AccueilL’ethnologue aux prises avec les archives

L’ethnologue aux prises avec les archives

Atelier de l’ACI « le terrain et son archivage »

*  *  *

Publié le lundi 11 décembre 2006 par Jean-Christophe peyssard

Résumé

Les matériaux de terrain des ethnologues, constitués en archives, sont aujourd’hui l’objet d’un très grand intérêt. Pourtant, le désir de sauvegarde n'a pas jusqu'à présent été accompagné d'une véritable réflexion sur les conditions dans lesquelles ces données pourraient constituer des ensembles disponibles pour de nouvelles études. C'est pour cette raison que nous avons placé cette question au cœur du projet « Le terrain et son archivage ».

Annonce

Terrain et archives, deux termes qui, de prime abord, renvoient à deux images opposées, à deux pratiques sinon à deux disciplines différentes, l'ethnologie et l'histoire : la première symbolisée par l’ouverture sur le monde, l’exploration d’espaces lointains, la découverte de sociétés inconnues, l’autre évoquant plutôt le retour vers le passé, et par là même le confinement de l’archive, souvent synonyme de vieux papiers poussiéreux. Pourtant la réalité est tout autre. C'est ainsi que nombre d’ethnologues, en particulier ceux qui travaillent sur les sociétés occidentales, ont élaboré leur problématique dans les archives, tandis que d’autres, sur des terrains lointains, archivaient les traditions des sociétés qu’ils étudiaient.

Les matériaux de terrain des ethnologues, constitués en archives, sont aujourd’hui l’objet d’un très grand intérêt. Pourtant, le désir de sauvegarde n'a pas jusqu'à présent été accompagné d'une véritable réflexion sur les conditions dans lesquelles ces données pourraient constituer des ensembles disponibles pour de nouvelles études.

C'est pour cette raison que nous avons placé cette question au cœur du projet « Le terrain et son archivage », projet que nous essayons de mener depuis trois ans au travers de diverses expériences, et, en particuliers de plusieurs revisites de terrain (revisite de Grazalema, étudiée par Julian Pitt-Rivers dans les années 1950, revisite des Baronnies, objet d’une enquête multidisciplinaire dans les années 1980, revisite de la société malgache actuelle à la lumière d'archives missionnaires luthériennes de la fin du XIXème siècle).

L'atelier des 25, 26 et 27 janvier 2007 permettra de soumettre à des ethnologues et à des professionnels des archives les premiers résultats que nous avons obtenus.

Jeudi 25 janvier 2007

Salle du conseil, 4è étage de la MAE

9h. 30 : Accueil par Anne-Marie Peatrik, directrice du Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative.


10 h. : Ouverture des sessions par Antoinette Molinie & Marie-Dominique Mouton.


Présentation du projet de l’ACI « Le terrain et son archivage par Marie-Dominique Mouton ».

11h.-12h.30 : Archives ethnographiques et enjeux identitaires. Histoire et méthodologie.


Président de séance : Tiphaine Barthélémy de Saizieu.

- Maria Couroucli (Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative, MAE, Nanterre) : Présentation du projet.

- Evi Kapoli (Centre d'Etudes d'Asie Mineure) L’archive d’histoire orale du Centre d’Etudes d’Asie Mineure. Sa constitution et son encadrement de la recherche.

- Evangelia Balta (National Foundation for Scientific Research, Athènes): Constitution et usages du fonds ethnographique des réfugiés grecs d'Anatolie: questions d'histoire et d'historiographie.

14h.–17h. : Les aléas d’une revisite de terrain. Retour sur l'étude de Julian Pitt-Rivers en Andalousie.


Président de séance: Dominique Fournier (Maison des Sciences de l'Homme, Paris).

- Antoinette Molinié (Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative, MAE, Nanterre) : Présentation du projet.

- Angel Martín (Université de Séville) : Retour à Grazalema: revisite du terrain de Julian Pitt-Rivers.

- Pedro Romero de Solís & Francisco Campuzano (Université de Séville): Le contexte intellectuel et scientifique des archives Pitt-Rivers.

- Antoinette Molinié (Laboratoire d’ethnologie, MAE, Nanterre): Des archives ethnographiques pour quoi faire ?

- Robert Leopold (Anthropological Archives Smithsonian): The Second Life of Ethnographic Fieldnotes.

Avec la participation de Tiphaine Barthélémy de Saizieu (Université de Paris VIII).

Vendredi 26 janvier 2007

Salle F308, 3è étage de la MAE

9h.30-12h.30 : Les archives religieuses font-elles réfléchir les ethnologues ?


Président de séance : Michel Naepels (GTMS, CNRS-EHESS)

- Sophie Blanchy (Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative, MAE, Nanterre) : Pratiques et représentations religieuses à Madagascar au temps de Lars Vig (missionnaire et ethnographe 1875-1903).Textes et contextes.

- Nils Hoimyr (Fonds Valen, Stavanger, Norvège) : Le fonds Vig-Valen et ses lecteurs.

- Lolona Razafindralambo (Université d’Antananarivo) : Les statuts sociaux sur les hautes Terres à la lumière des archives de Vig.

- Chantal Radimilahy (Université d’Antananarivo): Rites de guérissages: comparaison entre terrain et archives.

Avec la participation de Dominique Buchillet (I.R.D.), sur son expérience des archives missionnaires au Brésil.

14h.-17h.30 : Retour sur une enquête ethnographique: autour du projet sur les Baronnies.


Président de séance : Georges Ravis Giordani (Professeur émérite, Université d’Aix-Marseille).

- Georges Augustins (Université de Paris x): Présentation du projet.

- Claude Mercier (chercheur contractuel): Archives d'hier et d'aujourd'hui.

- Antoinette Chamoux (E.H.E.S.S): Histoire de la famille en deçà, histoire de la famille au-delà des Pyrénées.

- Rolande Bonnain (E.H.E.S.S): De l'apprentissage de l'étude des archives pour une ethnologue 1993-2003.

- Anne Sourdril (chercheur contractuel) : Le paysage d’une ‘société à maison’ nord-commingeoise vu au travers des archives cadastrales : quand ethnologie et écologie se rencontrent.

Avec la participation de Françoise Zonabend (Laboratoire d'anthropologie sociale) qui évoquera le retour sur l'enquête de Minot.

Samedi 27 janvier 2007

Salle F308, 3è étage de la MAE

10h.-13 h. : les archives des ethnologues ici et là-bas


Président de séance : Marie-Dominique Mouton.

- Isabelle Grangaud (IREMAM, MMSH, Aix-en-Provence) : A propos des archives de l'Algérie ottomane.

- Eric Jolly (CEMAF, CNRS, Ivry): Le Fonds Marcel Griaule, un objet de recherche à partager.

- Denis Douyon (Université de Bamako): Les archives Marcel Griaule vues par un ethnologue malien.

- Aly Ongoïba (Archives nationales du Mali): Quelle réception pour les archives Griaule au Mali ?

Les personnes qui souhaiteraient participer à l’ensemble de l’atelier ou à l’une des sessions sont priées de s’inscrire auprès de Marie-Dominique Mouton :

Tel. 01 46 69 26 19
E-mail : marie-dominique.mouton@mae.u-paris10.fr

Catégories

Lieux

  • Maison de l’Archéologie et de l’Ethnologie
    Paris, France

Dates

  • jeudi 25 janvier 2007
  • samedi 27 janvier 2007

Contacts

  • Marie-Dominique Mouton
    courriel : marie-dominique [dot] mouton [at] mae [dot] u-paris10 [dot] fr

Source de l'information

  • Jean-Christophe Peyssard
    courriel : peyssard [at] mmsh [dot] univ-aix [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’ethnologue aux prises avec les archives », Colloque, Calenda, Publié le lundi 11 décembre 2006, http://calenda.org/192386