements.

Après avoir durablement marqué la sociologie des sciences, par l'apport notamment de la sociologie des controverses et de la "sociologie de l'acteur-réseau", les recherches de Bruno Latour s'intéressent aujourd'hui à la question politique. Dans le droit-fil d'un ouvrage plus ancien sur l'écologie politique et "l'entrée des sciences en démocratie" (Politiques de la Nature, Comment faire entrer les sciences en démocratie, Paris, La découverte, 1999), une partie de ses travaux les plus récents s'interroge sur la question de la constitution des publics démocratiques et en particulier sur les dispositifs d'assemblée susceptibles tout à la fois de matérialiser ces publics et d'organiser les controverses sur les choses autour desquelles ils se constituent (cf. notamment son introduction au catalogue de l'exposition Making Things Public. Atmospheres of Democracy, édité par B. Latour et P. Weibel, Cambridge/Londres, The MIT Press, 2005).

Dans quelle mesure cette réflexion originale sur les "équipements" de la démocratie et les nouvelles formes du débat public dans les sociétés contemporaines rencontre-t-elle celles qui se mènent aujourd'hui autour de concepts comme ceux de "démocratie délibérative" ou de "démocratie participative" ? Quel peut-être l'apport d'une réflexion en termes de dispositifs matériels en ces domaines ? Dans quelle mesure enfin assiste-t-on aujourd'hui à une transformation des modalités dans lesquelles se déploient les controverses et s'assemblent les publics dans nos sociétés ? Telles sont quelques unes des questions que ce séminaire cherchera à aborder.

Intervenants

. Bruno Latour (sociologue, IEP Paris. CSI/ENSMP Paris)

Modérateurs

. Loïc Blondiaux (politiste, CERAPS/Lille II ; IEP de Lille)

. Yves Sintomer (politiste, Paris VIII/Centre Marc Bloch

Comité scientifique du séminaire : Marie-Hélène Bacqué, Loïc Blondiaux, Marion Carrel, Catherine Neveu, Henri Rey, Yves Sintomer, Isabelle Sommier, Stéphanie Vermeersch.

Pour toute information complémentaire veuillez prendre contact avec Amélie Flamand amelie.flamand@paris-valdeseine.archi.fr ou sur le site http://aci-democratie-participative.cnrs.fr/

Catégories

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • mercredi 13 décembre 2006

Contacts

  • Flamand #
    courriel : amelie [dot] flamand [at] paris-valdeseine [dot] archi [dot] fr

Source de l'information

  • Amélie Flamand
    courriel : amelie [dot] flamand [at] paris-valdeseine [dot] archi [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Rendre les choses publiques », Informations diverses, Calenda, Publié le dimanche 05 novembre 2006, http://calenda.org/192200