AccueilEspace, résidentialisation, logement, et prévention

*  *  *

Publié le jeudi 09 novembre 2006 par Natalie Petiteau

Résumé

La revue Sociétés et jeunesses en difficulté sollicite des propositions d’articles pour un prochain numéro thématique qui s’intéressera à la manière dont l’interaction entre les configurations spatiales et les organisations sociales et économiques qui les ordonnent peuvent agir sur l’éducation, l’emploi, la santé… des jeunes. Les contributions attendues s’organiseront autour du rapport qui se noue entre le « dedans » (le logement, le quartier, la ville, le pays…) et le « dehors ».

Annonce

La revue Sociétés et jeunesses en difficulté sollicite des propositions d’articles pour un prochain numéro thématique qui s’intéressera à la manière dont l’interaction entre les configurations spatiales et les organisations sociales et économiques qui les ordonnent peuvent agir sur l’éducation, l’emploi, la santé… des jeunes. Les contributions attendues s’organiseront autour du rapport qui se noue entre le « dedans » (le logement, le quartier, la ville, le pays…) et le « dehors ».

La problématique du dedans/dehors semble atteindre un point limite dans le cas des jeunes les plus « désaffiliés ». Les enquêtes de l’insee montrent, pour les sdf notamment, l’intrication des trajectoires résidentielles, familiales et professionnelles. Qu’en est-il des trajectoires des jeunes « en errance », de ceux expulsés par leurs parents ou par les structures d’accueil (sociales, sanitaires…) à leur majorité, des mineurs isolés et jeunes sans papiers... ? Que sait-on aujourd’hui des difficultés d’accès ou de maintien dans le logement des jeunes immigrés ou issus de l’immigration et de leurs conséquences ? Que signifie pour un jeune habiter « en foyer » ? La « mise au ban » de certaines fractions de la population fabrique-t-elle, notamment chez les jeunes,

de nouvelles formes de sociabilité et de nouvelles hospitalités,

de nouvelles formes d’opposition ou de conflits : dans les rapports entre jeunes, entre jeunes et adultes, entre jeunes et institutions (jeunes et police, par exemple) ?...

Les liens entre les conditions de logement ou de résidence et les modes de vie qui en dépendent sont de plus en plus interrogés. Ce numéro pourra être l’occasion d’approfondir plus particulièrement leur impact sur le développement des jeunes, leur santé physique ou mentale, le déroulement de leur scolarité, leur accès aux loisirs… Ces questions seraient également à poser dans le cas spécifique des populations nomades (roms, tziganes, et – plus généralement – « gens du voyage »).

La question de l’espace est aussi celle des déplacements, des parcours... Dans ce contexte, on pourra s’intéresser aux parcours quotidiens des filles et des garçons dans les cités ou ailleurs, et aux différentes manières de s’approprier ainsi – ou non – un « territoire ».

D’une manière générale, le comité de rédaction examinera avec attention toute proposition s’intéressant à la manière dont les composantes spatiales des conditions de vie affectent le développement et la socialisation des jeunes, et plus particulièrement les plus « en difficulté ».

Ce numéro sera coordonné par Elisabeth Zücker, sociologue et démographe, membre du comité de rédaction de Sociétés et jeunesses en difficulté, avec la collaboration de Delphine Nivière, de la direction de la Recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (drees), et François Ménard, du Plan urbanisme construction architecture (puca).

Envoi des propositions

Les chercheurs de toutes les disciplines sont invités à contribuer. Conformément au projet éditorial de la revue, il leur est demandé de proposer des articles originaux, fondés sur des données de recherche empiriques et n'ayant pas déjà fait l'objet d'une publication dans des revues, ouvrages ou actes de colloques. Les propositions (3000 à 5000 signes) préciseront, outre le thème et la problématique de l'article, la nature des données analysées.

Ces propositions doivent être envoyées par courrier électronique au format .doc ou .rtf à l'adresse suivante : red.cnfepjj-vaucresson@justice.fr, au plus tard le 8 décembre 2006. Un accusé de réception sera adressé en retour.

Les auteurs dont la proposition a été acceptée seront invités à soumettre un article complet (25 000 à 70 000 signes) rédigé en français et lisible – au moins dans ses grandes lignes – par toutes les communautés scientifiques constitutives du champ, et par les professionnels qui y exercent. Cet article fera l'objet d'une évaluation anonyme par deux lecteurs désignés au sein du comité scientifique de la revue.

Catégories

Dates

  • vendredi 08 décembre 2006

Contacts

  • Elisabeth Callu
    courriel : Elisabeth [dot] Callu [at] justice [dot] fr

Source de l'information

  • Fabrice Audebrand
    courriel : fabrice [dot] audebrand [at] justice [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Espace, résidentialisation, logement, et prévention », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 09 novembre 2006, http://calenda.org/192230