AccueilIdéologie et stratégies argumentatives dans les récits imprimés de grande consommation. XIXe-XXIe siècle

*  *  *

Publié le mardi 07 novembre 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

Depuis la querelle fondatrice du roman-feuilleton dans les années 1840 et tout au long de l’expansion de la culture médiatique, la gratuité insane des récits dédiés au divertissement du grand public a constamment été dénoncée par les élites de tous bords. Stigmatisés comme « poison pour les âmes » ou « opium du peuple », détournant tour à tour du salut, de la conscience civique ou de la conscience de classe, les romans populaires, les publications sérielles « de hall de gare », les périodiques jouant du sensationnel, les romans-photos, les digestes, les comics… , ont été durablement suspectés d’imposer subrepticement un prêt à penser / prêt à rêver.

Annonce

Depuis la querelle fondatrice du roman-feuilleton dans les années 1840 et tout au long de l’expansion de la culture médiatique, la gratuité insane des récits dédiés au divertissement du grand public a constamment été dénoncée par les élites de tous bords. Stigmatisés comme « poison pour les âmes » ou « opium du peuple », détournant tour à tour du salut, de la conscience civique ou de la conscience de classe, les romans populaires, les publications sérielles « de hall de gare », les périodiques jouant du sensationnel, les romans-photos, les digestes, les comics… , ont été durablement suspectés d’imposer subrepticement un prêt à penser / prêt à rêver. Les récit imprimés de grande consommation, qu’ils soient explicitement fictionnels ou s’inscrivent dans un entre-deux problématique entre fabulation et référentialité documentaire ­– comme le fait divers, le reportage, ou le discours d’information scénarisé – ont pu dès lors être désignés, et parfois étudiés, comme un instrument de dressage culturel, au service d’une domination idéologique dont les « industries culturelles » constitueraient des vecteurs aussi efficaces qu’aimables. Puisqu’ils recyclent le « discours social » et ipso facto le confortent et l’enrichissent, les récits de grande diffusion ont pu donc être crédités d’une indéniable dimension argumentative, qui imprégnerait les imaginaires individuels et modèlerait l’imaginaire collectif en enserrant le lecteur dans les rets de la sérialité doxique et des stéréotypes.

Les recherches actives et diverses menées depuis une quinzaine d’années sur les récits médiatiques permettent aujourd’hui de questionner ces thèses, lors d’un cycle de rencontres internationales, ponctué par trois rendez-vous à Limoges : les 2 et 3 février 2006, les 23 et 24 novembre 2006 et en octobre 2007. Les textes des communications de février sont disponibles en ligne sur le site de la revue Belphégor (http://etc.dal.ca/belphegor/Limoges2006/index.html).

PROGRAMME

23 novembre 2006, 14h-18h00

Jean-Yves Mollier (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) : « La littérature du trottoir à la Belle Époque »

Lise Dumasy (Université Stendhal, Grenoble) : « Dumas et Ponson du Terrail : idéologie et esthétique sous le second Empire »

Myriam Boucharenc (Université de Limoges) : « Les bonnes réclames de l'écrivain : modèles déposés et marques de fabriques »

18h30-19h30

Bureau élargi la Coordination Internationale des Chercheurs en Littératures Populaires et Culture Médiatique

24 novembre 2006, 9h30-12h15

Anne-Claude Ambroise-Rendu (Paris X - Nanterre) : « Enfants violés, quels enjeux pour la presse populaire fin de siècle ? »

Laurent Martin (Fondation nationale des sciences politiques) : « « Satire, ironie et détournement des stéréotypes : les stratégies énonciatives du Canard enchaîné »

14h00-16h00

Marc Lits, Laurence Mundschau, « La mort : assumée ou non ? Analyse de l’argumentaire sur les causes du déclin de la presse dans le dernier numéro d’hebdomadaires belges francophones d’après 1950 »

Conclusions et discussion générales

Lieux

  • Limoges, France

Dates

  • jeudi 23 novembre 2006

Contacts

  • Danièle BIERNE
    courriel : daniele [dot] bierne [at] unilim [dot] fr

Source de l'information

  • Loïc Artiaga
    courriel : loic [dot] artiaga [at] unilim [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Idéologie et stratégies argumentatives dans les récits imprimés de grande consommation. XIXe-XXIe siècle », Colloque, Calenda, Publié le mardi 07 novembre 2006, http://calenda.org/192218